Putain de Noël

56 pages de lamish
Putain de Noël lamish
Synopsis

Un rêve cette nuit… Un souvenir prégnant toujours présent au réveil… Une longue nouvelle...

Publié le 10 Novembre 2016

Les statistiques du livre

  429 Classement
  76 Lectures 30 jours
  6194 Lectures totales
  -57 Progression
  0 Téléchargement
  52 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

86 commentaires , 46 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Bruno Guennec Merci infiniment, Bruno. Mille mercis pour cette nouvelle guirlande d'étoiles.
Oui, le titre en a découragé plus d'un avec ce "putain" ambigu qui, même après l'ajout de l'article indéfini, sonne toujours comme un juron à certaines oreilles, alors que dans mon esprit, ce "putain" se voulait enthousiaste. Lounis a pourtant tenté de me le faire changer, mais une fois mis en ligne, les titres ne sont plus modifiables, et comme d'entrée cette nouvelle a eu pas mal de succès... Du coup, je comprends mieux que tu l'aies ignoré, craignant peut-être que j'y égratigne notre "ami" commun. Heureuse donc que tu aies franchi le pas. Bonne soirée, ami de coeur. Michèle

Publié le 10 Avril 2021
5
@lamish Le titre pourrait être trompeur : c'est bien d'un vrai Noël qu'il s'agit, d'un Noël comme il faudrait qu'ils soient toujours. D'un Noël qui joue son rôle : rappeler la naissance d'un doux et humble de coeur, et, au-delà de sa naissance, rappeler son conseil, "aimer son prochain". C'est ce que font les personnages de ce beau livre qui est, comme d'une certaine façon tous tes livres, Michèle, une proposition douce à convertir son coeur. Le mien t'est acquis, tu le sais. Bruno
Publié le 10 Avril 2021

@Galodarsac Bonsoir, Léon... C'est vous qui me faites pleurer en me confiant votre rencontre avec "Bernard" ! Un Saint-Honoré, en plus ; mon dessert préféré ! Touchée, coulée ;-) ! Il suffit de si peu de choses, parfois, pour rallumer l'étincelle de vie. Chaque fois que je l'ai perdue, j'ai toujours été repêchée par un regard, une musique, des mots. Nous sommes tous des anges, quelque-part. L'ignorer est se condamner soi-même à l'errance et priver nos congénères de tant de bienfaits !... Mais tout cela, vous l'avez compris et le confirmez depuis hier, en nous gratifiant d'un beau sourire. Merci, mille mercis, et bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 27 Mars 2021
5
@lamish que d'émotions dans ce récit poignant et plein d'espérance, et quelle leçon d'humilité bienveillante dans le geste de Céline (Caelina, "la céleste"... coïncidence ?). Cela m'a vraiment touché, j'en ai eu la larme au bord de l’œil, comme le jour où j'ai croisé "Bernard"... Eh oui ! C'était du temps où je vivais en Île-de-France, il était assis sur le trottoir vers Montparnasse avec son violon prés de lui, grignotant d'un air triste quelques gâteaux secs avec des yeux d'enfant malheureux, un enfant de 50 ans au moins. Moi je croquais à pleine dents un copieux sandwich, et je me suis dit que j'allais le partager avec lui quand une idée encore plus folle m'a traversé l'esprit. Il y avait près de là un pâtissier qui exposait de succulents saint-honorés dégoulinants de chantilly, je me suis dit que la dernière fois qu'il en avait goûté un remontait peut-être à son enfance, alors je suis allé en acheter un que je lui ai apporté... Il m'a d'abord regardé comme un martien, et puis son regard s'est allumé et il a mordu dedans en balbutiant un "merci, grand" étouffé d'un début de sanglot, comme si une foule de souvenirs lui revenaient avec cette crème onctueuse... J'ai répondu par un sourire et me suis détourné bien vite avant qu'il ne voie mes yeux se mouiller autant que les siens ! Vous comprenez alors pourquoi ce récit m'a autant ému ! "Ce que vous avez fait à ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait", nous dit Jésus. Comment ne pas y songer devant ce quintuple miracle de Noël ! Du pur bonheur baigné de simplicité. Tout simplement magnifique !
Publié le 27 Mars 2021

@Nelly Laksmi Une gourmandise que votre commentaire, merci ! J'espère très vite récupérer ma connexion Internet pour découvrir votre univers à mon tour. Bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 16 Mars 2021

Je suis tombé sur votre nouvelle, un peu par hasard. C'est le premier écrit que je lis sur ce site. Une véritable bulle de réconfort. Un peu de douceur dans ce monde de brute. Vous avez une très belle plume. Vos personnage sont touchants a souhait. Bravo pour votre écriture et merci pour les sentiments que vous faites vivre a vos lecteur. :)

Publié le 16 Mars 2021

@Lizer Denis Oh, Denis, quelle belle surprise ! J'ai tellement apprécié de vous lire que cela me touche particulièrement ;-)... Ce "putain de Noël" a une histoire. Celle d'un regret. D'avoir pleuré comme une gourde une soirée complète au lieu de provoquer le destin, comme Céline. Depuis, je vous le jure, je ne contrarie plus mes pulsions :-). Merci pour vos lecture, adorable commentaire et brillantissimes étoiles. Bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 10 Février 2021
5
Attiré par le titre, qui faisait écho en moi, j'ai tout de suite apprécié les premières pages bousculant la mièvrerie habituelle des scènes de "trêve hivernale" si égoïste. Merci Michèle pour ce petit roman mais cette grande histoire chorale, emprunte d'humanité sincère. Une autre façon dorénavant de voir Noël. Denis.
Publié le 10 Février 2021

@LadyAutrice1800 Votre commentaire me touche énormément. Merci, Dame Autrice, et à très vite. Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle

Publié le 01 Février 2021

@lamish Si je suis une très récente inscrite sur MBS (ce qui m'empêchait auparavant de laisser des commentaires), je n'en suis pas moins venue sur le site pour picorer ou lire divers ouvrages depuis longtemps déjà... D'autres commentaires suivront, selon mon temps libre. J'ai lu avec plaisir une bonne partie des fictions que vous avez mises en ligne, mais j'ai préféré débuter mes commentaires officiels avec une de celles que j'ai le plus appréciées... Il y a beaucoup de contributions très variées (sujets, prose, genre, longueur) sur ce site mais j'avoue que je ne suis guère fan de romances ni de polars, genres les plus courus ici. Je cherche plutôt des petites fenêtres vers d'autres univers fictionnels. Dans cette catégorie, vous excellez à créer des espaces où les personnages restent très proches de notre monde, mais pour lesquels ce petit décalage est riche de possibilités romanesques. //
Merci pour votre indulgence pour mon roman historique. Il m'a semblé intéressant d'avoir l'avis de lectrices ou de lecteurs-auteurs aguerris sur le début de ce texte. Je vous serai très reconnaissante de commentaires qui m'aideront à l'améliorer et vous remercie déjà pour votre retour qui m'a fait un grand plaisir. Amicalement, la dame autrice.

