Chez Bijoux-Théâtre gai et noir

38 pages de Sébastien Beirnaert
Chez Bijoux-Théâtre gai et noir Sébastien Beirnaert
Synopsis

L'action se déroule dans les années 30, dans un bouge parisien, réservé aux homosexuels, et tenu par un travesti répondant au nom de Bijoux. Cet établissement est sous la protection de Don, un homme élégant mais dont les actions flirtent souvent avec l'illégalité. Bijoux accueille donc ses habitués pour une nouvelle soirée dédiées aux rires, à l'amour, à la sensualité. Comme elle aime le rappeler, chez Bijoux rien n'est prohibé.

2982 lectures depuis la publication le 22 Mars 2013

Les statistiques du livre

  1590 Classement
  24 Lectures
  -351 Progression
  4.8 / 5 Notation
  15 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @monBestSeller !!!!

Publié le 10 Février 2017

Cité dans la NL du 10 Février 2017 http://www.monbestseller.com/newsletter/newsletter197

Publié le 10 Février 2017

J'ai été obligé de vérifier la définition de "truculent" dans le dico ! ça va, ce qualificatif me convient !

Publié le 22 Avril 2014
4
Je cherchais un adjectif pour qualifier ce livre... Alexandre l'a trouvé : truculent ! Voilà... c'est bien le mot ! Sophie
Publié le 19 Avril 2014
J'aime beaucoup ce rythme. La palette des humeurs variées qui glissent et se transforment est très bien rendue. Il faut sans doute une performance d'acteur pour en rendre compte.
Publié le 29 Septembre 2013
5
Un régal, un décors bien planté, une ambiance gai... Vivement l'adaptation au festival d'Avignon !
Publié le 18 Juillet 2013
Merci pour ce commentaire très flatteur. Les qualificatifs employés confirment que mon objectif a été atteint, et j'espère donc que ce premier avis sera suivi de bien d'autres tout aussi positifs.
Publié le 11 Juillet 2013
Voilà une pièce pittoresque et envoûtante, où Eros et Thanatos se lient et se délient. Je le conseille à tous, c'est truculent.
Publié le 10 Juillet 2013