La Fièvre du Lézard

53 pages
Extrait
de Laurent Carstens
La Fièvre du Lézard Laurent Carstens
Synopsis

1967. Quatre gamins s’attaquent à la Banco La Boca avant de s’évanouir dans les ruelles de Buenos Aires. Le butin demeurera introuvable. Tout comme les auteurs du casse. Il ne restera qu’une légende, celle du Halcon.
2008. Une équipe scientifique exhume un monstrueux crâne de dinosaure en Patagonie. Valeur du fossile : inestimable. Convoité ? Certainement. Par qui ? Des liens avec ce mystérieux Halcon ? C’est ce que le Pr Daussoy devra découvrir s’il veut échapper à la violence dans laquelle ces fouilles l’ont précipité. Car les pierres n’ont pas encore livré tous leurs secrets...

Laurent Carstens embarque ses lecteurs dans une aventure hors du commun.
Lieux réels, bases scientifiques solides et humour s’entremêlent et font de ce roman un extraordinaire voyage.

1701 lectures depuis la publication le 29 Octobre 2016

Les statistiques du livre

  728 Classement
  56 Lectures
  +157 Progression
  4.5 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
@Laurent Carstens Construction du texte élaborée, phrases sobres porteuses de l'imaginaire du lecteur. Bravo! Je vous invite à découvrir mes réalisations rassemblées dans la collection Prem's. Merci d'avance.
Publié le 04 Avril 2018

@Sandrine C
Merci beaucoup pour votre commentaire. Malheureusement, mes talents de peintre sont bien piètres... Je vais donc me contenter d'écrire. Je suis très heureux en tout cas de vous avoir fait partager un bon moment. Si connaitre la suite vous dit néanmoins, elle est à tout, tout, petit prix en ce moment (Un an depuis la parution, cela se fête !)

Publié le 09 Novembre 2016
5
Le 1° chapitre est assez époustouflant de réalisme animalier. Vous êtes peintre ? Et au fil des 4 chapitres suivants, on voit votre histoire se construire peu à peu. Et on la vit. Belle écriture très plaisante, belle progression très suspense, c’est haletant. Vraiment dommage que vous ne donniez qu’un extrait. Merci, j’ai passé une belle soirée.
Publié le 07 Novembre 2016