Publié le 31 Janvier 2021

@LadyAutrice1800 Bonsoir et merci infiniment pour vos lecture, commentaire sensible et généreuses étoiles. Je suis aussi étonnée que flattée d'être le premier auteur auquel vous intéressez, ici ;-). D'autant plus que je viens de parcourir quelques pages de votre roman ; que ma première impression est plus que bonne :-)... Disponibilité restreinte, un roman à terminer dans ma BV, mais ce sera avec plaisir, j'en suis sûre, que je vais boulotter vos soixante pages. Alors à très vite, merci encore et bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 31 Janvier 2021
5
Au revers de ces fêtes obligatoires où tout doit être parfait, une longue nouvelle présentant des personnages attachants, fêlés ou fracassés. Céline, demiurge sans le savoir, met en branle toute une chaîne de solidarité, et l’entrecroisement de ces destins métropolitains qui en résulte déploie des fragments d’humanité qu’on prend plaisir à savourer le temps d’un Noël pas comme les autres. Un joli conte qui fait chaud au cœur.
Publié le 31 Janvier 2021

@AudreyH Merci infiniment ;-) !

Publié le 25 Janvier 2021
5
J'avais oublié ;)
Publié le 25 Janvier 2021

@lamish
Ce serait un honneur pour moi d'avoir votre retour sur cette pièce !
Bonne soirée et bon we à vous.
Vous avez ensoleillé le mien :)

Publié le 23 Janvier 2021

@AudreyH Bonjour, Audrey. Quel plaisir de découvrir votre commentaire ! Votre enthousiasme me téléporte cinq ans en arrière, lorsque j'ai découvert cette plateforme. La spontanéité de vos mots prouve que vous êtes plus que vivante, je vous rassure ;-)... Curieuse de vous découvrir à mon tour, je lirai votre pièce de théâtre au plus vite, promis. Merci infiniment et bon week-end. Amicalement, Michèle

Publié le 23 Janvier 2021

Bonjour @lamish,
Un grand merci pour votre nouvelle, que je viens de lire d'une traite.
J'ai souri, j'ai pleuré, j'ai senti mon coeur battre...
Alors merci.
Je découvre ce site avec émerveillement depuis deux jours, et je ne pensais pas tomber sur des pépites qui me rappelleraient à quel point je suis vivante. Merci.
Audrey

Publié le 23 Janvier 2021

Merci, @Stog, et bonne soirée.

Publié le 30 Octobre 2020
5
Ah oui ! j'oubliais
Publié le 30 Octobre 2020

Ho, @Stog, vous me devancez, car un de vos écrits, qui m'ont été chaleureusement recommandés, m'attend dans ma BV depuis quelques jours, déjà ;-). Ayant eu des tendances suicidaires, comme nombre d'ados, la volonté d'effacement m'a toujours beaucoup interpellée, et le passage à l'acte toujours laissée incrédule. Cette incrédulité teintée de culpabilité et de remords, je la ressens toujours lorsque mes pensées vont à de chers effacés... Et j'imagine que les larmes, qui montent à la lecture de certains passages, émergent avec d'autant plus de facilité qu'ils nous rappellent de douloureuses expériences à l'émotion éternellement intacte. Merci encore de m'avoir lue et commentée, et à très vite de vous lire à mon tour. Bonne journée. Amicalement, Michèle

Publié le 29 Octobre 2020

@lamish. J’ai beaucoup aimé la façon dont s’entrecroisent les personnages et leurs narrations. À l’endroit où Bernard joue du violon, j’ai mis Albinoni à fond la caisse. Puis, est venu ce passage : ¨ce regard à la fois intense et vide, comme une dernière étincelle avant l’extinction de l’âme¨. Lamish, vous m’avez tiré une larme. Stog

Publié le 29 Octobre 2020

@Jean Benjamin Jouteur Waouh ! est la première onomatopée qui m'a échappée à la lecture de votre commentaire, Jean Benjamin ;-). Puis je l'ai relu tranquillement, plusieurs fois, en dégustant chacun de vos mots, totalement en phase avec votre propos. Comme je l'ai écrit à Michel T qui, comme beaucoup, abhorre cette fête : "force est d'admettre que Noël accentue le contraste entre une forme de bonheur affiché, même s'il est souvent forcé, et la misère humaine. Du coup, difficile de l'ignorer." Même le coeur le plus blindé, le plus aigri, le plus solitaire, ne peut zapper cette fête, me semble-t-il. Qu'elle génère engouement, rejet ou détestation, elle interpelle, nous pousse dans nos derniers retranchements, nous malmène en réveillant une foule de souvenirs... Alors merci, mille mercis. Merci pour votre merveilleux compliment, car si cette nouvelle réconcilie avec l'Homme, c'est une petite victoire qui me comble. Merci pour votre lecture attentive, pour votre commentaire sensible, et merci, bien sûr, pour vos étoiles à l'éclat très particulier. Amicalement, Michèle

