RENTRER

84 pages de chathymi
RENTRER chathymi
Synopsis

RENTRER.

Deux nouvelles nouvelles cette rentrée:
"Çà finira mal" et "Le chemin des Vigères"

RENTRER. Un homme, au terme de son existence, retourne mentalement vers ce qui fut le départ de sa vie.

LA PETITE TACHE ROUGE. Une jeune femme devant visiter un de ses malades en haut d'une montagne enneigée, se trouve aux prises avec bien des tourments.

ÇA FINIRA MAL. Un homme.Deux femmes. Une vache.

LE CHEMIN DES VIGERES, une femme à terre, et un fils perdu.

LA VIEILLE, où deux femmes, la mère et la fille vivent, chacune à sa façon le dénuement.

Et puis,

RENCONTRE SYRIENNE.
LE DERNIER MOT.
VIDÉE.

Publié le 27 Février 2017

Les statistiques du livre

  2022 Classement
  19 Lectures 30 jours
  2540 Lectures totales
  -189 Progression
  0 Téléchargement
  21 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

32 commentaires , 11 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Elisa Galam, merci! avec pas mal de retard mais il y a bien longtemps que je n'étais venu ici. Je suis très heureuse que vous aimiez ce que j'écris. Cela me fait un bien grand chaud au coeur. Je vais ajouter deux nouvelles, demain ou dans deux jours. Si cela vous dit...Bel fin d'été Elisa

Publié le 22 Août 2020

Bonjour chathymi,
Quel plaisir de vous retrouver ! Vous possédez une écriture particulière que je vous envie ! J'ai tout relu depuis le début car c'est un réel plaisir de vous lire. Vous avez un style particulier où se côtoient la dureté et la tendresse...des mots vifs, pointus qui nous embarquent dans votre monde. Je désirais vous attribuer à nouveau 5 étoiles que vous méritez largement mais comme ce n'est pas possible, je vous les offre par la pensée. Merci pour ce partage. Très belle soirée.
Elisa

Publié le 16 Juin 2020

@lamish bis Merci ma Michelle de prendre la peine de me lire et commenter, et bien d'avantage encore...je n'ai pas de recette ni de lampe magique non plus. Et oui, je te le dirais, sois en sure si c'était le cas. Je prends plaisir(mais parfois je m'énerve faut pas croire....) et écris quand "ça" veut. Je t'embrasse aussi. A bientôt. Cha

Publié le 27 Septembre 2019

Une émotion brute, encore, à lire "Le chemin des Vigères", ta petite dernière. Et toujours cette impression de revenir d'une téléportation, tant tes univers inventés vibrent, palpitent, chamboulent ciboulot et tripaille. Dis, c'est quoi ta recette ? ou peut-être as-tu trouvé une lampe magique, quelque part du côté de Chios ? Tu me le dirais, dis, si c'était le cas ;-) ? Je t'embrasse, ma Cha douée.

Publié le 24 Septembre 2019

@Jean-François Dion...ah ah ah ...mais, auriez-vous la patience que je vous montre 'ma' manipulation du canif? Allons, allons, où voulez-vous encore m’entraîner, vers un roman? mais c'est que j'adore l'art de la nouvelle, moi! me manque votre rigueur, votre patience et votre talent....vous le savez bien, pendant que vous écrivez, je vais courir, nager et papoter d'ici, delà....merci, d'être venu jusqu'ici mettre vos jolis compliments, gentil supporter !

Publié le 12 Septembre 2019

J'avais déjà écrit lors de la publication des premières nouvelles du recueil : « C'est écrit au canif, ciselé, pointu, avec des mots de canif : vifs.../... C'est à la fois limpide et de braises. » Cela s'applique haut la main à nouveau à cette dernière nouvelle "Ca finira mal".
Chathymi n'aime pas les descriptions, les comparaison et, les effets de style ; elle aime que ses personnages disent et fassent, y compris leurs énormités ; qu'ils "vivent" en somme. Je tente moi-même d'écrire, et j'avoue envier son style, lui chiperais volontiers son canif vif.
Autre chose encore : les chutes de ses histoires sont des petits bijoux de surprise et de concision.
Cela ne me regarde pas, mais le temps ne serait-il point arrivé de vous aventurer de la nouvelle au roman, chère amie ?

