L'express de quatre heures dix

8 pages de jean marie rousset
L'express de quatre heures dix jean marie rousset
Synopsis

Un jeune homme désabusé (et quelque peu éméché) marche une nuit le long d'une voie ferrée lorsqu'il fait une rencontre inattendue ...

857 lectures depuis la publication le 03 Avril 2017

Les statistiques du livre

  1681 Classement
  23 Lectures
  +363 Progression
  4.7 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 7 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ merci Ophélie ... si les éditeurs pouvaient penser comme vous ...

Publié le 29 Avril 2018
5
@jean marie rousset Après plus de 3 ans de présence sur ce site, ne voilà-t-il pas que je découvre un Écrivain ! Ne dit-on pas qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire. Faute de Glasgow-Londres, vous m'avez embarquée dans votre histoire menée de main de maître où se côtoient suspens, réflexions sur le sens de la vie et, pour ne rien gâcher, un petite pointe d'ironie.J'aime beaucoup votre style fluide, sans fioriture et pourtant très abouti. Cordialement. Ophélie
Publié le 29 Avril 2018

@ROMANESQUE

Texte vainqueur concours "Tu connais la nouvelle" 2009 (environ 250 participants) et "Notre temps" 2009 (plus de 500 participants) ... sans compter de nombreuses places d'honneur dans d'autres concours ...

Vous avez oublié de descendre pardon "critiquer" Carte blanche et Confessions d'une rock star ...
c'est un peu décevant, quand on est en mission commandée, il faut aller jusqu'au bout ...

Publié le 19 Avril 2018
5
Les concours de circonstances sont bien l'essence de la vie, qu'ils soient bons ou mauvais. Vous en avez fait une belle démonstration. Merci
Publié le 16 Mai 2017

@jean marie rousset.
Désolé d'avoir mis tant de temps à vous répondre : je n'avais pas reçu l'avis de mBS.
Je pense que le fait d'être paru dans des concours ne pose aucun problème : j'ai fait la même chose avec ma nouvelle "Un étrange paroissien" qui avait été publiée au concours de Carrouges.
Cordialement.
Boris.

Publié le 05 Mai 2017

@ P. Sevran
Merci beaucoup pour votre commentaire.
C'est difficile mais j'essaie de sortir des "codes" de la nouvelle, ayant souvent l'impression de lire le même genre de textes.

Publié le 26 Avril 2017
5
Nouvelle surprenante, originale, déstabilisante et très séduisante. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lire car elle sort des sentiers battus. La rencontre étonnante entre 2 êtres humains qui n’étaient pas vraiment prédisposés à se rencontrer. Ce type de rencontre rend parfois la vie très attrayante pour ne pas dire assez magique!
Publié le 22 Avril 2017

@Boris Philips
Merci Boris pour ce commentaire très sympa.
Oui j'ai d'autres textes mais je ne sais pas si je peux les poster ici car certains sont parus dans de petites éditions de concours de nouvelles. Et comme le droit (d'auteurs) et moi ça fait deux ...

Publié le 22 Avril 2017
5
@ jean marie rousset. Et le suspens monte, monte, monte... Jusqu'à cette chute ! Si Ronald Arthur Biggs avait su qu'il avait sauvé deux vies, il aurait éclaté de rire... Plaisanterie à part, vous en avez d'autres comme celle-ci ? Je sens que je vais devenir "fan" ! Cordialement. Boris Phillips.
Publié le 20 Avril 2017
4
Nouvelle très agréable à lire, votre prose se bonifie à mesure que s'installe ce curieux face à face ! Idée originale, merci pour cette histoire à l'ambiance curieusement nonchalante...
Publié le 04 Avril 2017

@Ratiba Nasri 3
Merci beaucoup Ratiba. Je suis nouveau sur le site, je vais aller voir vos textes.

Publié le 03 Avril 2017
5
@jean marie rousset J'ai beaucoup aimé votre nouvelle. Elle est bien écrite et très originale. A bientôt.
Publié le 03 Avril 2017

@romain lebastard
Merci pour votre commentaire, Romain et pour avoir signalé la faute. J'ai envoyé par erreur la première mouture. Je viens de remplacer le texte par la version définitive avec quelques changements de phrases.

Publié le 03 Avril 2017
4
Bien trouvé le parallèle entre 2 nuits vécues différemment (du coup, je suppose qu'on se situe en 1963). Le cynisme des personnages est bien exploité et la situation, totalement délirante. Bon moment de lecture ! PS: j'ai relevé le terme "exhaussé" (qui veut dire surélever), là où vous vouliez surement dire "exaucé".
Publié le 03 Avril 2017