Publié le 28 Juillet 2020
5
« C’est la belle nuit de Noël, la neige étend son manteau blanc » dit la chanson » C’est pourtant vrai qu’elle a quelque chose de spécial cette putain de nuit ! Certains la célèbrent en se bâfrant, d’autres en fêtant la naissance d’un sauveur, d’autres enfin espèrent que le temps d’un réveillon, elle parviendra à changer le cœur des hommes, qu’elle saura les rendra bons, différents, attentifs aux autres… Et le pire c’est qu’il n’est nul besoin d’être croyant pour être saisi par la magie de Noël… Dans ce conte, Colette, Salomé, Bernard et les autres, sont emportés par cette magie qui, les guidant, s’amuse à leurs dépens à les rendre meilleurs… Et le lecteur que je suis, même sous la canicule de juillet, se prend à rêver de cette fameuse nuit, se disant naïvement peut-être à l’instar de l’autrice : « Et pourquoi serait-ce un conte, c’est-à-dire un récit de faits ou d’aventures imaginaires ? Et si c’était vrai ? C’est dit ! Les hommes, le temps d’un miracle ou plus si affinité, peuvent changer de comportement. Cette nuit imaginaire, en modifiant leur vision, leur permet de voir les autres différemment, leur accorde la force de savoir pleurer devant leur souffrance, et même d’agir pour eux ». Alors, Lamish, Permettez que je vous remercie. En nous persuadant que votre texte n’est pas un conte, mais le rapport (très bien écrit) d’un fait divers qui pour une fois n’est pas sordide et qui mérite d’être partagé, vous nous faites croire encore en l’homme. Ça fait du bien par les temps qui courent ! Enfin, parmi toutes vos phrases, j’aimerais en citer une : « Sommes-nous reliés par les drames qui ponctuent nos vies ? Créent-ils une chaîne émotionnelle à notre insu ? » J’ai la nigauderie de répondre oui, il suffit parfois de regarder pour s’en persuader.
Publié le 28 Juillet 2020

@Jean Benjamin Jouteur Si j'avais pu, je vous aurais offert la fraîcheur d'un putain de Noël montagnard... mais pas de métro là où je vis, et qui dit pas de métro dit pas de Colette, pas de Salomé ni de Bernard... Merci de vous pencher sur ma modeste production et bonne soirée... du moins je l'espère ;-)... Michèle

Publié le 27 Juillet 2020

En ces périodes de grandes chaleurs, passer un "putain de Noël" en votre compagnie de vos mots s'imposait. Je passerai donc cette tiède soirée en votre compagnie (sauf tempête de neige, bien entendu" . A bientôt !

Publié le 27 Juillet 2020

@Florence HL Bonjour Florence et merci pour votre agréable commentaire. Je suis contente que le premier volet et son personnage, Colette, vous aient plu. D'autant plus que vous faites vos premiers pas en tant que lectrice chez MBS. MBS qui a récemment mis votre roman en avant, aussi vous dis-je à bientôt car il me tarde de le découvrir dans la foulée des autres oeuvres mises dans ma BV. Bonne fin de journée. Amicalement. Michèle

Publié le 02 Juillet 2020

@Liliane Marques, merci, mille mercis pour votre commentaire sensible, votre note généreuse. Cette longue nouvelle date un peu, et je suis toujours surprise lorsqu'elle est lue hors période de fêtes de fin d'année. Merci aussi pour la faute de frappe. Vous avez l'oeil ;-). Il s'agit de patience, bien sûr, et je vais corriger mon fichier de ce pas. Comme vous, j'ai un petit faible pour Colette. J'ai d'ailleurs dû me faire violence pour écourter mon récit, ne pas lui écrire une petite tranche de bonheur qui risquait de faire un peu convenue. Et puis je préfère la laisser imaginer à mes lecteurs, comme vous avez choisi de le faire avec Marie, dans la fin ouverte de votre beau roman. Merci encore et bonne fin de journée.
Amicalement,
Michèle

Publié le 02 Avril 2020
5
J’ai beaucoup apprécié votre conte de Noël plein d’émotion. Le personnage Colette m’a vraiment touché, il y a de ces vies que tout semble entraver, noircir jusqu’à ce qu’on en prenne conscience et qu’on change la donne. Une belle histoire pleine de vies entremêlées et qu’on lit en une seule fois pour voir où tout cela mène. J’ai aimé la lecture fluide et votre style léger et spontané. Merci pour cette lecture. P.S : Je n’ai relevé qu’une seule chose, p. 7, patiente ou patience ? Merci pour cette lecture qui m’a ouvert l’appétit pour vos autres publications.
Publié le 02 Avril 2020

@parthemise33 Vous avez raison. Cette fête est aussi belle que dramatique puisqu'elle souligne et booste avec la même intensité les joies et les tristesses, la chaleur humaine et la solitude... Je profite de ma réponse pour vous souhaiter un joyeux Noël en compagnie d'êtres chers ;-). Bises et bonne fin de journée. Michèle

Publié le 01 Décembre 2019

Chère @lamish Merci pour votre réponse. Esope aurait pu dire que Noël est la meilleure ou la pire des choses. Veuillez me pardonner cet anachronisme mais il me paraît adapté à la situation. La pression que l'on se met à vouloir passer un Noël parfait est incroyable. Je crois que c'est la seule fête qui nous remue autant dans notre relation aux autres. Bien sûr, il y a des Noël extraordinaires en famille mais vous avez démontré qu'ils peuvent être aussi formidables lorsqu'ils sont improbables.
Bisous merci bisous et bon dimanche à vous.

Publié le 01 Décembre 2019

Quel plaisir de vous retrouver ici, @Parthemise33 ! Ici particulièrement, car je suis très attachée à ce "conte" de Noël qui tend à exprimer que, où que nous soyons, qui que nous soyons, quel que soit le fardeau que l'on trimbale, l'ouverture synchronisée des cœurs et des esprits peut jouer au démiurge. Juste un petit pas, un petit pas de rien vers l'autre, et parfois se produit le miracle. Merci pour vos mots toujours choisis avec art, pour vos clins d'œil et, bien sûr, pour vos généreuses et lumineuses étoiles. Excellente soirée, excellent week-end et bisous à vous aussi. Michèle

Publié le 29 Novembre 2019
5
Chère @lamish le compte à rebour de l'avent va commencer. La magie de Noël se rapproche. J'ai aimé votre urban christmas tale plein de tendresse. Les destins croisés, l'éveil de leur conscience, tout sonne juste. J'ajoute 5* à votre sapin qui me semble déjà bien garni. Sûr que les astronautes le voient depuis la station spatiale. Bisous merci Bisous
Publié le 29 Novembre 2019

@B2b Merci infiniment de m'avoir lue, gentiment commentée et généreusement étoilée. Amicalement, Michèle

Publié le 26 Novembre 2019
4
B2b
De très belles émotions Sensations
Publié le 25 Novembre 2019