Publié le 12 Septembre 2019

@Lamish Bis . C'est rudement dur à dire La miss biche...l'amie s'biche....La-mi-sh-bis :))Merci pour tes étoiles mais aussi ta fidélité à mes élucubrations sporadiques. J'avoue que cette nouvelle nouvelle "Ça finira mal" m'a donné du fil à retordre...je devrai t'en resservir une autre avant peu, mais suis pas sure que j'y serai avant fin de cette semaine comme promis. Allez rendez vous le 20 pour les résultats des premières fois. Je t'embrasse aussi. Cha

Publié le 12 Septembre 2019
5
J'ai réveillé mon clone pour t'offrir une deuxième pluie d'étoiles que l'original ne peut pas te décerner à nouveau. L'arrivée de cette petite dernière, "Ça finira mal", était l'occasion rêvée pour une petite entorse au "règlement" :-). Tu connais mon impatience à te lire, et cette fois-ci,tu m'as fait languir. Aussi ai-je apprécié ce texte à la fois sensuel et brutal qui remue les tripes façon Cha... Une petite merveille ! Merci ! Je t'embrasse, Michèle
Publié le 11 Septembre 2019

Bonjour Chat,
J'ai lu "RENTRER" avec grand plaisir et j'espère sincèrement que beaucoup d'autres feront de même. Je lirai vos deux nouvelles avec le même plaisir ainsi que la nouvelle du concours. J'y ai également participé, je trouve que c'est un très bon exercice même si je n'étais pas habituée à écrire ce genre de choses. Après avoir écrit 2 romans et ce recueil, j'écris également des poèmes mais plus légers que ceux de "Pêle-mêle d'émotions". Vous pouvez me retrouver sur FB ou sur mon blog. Merci d'aller voir mes écrits, je serai heureuse d'avoir votre retour.
Très belle journée.
Elisa

Publié le 25 Août 2019

@elisa Galam, vous faites resurgir mon micro recueil d'une sacré zone d'ombre. Je vous remercie de m'avoir lu et suis heureuse que cela vous ait touché. J'ai laissé "reposer" Rentrer alors que je viens d'avoir deux années pleines de rebondissements. Peut-être lirez vous, avant le 15 septembre deux nouvelles que je vais ajouter et la nouvelle du concours 2019? J'irai voir vos écrits, à mon tour. Beau dimanche à vous. Cha

Publié le 25 Août 2019
5
Bonjour Cha, J'ai lu d'une traite vos textes que j'ai tous aimés. Chacun d'entre eux nous emmène vers des sentiments profonds. "Rentrer" m'a beaucoup émue. "Vidée" est très originale en ne citant qu'eux. Votre plume a su me faire voyager à travers une kyrielle d'émotions. Merci pour ce très beau partage. Très belle journée. Elisa
Publié le 24 Août 2019

@Dimas. Merci d'avoir ajouté RENTRER à votre bibliothèque. Ne manquez pas de me faire un retour, je n'attends que ça, en mettant cet "échantillon" de nouvelles sur ce site. Grand merçi. Bien votre. Cha

Publié le 17 Mars 2018

@Elisa Galam; merci de m'avoir ajouté à votre bibliotheque. Je ne manquerai pas de venir voir votre page. Bien votre Cha

Publié le 07 Février 2018

@ MIRANDE Marcel, bien sure, avec gmail vous pouvez

Publié le 11 Décembre 2017

@chathymi
Mirande marcel - est-il possible de communiquer sur la Grèce avec une adresse internet ?

Publié le 10 Décembre 2017

@ Mirande Marcel.
J'aime beaucoup Raymond Depardon. Je suis très sensible à ce qu'il fait, à ce qu'il est. Je m'en sens proche, c'est vrai. Aussi je prends le compliment comme quelque chose de très précieux. "La vieille", c'est aussi la nouvelle que j'aime le plus car, une fois écrite j'y ai retrouvé des attitudes, des façons abruptes de faire de personnes que j'ai aimé enfant. Des regards, des sons.
Je vais également vous lire(Lamish...ma chère amie...). Vous connaissez donc la Grèce? J'y vis une bonne partie de l'année dans ma belle île de Xios. J'ai une PAL importante, mais dès que je le peux je lis votre livre et vous laisse mes impressions. Encore une fois merci pour votre interêt. Cha

