L'AUTODIDACTE

19 pages de Didier Leuenberger
L'AUTODIDACTE Didier Leuenberger
Synopsis

J’y étais ! Chez les bobos, les cracks du bon mot. Chez les chicos de l’édition ; la crème de la crème.

Loin du 5e arrondissement et toutes ses enseignes prestigieuses, certes, mais même la grande banlieue m’allait, du moment que mon bébé voyait le jour de cette ville lumière.
Une poignée de main bien franche et virile, quelques mots aimables, un ou deux compliments sur mon texte (ouf ! Au moins, il l’a lu), et cette odeur d’encre ravigotant mes narines. Hum ! Ça sentait l’inspiration à plein nez. La sueur d’écrivain, le suif des cerveaux les plus prolifiques et délirants. Je reniflais le livre, narines toutes déployées.

2078 lectures depuis la publication le 01 Avril 2017

Les statistiques du livre

  765 Classement
  51 Lectures
  -155 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

©ZARROUGUI Yassine
Merci beaucoup pour ce magnifique et complet commentaire. Je suis ravi que ce petit voyage au pays des autodidactes vous ait permis de passer un excellent moment. J'avoue avoir un immense respect pour ce grand monsieur que je trouvais non seulement talentueux, mais plein d'humour, ce qui me correspond plutôt bien. Pour la petite histoire, si ce n'est pas ce grand écrivain qui m'apprit ce mot intriguant, ce fut un éditeur. Mais j'ai eu la chance d'avoir eu les bons soins d'une autre célébrité lorsque j'étais très jeune, ce qui m'a permis de prendre confiance en moi pour ce qui est de l'écriture.
Encore merci et au plaisir de vous retrouver pour d'autres impressions. Amitiés, didier

Publié le 03 Octobre 2019

@ Didier Leuenberger
Belle histoire, magnifiquement racontée sur un sujet, somme toute banal, qui est l’écriture spontanée et l’envie parfois farouche de donner forme aux idées ressenties et aux mots taraudant nos esprits. L’émerveillement de l’auteur face au mot, autodidacte, qu’il semble découvrir pour la premiere fois et dont il ne connaît pas la signification crée l’intrigue qui achemine vers cette rencontre insolite d’un intellectuel et écrivain, Jean d’Ormesson, un des plus prolifiques et prestigieux de sa génération. Partager, enfin, un moment de bonheur enivrant, fut-il un rêve, avec lui pour comprendre in fine le sens du mot et le sens de la vie était une belle fin. Merci Fabrice, pardon Didier !

Publié le 29 Septembre 2019

©Aubert Eude 2
Et un non moins éépatant commentaire.... Ravi que vous ayez pris du plaisir à lire cette nouvelle... Bien à vous.

Publié le 03 Mai 2017
5
Comme dirait Jean d'Ormesson, j'ai trouvé votre texte épatant !
Publié le 24 Avril 2017

@ Boris Phillips
Merci pour ce message qui me fait très plaisir Boris! Ravi que ce texte ait permis de passer un bon moment ! Quand à d'Ormesson, et bien j'avoue aimer son humour et l'avoir choisi car connaissant le bonhomme comme on le connaît, je pense sans ambages qu'effectivement c'est une réplique qu'il pourrait faire avec dans les yeux cette lueur de vivacité qui le caractérise si bien... un grand Merci et une belle journée !

Publié le 21 Avril 2017

@chathymi
Merci bien pour ce sympathique commentaire ! Pour ce qui est du sens de l'humour je crois selon mes proches et tous ceux me cotoyant que c'est encré en moi mais l'humour n'est jamais simple à faire l'unanimité et j'en sais quelque chose pour avoir publié un livre humoristique ! Il y a une espèce de sous-catégorie de genre mettant souvent l'humour littéraire si je peux m'exprimer ainsi en deçà du drame... et c'est bien dommage !!!! En tous les cas je suis ravis que vous soyez été sensible à cet humour qui peut faire tant de bien en vérité ! Et encore plus lorsqu'on traite de l'édition pour des écrivaillons de notre-mon acabit ! Merci et belle journée à vous ! Didier

Publié le 21 Avril 2017
5
@ Didier Leuenberger. Merci, c'est beau et frais ! Personnellement, je ne lasse jamais de lire et relire Jean d'Ormesson. Je peux ainsi l'imaginer faire cette plaisanterie de potache ; avec toute la profondeur de son esprit. Bravo. Amicalement. Boris.
Publié le 20 Avril 2017

Cher Didier. On sent que vous avez le sens de l'humour. C'est sympa, un tantinet redondant, mais sympa. Rafraîchissant. Bien à vous, ChA

Publié le 16 Avril 2017

©Hubert
Merci à toi pour ce sympathique commentaire et ravi que ce texte ait pu être un agréable moment d'évasion... Cette récréation est également un hymne à tous les autodidactes que nous sommes... Merci à toi et belle soirée...

Publié le 03 Avril 2017
5
Une belle récréation, un agréable moment d'évasion. Sur une si courte nouvelle, tu nous entraînes très loin dans la population des autodicdates : genre commun des humanoides inclassables (soit la majorité de la population). bravo et merci pour le partage
Publié le 03 Avril 2017
Didier Leuenberger
Biographie

Passionné des mots, j'ai été publié en 1999 à Paris (L’âge bête…Le retour !). Lauréat de l’octroi d’une bourse d’encouragement...


A lire dans les actualités