@HALICKI Merci beaucoup pour votre lecture et votre commentaire impliqué. Merci pour les étoiles aussi. Ça fait toujours plaisir d'avoir une impression sincère et argumentée. Je vais essayer de répondre à vos suggestions. Mes personnages sont inspirés de personnes que j'ai croisées, que parfois je connais. Certaines très proches. Qui ont du caractère, mais pas mauvais caractère. Que j'aime telles qu'elles sont et qui enrichissent ma vie. Par goût personnel, je n'ai pas envie de forcer le trait, pardonnez-moi. Je comprends tout à fait ce que vous leur "reprochez", mais dans la vie, n'est-on pas plus heureux entouré de telles personnes ? Moi, en tous cas, oui. Amicalement, Michèle

Publié le 10 Septembre 2019
4
Des vies qui se croisent, des destins qui s’entremêlent, le scénario est vraiment bien construit. Ça se lit sans heurts, c’est fluide et bien écrit. C’est assez loin de ce que je lis habituellement car les brouettes de bons sentiments me font habituellement fuir mais malgré tout, cela fonctionne si bien que je n’ai eu aucune peine à aller jusqu’au bout de votre texte. C’est écrit avec beaucoup de fraîcheur et de simplicité, sans maniérisme exacerbé, sans démonstration littéraire outrancière. Pour tout cela bravo. Pour moi, le seul point d’amélioration possible réside dans le caractère de chaque personnage. Je pense qu’ils ne sont pas assez affirmés, qu'ils manquent de profondeur, de consistance. Tous, (à l’exception de Julien qui est le seul à se détacher clairement du groupe de par sa personnalité) s’expriment de la même manière et semblent fonctionner et penser de la même façon. A mon avis il ne manque pas grand-chose, c’est de l’ordre du détail qui pourrait facilement être réglé par, soit des tics de langage, une façon de se déplacer, de poser un regard ou toute autre caractéristique prompte à donner du corps aux différents intervenants. Le texte gagnerait alors en réalisme et paraîtrait moins surréaliste. Conclusion : Bravo !
Publié le 10 Septembre 2019

Bonjour, @Phileas, comme vous pouvez l'imaginer, votre commentaire me touche énormément, puisque vous avez mis le doigt sur ce que je voulais faire passer, au-delà du happy end qui conclut cette nouvelle. Mille mercis, et un autre, bien sûr, pour votre généreuse notation. A très vite sur la page de "Ouf" dont je vais commencer la lecture ce soir. Amicalement, Michèle

Publié le 04 Août 2019
5
@lamish, Bonjour Michèle; C'est un beau puzzle littéraire que vous avez composé là Un puzzle dont les pièces douloureusement éparpillées s'attirent sous l'effet de sentiments profondément humains, pour finalement donner une belle photographie illustrant les effets conséquents que peut générer une intention bienveillante,aussi insignifiante qu'elle puisse paraître. J'ai beaucoup aimé le "pouvoir" de Bernard, cette capacité de sauver des vies in extremis, la scène dans laquelle vous décrivez cette "dernière étincelle avant l'extinction..." Triste dans son constat, votre texte nous rappelle qu'on a toujours un petit pouvoir de changer les choses, qu'il suffit pour cela de rester attentifs... Ce genre d'histoire n'est réussie, que si elle est dérangeante et, en ce qui me concerne, l'effet est réussi. amicalement; Phileas.
Publié le 04 Août 2019

Bonjour @Ducan Cartwright et merci infiniment d'avoir abandonné vos habitudes, le temps de me lire. Merci également pour votre agréable commentaire et sa généreuse guirlande étoilée. Tout cela me ravit ! Je vous dis à très vite sur votre page d'auteur, car le synopsis d'une de vos nouvelles m'a d'ores et déjà fait de l'œil ;-). Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle

Publié le 30 Juillet 2019
5
@lamish Votre nouvelle sort du cadre de mes habitudes de lecture. J'ai aimé. C'est direct et sans détour. Le titre reflète bien l'état d'esprit. Bravo, j'ai passé un bon moment de lecture grâce à vous. Amicalement, Duncan,
Publié le 30 Juillet 2019

@Michel T Merci de m'avoir lue et merci infiniment pour les étoiles que j'accroche à mon firmament, faute de sapin ;-). Tout comme vous, je n'aime pas l'attitude imposée par les fêtes. Je préfère l'improvisation. Cependant, force est d'admettre que Noël accentue le contraste entre une forme de bonheur affiché, même s'il est souvent forcé, et la misère humaine. Du coup, difficile de l'ignorer. Je pourrais comparer cela aux anniversaires qui ponctuent nos décennies. Pourquoi est-on tenté de faire le bilan à ce moment-là plutôt qu'à un autre ? C'est si difficile d'échapper au conditionnement ;-) ! J'ai pas mal de lectures au programme mais je vous dis à bientôt, pour lire votre roman. Amicalement, Michèle

Publié le 10 Juillet 2019
4
@lamish Bonjour, Je ne suis pas très fan de ces contes de Noël parfumés aux bons sentiments, mais le votre, je l'ai lu avec plaisir. Peut être est ce parce que nous sommes loin de cette fin d'année que je déteste tant. Ou parce que Noël est souvent associé à la charité, et la Toussaint à nos morts, alors qu'il est possible d'être charitable et de penser à nos morts tous les jours, sans avoir de date prédéfinie pour nous l'imposer. Toujours est-il que vous avez, en plus d'avoir bon coeur, un certain talent à raconter des histoires! Du coup j'ai accroché 4 petites étoiles de plus à votre sapin. A bientôt
Publié le 10 Juillet 2019

@LAURENCE LABBE, je suis profondément touchée par votre commentaire, Laurence. Certainement au delà de ce que vous pouvez imaginer. Alors que dire à part merci ? merci infiniment. Merci infiniment pour votre lecture empreinte d'empathie, pour votre note généreuse, pour tous les Colette, Céline, Salomé, Bernard... qui ont tant à offrir, en échange d'un regard différent. Amicalement, Michèle