Publié le 20 Novembre 2017

Bonjour @chathymi - Ecrire des nouvelles est très difficile, c'est l'art de concentrer une histoire, c'est aussi un rythme particulier. Vous avez le rythme, mais aussi la "puissance", un sens aigu de la description des personnages et des lieux, félicitation. J'ai beaucoup aimé "la vieille", j'ai pensé aux films de Raymond Depardon, a ces mondes paysans clos et intenses ou la mort fait partie du jeu... J'ai suivi les indications de "lamish" pour lire vos nouvelles...
Marcel MIRANDE

Publié le 20 Novembre 2017

Madame @Anne-Laure.Julien, merci d'avoir ajouté RENTRER à votre bibliothèque.

Publié le 06 Septembre 2017

Merci @Gipsycox de l'interet que vous portez à mon "travail". N'ayez pas le regret que cela ne soit pas plus long. Le texte court laisse, comme une trainée de poudre, une impression plus fulgurante. Cela implique, à l'écriture, un renoncement aux fioritures inutiles(pour moi). Et que le peu qui reste soit capable de porter l'idée qui nous occupait avant d'écrire. C'est pour cela que j'aime les mobiles aériens de Calder. Si je pouvai, j'écrirai avec des mots exercés à se balancer joyeusement dans le ciel.Mais j'ai beaucoup à faire, aujourd'hui je me sens encore lourde et avec mes gros sabots, arrimée à la terre des vaches :))

Publié le 01 Septembre 2017

J'ai adoré Le dernier mot et Vidée. Pour le premier, on se doute bien qu'il va lui arriver des "bricoles" à ce pourri ...et le deuxième, cette folie douce .... J'ai juste regretté que cela ne soit pas plus long !!!
Rencontre Syrienne est "douloureux" à lire. Très bien écrit car on a la sensation de ressentir tout le poids que cette femme porte.
La vieille sujet sensible que le corps et ses perceptions ...

Votre écriture a cet effet sur moi, elle joue avec mes émotions ... joie, rire, chagrin, douleur...

C'est avec impatience que j'attends vos prochains écrits.

Publié le 31 Août 2017

@lamish. Merci ma chère amie. Merci de votre aide pour rendre mes textes plus "presentables".C'est un plaisir pour moi que de vous les dédier. Je vous embrasse. Cha

Publié le 11 Juillet 2017

Bonjour, Cha, et merci pour l'ajout de ces quatre nouvelles qui ne m'ont pas laissée indifférente, comme les deux premières. Vous êtes une merveilleuse créatrice d'atmosphère. "La vieille": sublime, "Rencontre syrienne": une claque, "Le dernier mot": excellent, "Vidée": vraiment originale... Continuez à nous faire partager vos écrits depuis Chios, c'est un véritable plaisir. Très amicalement. Michèle

Publié le 11 Juillet 2017

@J-C Heckers. Mon cher ami. Croyez que je suis bien contente que mes gribouillages vous aient plu. Et quand y'a des fautes, y'a confesse! :)) . C'est donc bien normalement que je vous demanderai mon pardon en vous jurant que je ne recommencerai plus jamais.

Oui, oui, relisez la petite tâche rouge. Attendez peut-être quelques jours que j'ajoute quelques histoires et corrige un peu mes négligeances. Ce sera moins pesant pour vous.

Sinon, ne vous prenez pas la tête. Parfois, un "auteur" et son lecteur n'arrive pas à se rejoindre. C'est comme ça.
Y'a pas d'quoi fouetter un Chat.
Avec toute ma sympathie Cha
Savez vous qu'en lisant votre nom j'ai fait un lapsus lectionis? j'ai lu Hackers"...vous m'avez foutu une de ces trouilles!!!

Publié le 31 Mai 2017

Je ne noterai pas un volume encore incomplet, mais je confesse avoir pris beaucoup de plaisir dans ma lecture (malgré des fautes). Le jeu discret avec la typographie de "Rentrer" sert admirablement la narration. Quant à "Une petite tache rouge", une seule chose me chiffonne, c'est de n'avoir toujours pas compris la justification de sa chute. J'ai eu beau relire, rien ne semble emmener vers celle-ci, donc je m'interroge. Il faudra peut-être que je reprenne à tête vraiment reposée... Si je devais étoiler, j'en serais à 3,5/5 (un point de moins pour les fautes, un demi-point provisoirement ôté pour cette fin qui me laisse perplexe).