Publié le 12 Mai 2019
5
Une magnifique histoire de rencontres, de coïncidences, pleine d'espoir et d'humanité. Le début, prenant, ne révèle pour autant pas du tout ce qu'il va se passer par la suite. Nous partons avec un personnage qui nous interpelle sur la disparités des destins, le rôle de l'éducation, l'étouffement du cercle familial. Puis un second personnage entre en scène, Céline, émue par la vision d'une femme SDF et de son enfant... Et à partir de là les destins s'entremêlent. C'est très fort, exprimé avec à la fois avec beaucoup de sensibilité, de poésie et d'autre part dans un style épuré et précis. C'est remarquable d'autant plus que le sujet n'était pas facile à traiter. J'ai souvent essayé d'écrire sur les coïncidences mais je suis jamais parvenue à un texte aussi parfait, à la fois riche et concis. Bravo !
Publié le 12 Mai 2019

@tiwi60 Quel plaisir de vous lire ici ! Plaisir accentué par cette connexion que vous m'offrez avec votre univers. Je vous imagine, avec vos nouveaux amis, et j'aime cette sensation ;-). Les larmes qui montent vite, ça me connaît. Pas difficile de deviner derrière quel personnage je me cache, dans cette nouvelle. Alors que vous écrire à part merci pour vos mots et vos lumineuses étoiles qui s'ajoutent au déjà très beau firmament que je viens de contempler en fumant une cigarette sur ma terrasse, au fin fond de l'Extremadura espagnole (mon contexte ;-)). Bonne fin de soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 22 Avril 2019
5
Je pose le contexte, car ça vaut le détour. Je suis seul dans un bar avec mon ordi et je fais une pause dans mes écrits pour vous lire. Moment de faiblesse ou tout simplement une magnifique écriture, je ne sais pas, en tout cas les larmes me montent très vite. Je n'ai pas la moindre idée de comment les retenir. Des gens s'approchent de moi et me demande si tout va bien. Nous continuons la lecture ensemble. Un beau moment de partage. J'ai pris 5 minutes pour poster ceci. Je retourne à mes nouveaux amis. bonne continuation.
Publié le 22 Avril 2019

Bonjour @Chiara Catalina, et merci, mille mercis pour ce commentaire enthousiaste qui valide ce que j'ai voulu transmettre, en écrivant ce texte court. Là où je vis, pas de métro ni de sans-abris. Aussi, lorsque je me frotte aux ambiances citadines, je reçois la détresse et l'indifférence comme un uppercut en plein bide. Le dernier sans-abri que j'ai croisé, c'était dans le métro, alors que je me rendais à l'aéroport de Madrid. A défaut de pouvoir faire plus, je lui ai donné un peu d'argent et un vrai regard. Ses yeux m'ont souri, et je lui ai proposé un chewing-gum. Il l'a accepté comme un précieux cadeau et m'a remercié par un beau sourire partiellement édenté, comme celui de Bernard. Il m'a fait autant de bien que j'espère lui en avoir fait. Quand à la jeune fille, c'était il y a bien longtemps, mais je ne l'ai jamais oubliée. A très bientôt sur votre page. Amicalement, Michèle

Publié le 22 Avril 2019
5
Voilà... Trop court. Mais vraiment trop court... J'aurais aimé rester encore avec ces personnes au coeur ouvert, et pas seulement parce que c'est Noël. Je pense que je le relirai... Ces vies qui se frôlent, se croisent, s'entrecroisent, se rejoignent et se lient, comme si le destin avait tendu une main bienveillante. Comme s'il disait que tout s'arrange, que tout peut être joli quand on s'arrête pour écouter, pour échanger malgré la condition sociale qui ne fait pas l'humain. Il fait réfléchir, ce livre décidément bien trop court. On devrait le distribuer à l'entrée du métro chaque matin... J'ai Adoré ce petit bouquin !!!! Je vous revois, Michèle, après lecture du prochain... Amitiés. Chiara.
Publié le 22 Avril 2019

@Laure Avedian, un véritable plaisir que votre commentaire et sa lumineuse guirlande d'étoiles, d'autant plus que les passages sont rares sur cette page qui date un peu, qu'il s'agit de votre première lecture sur MBS et que vous n'êtes pas déçue ;). Merci, mille fois merci ! J'ai vu que vous aviez récemment mis un extrait de roman ici. Aussi vais-je déroger à mon habitude de sélectionner les romans complets, de préférence. Je vous dis donc à très vite. Amicalement. Michèle

Publié le 13 Janvier 2019
5
C'est le premier livre que je découvre sur le site. Une jolie lecture, comme un chocolat avec du praliné à l'intérieur. Qui donne envie de croire au Père Noël.
Publié le 13 Janvier 2019

@feuille verte, merci infiniment pour votre joli commentaire enthousiaste et les généreuses étoiles associées. L'écriture a cela de magique : imaginer de belles personnes, lorsque l'on doute de leur existence, et être rassuré en les retrouvant lecteur. Votre intuition aura été bonne de venir chercher ma nouvelle dans le fond du classement, car si elle vous a fait du bien au moral, je suis comblée. Je vous souhaite un excellent week-end. Amicalement. Michèle

Publié le 28 Septembre 2018
5
J'ai lu le livre d'une traite ! C'est facile car il est court, mais j'étais vraiment emportée. J'ai beaucoup apprécié la diversité des personnages, des situations, ils sont très bien dessinés et en quelques pages on entrevoit leur vie. J'ai été touchée par l'atmosphère d'amour et d'échanges qui habite tout le livre et nous rend les personnages très attachants. Ca fait du bien au moral ! Merci beaucoup !
Publié le 28 Septembre 2018

@Kroussar, mille mercis pour votre chaleureux commentaire et étoiles associées. Ils me ravissent, comme vous vous en douter ! Je suis justement en train de vous lire, et reviendrai très vite vers vous. Mais d'ores et déjà, je suis étonnée de trouver tant de poésie et d'humanité dans un récit que j'imaginais plus froid, tel un journal de bord :). A très bientôt. Amicalement. Michèle

Publié le 04 Juillet 2018
5
Trop court, trop beau, je me désole d'être arrivé à la dernière page. Putain de Noël ! Merci pour ce magnifiquement moment de lecture.
Publié le 04 Juillet 2018

@Ani Drawer, mille mercis pour vos commentaire et généreuse pluie d'étoiles qui me touchent énormément. Nous nous suivrons mutuellement, alors, car si j'ai apprécié découvrir votre plume sous forme de poésie, je ne doute pas un instant d'être conquise par vos romans, genre qui a ma préférence. Merci encore de m'avoir lue et à très bientôt sur votre page. Amicalement. Michèle

Publié le 18 Juin 2018

@Camille Sylvie Mestres, merci, mille mercis, Camille. Je suis profondément touchée. Encore quelques lectures en retard et je retourne faire un petit tour sur votre page. Il me reste encore une bonne partie de votre oeuvre à découvrir, pour mon plus grand plaisir. Amicalement. Michèle

Publié le 17 Mars 2018

@Mary Pascal Quel plaisir de vous retrouver ici, sur cette page ! Votre commentaire me ravit d'autant plus que nous partageons des valeurs humaines très chères à mon coeur. Merci infiniment pour cette belle éclaircie en pleines giboulées de mars. Amicalement. Michèle

Publié le 04 Mars 2018
5
Vos écrits sont comme les innombrables commentaires que vous postez sur les romans des autres auteurs, pleins de talent, de sensibilité et de bons sentiments.
Publié le 04 Mars 2018

@Camille Sylvie Mestres
Merci infiniment pour vos adorable commentaire et généreuse constellation associée. Ils me ravissent d'autant plus qu'ils émanent d'une auteure talentueuse. Je suis en train de finir la version Kindle de "J'ai tué la mère parfaite". Je vous dis à très bientôt sur votre page pour compléter mon premier commentaire. Amicalement. Michèle

Publié le 28 Février 2018

@gilles d'auvergne Merci, Mille mercis pour ce commentaire qui me flatte puisqu'il s'agit de votre premier, ici, tout comme la pluie d'étoiles qui me comble, ma foi ! Amicalement. Michèle

Publié le 07 Février 2018
5
Un grand plaisir à découvrir ces nouvelles, lues d'une traite. C'est malin, c'est fin, c'est sensible, c'est inattendu...
Publié le 07 Février 2018

@Sylvie Simonnet Waouh ! est aussi l'onomatopée qui me vient spontanément, à la lecture de votre commentaire. Il me touche d'autant plus qu'il est écrit par une auteure talentueuse et sensible. C'est un merveilleux encouragement qui me booste. J'en ai grand besoin car, après une longue traversée du désert, je me suis tout récemment décidée à réaffronter mon clavier. Vous allez lui donner des ailes, à n'en pas douter ;). Alors que dire à part merci, merci beaucoup pour tout, et à très bientôt sur votre page afin de découvrir le reste de vos oeuvres. Amicalement. Michèle

Publié le 20 Janvier 2018
5
Waouh ! C'est cette onomatopée qui résume le mieux mon ressenti à la lecture de votre œuvre. C'est non seulement magnifiquement écrit mais intelligent, sensible, drôle. La forme chorale donne de la fraicheur, le ton est toujours juste et les descriptions aussi. Tout, il y a tout, une formidable analyse de l'âme humaine, une description parfaite de la vie parisienne, une atmosphère ... Bref, le plus joli conte de Noël qu'il m'ait été donné de lire !
Publié le 20 Janvier 2018

@lamish merci Michèle pour ce joli commentaire sur ma personne qui me touche , et qui me réchauffe le coeur tout autant que vous. A bientôt Michèle.Cristina

Publié le 19 Janvier 2018

@Cristina Leg Mille mercis pour votre émouvant commentaire qui me touche profondément. Pour les belles étoiles associées aussi. J'ai une espèce de sixième sens qui me trompe assez rarement et, dès que j'ai lu vos premières interventions, tous les indicateurs se sont mis au vert ;). Cela m'a réchauffé le coeur, comme chaque fois que je palpe des sensibilités jumelles. Alors merci de les assumer, de les partager avec nous, d'ensoleiller notre site. Très amicalement. Michèle

Publié le 19 Janvier 2018
5
@lamish. Merci Michèle d'être ce que vous êtes et de nous faire partager de si émouvantes histoires et rencontres, surtout ne changer pas votre style, il est empreint de vérité. Une bouffée d'émotion est restée un moment au travers de ma gorge, puis a fininalement cédée la place à une larme. Oui, le monde d'aujourd'hui est transparent, de plus en plus vide de sentiments mais il existe encore de bonnes personnes, vous en êtes la preuve et cela redonne toujours un peu d'espoir en l'humanité. Merci beaucoup Michèle pour ce merveilleux partage, avec toute mon amitié. Cristina
Publié le 19 Janvier 2018

@chathymi Quel plaisir, ma Cha, de te lire ici ! Merci pour ton émouvant commentaire, tes étoiles qui me comblent. Tu parles de flot de malheur que l'on ne peut plus contenir, et l'image est juste. On se sent désespérement petit, inutile, futile, démuni, face à cette marée exponentielle. Que faire, à part pleurer ? Là òu je vis, comme tu peux l'imaginer, je ne suis pas confrontée à cette terrible misère, mais lors de mes voyages, dans le métro, dans la rue, elle me saute d'autant plus au visage, dans un affreux contraste. J'essaie d'offrir un regard, un sourire, une pièce, une cigarette, un chewing-gum, je parle un peu, puis je me fonds dans la foule, le coeur plombé. Merci d'être toi, Cha. Bisous. Michèle

Publié le 16 Janvier 2018
5
et voilà l'travail!
Publié le 15 Janvier 2018

@ lamish. Bien sure , Noél est derrière. Mais j'ai lu, dans le métro ta putain d'histoire. Tu nous emmènes butiner, de ci de là des personnages qui ont raison de croire au père Noél. Tout en élégance, tu écris. Légère comme une plume. Et justement,l'autre jour, en sortant de l'expo Gauguin, je remontais les champs où je retrouvais des "chapelets" de Syriens à tendre la main pour une pièce. Moi qui leur avais tendu la miènne pour les sortir de l'eau en Grèce. Je me suis dit que le flot de malheur n'arrivait plus à être contenu. J'ai pleuré.Bisou ma chérie. Cha

Publié le 15 Janvier 2018

@Bottey Merci de m'avoir lue, gentiment commentée et étoilée. Bonnes fêtes de fin d'année. Michèle

Publié le 23 Décembre 2017
4
Lecture agréable avec nostalgie sur la gentillesse qui peut créer un miracle dans cette période trouble.
Publié le 23 Décembre 2017