Publié le 31 Mai 2017

@gypsycox
C'est dure de s'arracher à la vie, quoi qu'on en dise. Surtout lorsque "la machine infernale" ne prend pas en compte la descente, n'accepte pas la déchirure, le néant.
Je suis très touchée, non seulement que vous me disiez vos impressions sur votre lecture, mais aussi, que vous ayez pris la peine de me les transmettre. Ce qui est, somme toute assez rare. GRAND merci!
Je pense que j'aurai quelque retard pour les nouvelles promises car je suis en train d'aborder le grand écart entre la France et la mer Egée, mais cela viendra très vite. Vos étoiles sont la cerise sur le gâteau. Double merci. Cha

Publié le 26 Avril 2017
5
J avais déjà lu avec beaucoup de plaisir La petite tache rouge. J ai trouvé Rentrer bouleversant. Cette nouvelle m'a renvoyé beaucoup d'émotions, presque un peu ambivalentes. D'une part il y avait cette douceur des souvenirs de l'enfance et de l'autre presque un sentiment de colère envers ce personnel médical ( ou envers l'indifférence peut-être...). J'attends les prochaines nouvelles avec impatience : encore quelques jours ....
Publié le 26 Avril 2017

@Jean-François Dion

J'suis pas qu'la groupie du Guy, quand même...

J'espère pouvoir donner une au moins des deux nouvelles promises, très vite. Mais, commençant ma grande transhumance vers ma belle Egée, je ne sais plus trop où donner de la tête.

Je vous remercie pour vos doux mots étoilés concernant mes deux récits ici. Cela ne se refuse pas, et je n'ai même pas rougi à vous lire :))

Publié le 24 Avril 2017
5
C'est écrit au canif, ciselé, pointu, avec des mots de canif : vifs. C'est frais et brûlant à la fois ; mais pas dans le genre chaud et froid, plutôt dans le genre limpide et de braises. C'est comme on aime en somme. Et comme elle aime. Car c'est qu'elle aime Maupassant, Chathymi, la groupie du Guy. Et qu'on a les modèles qu'on mérite. Le lecteur, lui, attend les deux prochaines nouvelles nouvelles, avant fin avril, chouette alors, pour le muguet au plus tard.
Publié le 24 Avril 2017

@ Corinne Le Gal
Très chère Corinne. J'écris comme je parle. Et je suis une grande bavarde. Je suis donc heureuse que ces bavardages çi vous aient été agréables. Je vais ajouter un autre texte, voir deux, si je le peux avant fin Avril.Belle journée ChA

Publié le 01 Avril 2017
5
@Chatymi... Très beaux textes écrits d'une écriture originale comme si elle venait de "l'interieur". Une écriture d'âme en quelque sorte. Forcément, il en découle des émotions particulières. J'ai beaucoup aimé.
Publié le 01 Avril 2017

@Richard Liétarer . Je suis contente que vous aimiez mes deux petites nouvelles. Ah oui, et je m'en excuse, des imperfections mettent du grain de sable dans la mécanique du plaisir, encore. Dès que je mettrai la troisième nouvelle, je vous promet de faire passer la tondeuse avant:))
J'ai lu votre premier texte, à vous. Je vous @ dès que j'en ai terminé d'avoir tout lu. Et je vous dis. Belle journée, Richard. ChA

Publié le 28 Mars 2017
4
J'ai aimé les deux récits, avec une préférence toutefois pour le premier. Vos textes emportent le lecteur que je suis... Cependant, le plaisir se heurte un peu trop souvent à des "écarts orthographiques". Nous sommes tous pris par les pièges de la langue française mais il existe des moyens pour en réduire le nombre.
Publié le 28 Mars 2017

@ Sandrine C
Je suis très touchée par votre retour. Et que vous m'en ayez dit quelque chose de vous. Et puis, cela m'encourage vraiment.Merci.