@FANNY DUMOND Merci, chère amie, pour ton chaleureux commentaire et les voeux associés. Cette année, malheureusement, je ne serai pas entourée de mes proches... un des revers de médaille de l'expatriation... Bien fait pour moi ;) ! Je vais tenter de passer de bons moments malgré tout, entre amis. Je te souhaite également un excellent réveillon ainsi qu'à toute ta famille et t'embrasse affectueusement. Michèle

Publié le 22 Décembre 2017

@Michel Canal, Très heureuse de te retrouver sur ma page. Cela me rappelle mes premiers pas, ici. J’avais le trouillomètre à zéro. Tu avais été le premier à faire une critique constructive. Tu m’avais encouragée. J’ai remanié « Quand plus rien ne compte » à maintes reprises, jusqu’à cette dernière mouture en trois tomes de « SAAD ». J’ai suivi tes conseils et persisté. Tu vois, cela valait la peine, puisque ce soir tu viens me récompenser d’une merveilleuse pluie d’étoiles ;)… Merci ! J’avais déjà lu Céline, lors de la rédaction de cette nouvelle, et le coup de cœur ressenti n’est sûrement pas étranger au choix de ce prénom. Choix que j’ai effectué inconsciemment, car « Un putain de Noël » a été écrit d’une traite, dans une pulsion de révolte… D’où cet épithète qui fait grincer des dents. Mon ami Bossy m’en a voulu, d’ailleurs, et j’imagine qu’il doit bloquer certains lecteurs. J’ai essayé d’en changer, pour lui plaire, mais que ce soit sacré, satané, fichu et je ne sais plus quoi encore, j’avais l’impression de dénaturer la spontanéité de ce court récit. Bonne soirée et merci encore. Très amicalement. Michèle

Publié le 18 Décembre 2017
5
@lamish, tu es trop discrète. J'ai deux regrets, chère amie : celui de ne pas avoir suivi de plus près ton oeuvre littéraire, et celui du qualificatif de ce Noël — putain — où je ne vois que miracles comme seule cette fête évènement peut en produire. Mais par ailleurs je ne regrette pas d'avoir lu cette nouvelle au moment le plus opportun, quelques jours avant Noël. J'ai adoré les concours de circonstances mettant en relation les différents personnages, en particulier leur évolution qui tient peut-être du miracle de Noël, mais plus concrètement de la générosité de Céline, un personnage central (un pur hasard, Michèle, si sa personnalité ressemble tant à celle d'une autre Céline de nos amies ?). Les personnages sont bien campés. Chacun de nous les a croisés ou en a connus dans leurs situations respectives. C'est bien observé et bien relaté. Heureux d'être revenu sur ta page et d'avoir eu l'attention attirée sur ce Putain de Noël. Avec toute mon amitié.
Publié le 18 Décembre 2017

@BOSSY. Merci pour ton intarissable sollicitude, tes mots qui me ravissent toujours autant. Courage à toi aussi, mon cher ami. 2018 va être une bonne année, tu verras, foi de réfractaire aux chiffres impairs ;). Je t'embrasse. Michèle

Publié le 13 Décembre 2017

J’arrive pas à remettre des étoiles !

Publié le 12 Décembre 2017

@lamish. Et voilà lamish qui recommence à ramasser les étoiles à la pelle ! Cette version est meilleure, plus finie, plus épointée, et la couverture devient très belle. C’est vrai que c’est le bon moment pour nous servir ce texte sensible. Je vois que les nouveaux lauréats savent apprécier les anciens auteurs du site, c’est un bel hommage. Allez, courage chère lamish, encore une pour le nouvel an ! Bises. Gérard

Publié le 12 Décembre 2017

@Jean-Bernard Hamaïde, quel plaisir de vous retrouver sur ma page, et qui plus est, pour me gratifier d'un chaleureux commentaire et d'une merveilleuse pluie d'étoiles ! Oui, tout est possible à condition d'y croire, de savoir saisir au vol les belles rencontres qui se présentent, sans peur, sans méfiance. Les parenthèses heureuses se cultivent. Elles ne se renouvellent qu'à cette condition. Votre adorable personnage, Léopold, l'a compris ;). Merci de m'avoir lue. Merci encore d'avoir partagé votre merveilleux roman, ici. Amicalement. Michèle

Publié le 12 Octobre 2017
5
Désolé, j'ai oublié dans mon commentaire les 5 étoiles largement méritées.
Publié le 12 Octobre 2017

Un putain de Noël qui bouscule, fait sauter les masques bien léchés du quotidien et, comme vous le dites si justement, fait apparaître le malheur invisible que cache avec un terrible talent notre société bien pensante.
Un putain de Noël magique et tendre où l'on se dit que tout est possible à condition de continuer à croire au père Noël.
Félicitations pour votre talent à habiter vos personnages et les rendre si touchants.

Publié le 12 Octobre 2017

@Karin, décidément, vous êtes le père Noël avant l'heure ! Vos commentaires me ravissent d'autant plus qu'ils tombent après un passage à vide de mes écrits qui datent et chutent vers le fond du classement. Vous devez être une très belle personne (je ne peux pas dire "aussi" au risque de me lancer des fleurs :)) pour assumer ainsi vos sensibilités. Merci, mille mercis pour vos lectures, commentaires et pluies d'étoiles. Je retourne sur mon petit nuage ;). Amicalement vôtre. Michèle

Publié le 09 Mai 2017
5
Vous devez être une très belle personne pour décrire de manière si délicate le commun des mortels, leurs erreurs, leurs faiblesses mais aussi leurs bons choix et leurs forces. Félicitations et merci
Publié le 09 Mai 2017

@Fernand fallou, Votre commentaire me ravit, Fernand, et je suis heureuse que vous ayez pris le temps de me lire, vous, auteur qui utilisez ce même matériel pour écrire des tranches de vie, en état de conscience. Merci pour cette belle pluie d'étoiles que j'accroche au firmament de mes complicités auteur-auteure. Au plaisir de nous croiser à nouveau au gré de nos écrits mutuels. Bien à vous. Michèle

Publié le 01 Mars 2017
5
@lamish Les hommes sont laids, ils traînent leur ombre et leur reflet qui les regardent et qui les jugent, ajoutez le poids de leur âme mystérieuse remplie de bons et de mauvais sentiments, le sexe, l'instinct de propriété, l'instinct de survie et bien après éventuellement, l'amour. Et pourtant, il y a des auteurs qui écrivent des histoires merveilleuses avec ce matériel là ! Bravo !
Publié le 01 Mars 2017