Publié le 14 Mars 2017
5
Magnifique récit, tout à fait poignant et joliment dit. On a envie de respirer après. De faire une pause. De ne pas attaquer votre seconde nouvelle tout de suite. Je pense à mon père.
Publié le 13 Mars 2017

@Bossy; @lamish
Merci à vous. Je reverrai tout ça très vite. Vous n'êtes pas désagréable bossy. Je suis venue là pour ça. J'ai beaucoup à revoir, oui. ChA

Publié le 03 Mars 2017

@chathymi.Oh la la, très chère ! Description envoûtante et chute bien au rendez-vous, je parle de la. 2ème nouvelle. Mais alors, fautes en pagaille, de temps, de syntaxe, d'orthographe...! Page 8, deux phrases deviennent complètement incompréhensibles. Il faut choisir entre l'imparfait et le passé simple, et mettre le tout en accord. Il faut vous relire, chathymi et corriger, corriger. C'est dommage, le déroulement de l'histoire est fluide, sensations, descriptions, couleurs et changements sont bien précisés dans leurs évolutions...C'est bien, mais il faut absolument faire mieux. Tel que, ce n'est pas présentable.
Je m'excuse de me montrer désagréable, mais cela doit vous inciter à améliorer votre texte par ailleurs original ( comme la première nouvelle ), resséré et concis. En toute amitié. BOSSY

Publié le 03 Mars 2017

@Chathymi, Décidément beaucoup d'intensité, dans votre plume, un je ne sais quoi qui ne me laisse vraiment pas indifférente. Il y a eu un petit bug, dans Votre fichier Word, mais je vous explique tout ça en MP. Merci pour cette seconde mise en ligne et belle soirée. Michèle.

Publié le 02 Mars 2017

On est loin de Maupassant l'écrivain dans ce texte @chathymi, mais je vous excuse volontiers, car la langue française écrite est très difficile, même pour beaucoup de Français censés pourtant la maîtriser. Tous ces défauts déjà évoqués, y compris sur la forme, ne facilitent pas la lecture. Alors, ne parlons que du fond. Vous décrivez avec réalisme l'univers d'une chambre d'hôpital où se meurt un patient. L'originalité de votre nouvelle réside dans la juxtaposition des dialogues entre infirmières, infirmières et patient, et des pensées de ce patient à qui la vie échappe dans la souffrance et les souvenirs qui le rapprochent de ceux qui l'ont précédé et qu'il s'apprête à rejoindre. Ceci dit, si vous aimez lire, écrire, peindre, dessiner, continuez. Merci pour ce partage qui vous aidera à progresser. Je peux si vous le souhaitez (en me faisant parvenir votre fichier base et votre adresse e-mail, vous restituer le texte corrigé et mis en forme). Cordialement. MC

Publié le 01 Mars 2017
5
Un beau texte, poignant ; deux univers qui s'éloignent l'un de l'autre... Je pense néanmoins, comme Catarina Viti, que quelques corrections typographiques et dans une moindre mesure stylistiques, donneraient encore plus de force à votre bel écrit. Continuez donc à écrire, avec excès bien sûr ! Amicalement.
Publié le 01 Mars 2017
5
Tout simplement "magnifique". Merci
Publié le 28 Février 2017
5
Votre texte a fait écho chez moi puisque j'étais au près de patients pas plus tard que ce matin. C'est parfaitement cela, malheureusement. Bravo pour cet écrit. Merci pour ce partage !
Publié le 28 Février 2017

@chathymi. J'aime beaucoup le chevauchement entre les dialogues des infirmières et leurs pensées personnelles, elles-mêmes imbriquées dans le dialogue interne du malade. Ce n'est pas facile à faire, et c'est très vivant, s'agissant d'une mort prochaine. Pas un mot de trop pour tout dire. D'ailleurs, vous avez cinq étoiles de Jezzabel, malgré ses conseils. Restez comme vous êtes et donnez-nous en plus.
Cordialement.

Publié le 28 Février 2017
5
Un très beau texte, @chathymi, vibrant, chargé d'émotions nostalgiques. La forme très originale aide à l'immersion totale. On est dans le lit, on entend, on ressent, on se souvient. Le contraste entre les réflexions d'un mourant, et le quotidien du corps médical, renforce l'effet recherché. J'ai beaucoup aimé. Merci pour le partage et au plaisir de vous lire à nouveau, j'espère. Bien à vous. Michèle
Publié le 28 Février 2017
chathymi
Biographie

Écrits brefs pour mettre la lumière sur les aspects les plus obscurs de la nature humaine. Aimer jouer avec ces personnalités pour le moins...


A lire dans les actualités