@Ivan Zimmermann, Merci pour tes commentaire et généreuses étoiles qui ensoleillent considérablement cette journée pluvieuse. Je ne regrette pas d'être montée au créneau, pour une fois ;). A bientôt sur ta page, dès que j'ai épuisé mes mises en bibliothèque compulsives. Bisous. Michèle

Publié le 04 Février 2017

@Mie-Laetitia, une belle passion qui nourrit au quotidien. Oserais-je vous suggérer de lire les deux romans de Cathy Bonidan, lauréate du prix Concours MBS 2015 et dont le premier roman, "Le parfum de l'hellebore", vient d'être édité par les éditions Lamartinière ? "Chambre 128" est également superbe. Je vous conseille aussi les nouvelles de Marguerite Rothe, à mes yeux, une des plus belles plumes de ce site. Vous pouvez également suivre le jeu de piste du club de lecture MBS, qui ne distribue pas des petits coeurs rouges au hasard... Vous découvrirez de vraies pépites devant lesquelles bien des auteurs devraient accepter de se remettre en question ;). Bien à vous. Michèle

Publié le 16 Janvier 2017

@lamish, effectivement, c'est ma grande passion ;-)

Publié le 16 Janvier 2017

@Mie-Laetitia, merci pour vos lecture, note et commentaire... 3 romans dans une journée !... voilà que j'ai trouvé plus "bouquivore" que moi ;) ! Belle journée. Michèle

Publié le 16 Janvier 2017
4
@lamish Belle leçon de vie que vous nous offrez là ! Comme quoi le destin est fait de petits riens qui engendrent de belle choses !
Publié le 16 Janvier 2017

@Florentine HENNON, Belle surprise que de vous retrouver sur cette page à mon retour de France, pour m'offrir un délicieux commentaire et cinq merveilleuses étoiles. Je suis ravie que ce court roman vous ait harponnée. J'ai mis "Vivre ailleurs" en bibliothèque et vous retrouverai sur votre page dès que possible car, ayant plus grand yeux que grand ventre, j'ai de nombreux oeuvres en attente. Au vu des premier commentaires récoltés, je ne doute pas un instant de passer un excellent moment en votre compagie, comme ce fut le cas pour "Un mardi 7 août". Amicalement vôtre. Michèle

Publié le 04 Janvier 2017
5
Je me suis laissée prendre au jeu`... Je comptais ne lire que quelques lignes. Je n'ai pas réussi à m'arrêter.... 77 pages qui se lisent d'une traite, avec une coupe de champagne rosé, de bons macarons et en compagnie de personnages forts en émotions ! Merci pour ce conte de Noel moderne...
Publié le 03 Janvier 2017

@PhilippeMangion, Mille mercis pour ton sympathique commentaire et généreuses étoiles qui me comblent tout particulièrement, venant d'un auteur tel que toi. J'ai adoré ton "Projet Traumaless" et suis heureuse que ce court roman t'ait plu. Je ne doute pas un instant que tu aies gratifié les SDF croisés hier de ton beau sourire. Ce ne doit pas être facile de vivre aux premières loges de la souffrance sociale au quotidien. Perdue au milieu des oliviers, je suis à des années lumières de Salomé et de Bernard. Ce souvenir romancé a déjà 15 ans, mais les quelques immersions en ville vécues depuis, me travaillent toujours autant le cuir, si ce n'est plus. Joyeux Noël ainsi qu'à tes proches. Michèle / PS : Les dés sont jetés : va pour mon "Putain de Noël"... et merci d'avoir pris l'initiative du tutoiement qui me va mieux :-)

Publié le 25 Décembre 2016
5
Lu d'une traite aux premières heures de la veille de Noël. Tout à l'heure, c'est évident, je penserai à Celine, Salomé, Bernard et les autres quand j'irai chercher mes commandes d'huîtres et de gâteaux (pas chez Fauchon quand même ;-) ) dans ma rue du Xe qui concentre sans doute le plus grand nombre de SDF de Paris. J'adore ces histoires de destins croisés, celle-ci est une vraie réussite. J'étais curieux de voir comment tu allais boucler la boucle à la fin. C'est super. Pour le titre, personnellement, je préfèrais "Putain de Noël". C'est même un putain de joli conte de Noël.
Publié le 24 Décembre 2016

@Julien Rigottier Gois. Merci Julien pour ton commentaire enthousiaste assorti de 5 belles étoiles qui me comblent. Tu as mille fois raison : positiver et apporter au quotidien notre contribution pour aider les autres à le faire, certains diront que c'est nunuche, d'autres que c'est utopique mais moi je dis : ça marche, alors, ne nous en privons pas ! Provoquer des sourires est le plus beau cadeau de Noël que nous pouvons donner et recevoir, un cadeau à 0 €, important de le rappeler :-). Bon réveillon ! Michèle

Publié le 23 Décembre 2016
5
Une fois n'est pas coutume, j'ai adoré, tous ces personnages que l'on pourrait croiser sont "surkiffant". Un regard, un geste pour du positif, tout l'esprit de Noël. Merci.
Publié le 23 Décembre 2016

@françoiseBerger, Merci de m'avoir lue et généreusement étoilée. J'ai vu que vous aviez mis un roman ici en 2013... une des pionnières :-)...et viendrai très vite vers vous après lecture. Bonnes fêtes de fin d'année. Bien à vous. Michèle

Publié le 22 Décembre 2016
5
@ Fançoise Berger J'ai lu d'une traite ce joli conte de Noël. Merci !
Publié le 22 Décembre 2016

@Moua, Merci à Toua et bonne fêtes de fin d'année ! :-)

Publié le 22 Décembre 2016

Putain de joli cadeau de Noël...-sourire-

Publié le 22 Décembre 2016

@BOSSY, n'est-ce pas le charme de l'autoédition ? Et puis, il n'y a pas si longtemps que ça, tu argumentais en sens inverse pour qualifier de naturels des écrits que je trouvais vulgaires alors que le sujet était aussi digne de respect que cette fête de fin d'année... Tu devrais être content de voir progresser ton élève :-) ! Hugh, Peau de la vieille hutte ! Michèle

Publié le 20 Décembre 2016

Pages