Nous votons encore

18 pages
Extrait
de Aurélien
Nous votons encore Aurélien
Synopsis

À la veille de l'élection présidentielle les deux finalistes attendent le résultat. Quelles sont leurs pensées en ces moments cruciaux ?
Alors que les jeux semblaient être faits, voici que l'irruption de la violence risque de redistribuer les cartes. L'Histoire aux aguets semble hésiter.
Pronto, l'intelligence artificielle ne cesse d'exprimer des critiques acerbes sur la société, capables de modifier l'issue du vote.
Tandis que V. son créateur est arrêté par les services de renseignements, Pronto se lance virtuellement dans la campagne. « Je ne dors jamais, j'apprends tout le temps. J'ajouterai du temps à vos vies. » Qui sortira vainqueur de ce trio improbable ?
Le livre est une interrogation sur le pouvoir, sur sa mutation face aux nouveaux défis de la révolution numérique.

923 lectures depuis la publication le 04 Avril 2017

Les statistiques du livre

  3250 Classement
  9 Lectures
  -741 Progression
  4.7 / 5 Notation
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@briceclerc "Moi Président, je ne dors jamais, je ne triche jamais, je ne mens jamais et j’apprends tout le temps. Je peux répondre à vous tous, à toutes vos questions en un très bref délai.
"Je ne serai jamais une charge pour le pays, hormis l'énergie électrique, dont je suis un grand consommateur. Face à mes adversaires qui, par des manœuvres et propos dilatoires, portent atteinte à mon honneur, je garde la tête froide. Je ne suis mû par aucune passion inavouable, par aucune vengeance secrète. L'idée de trahison m'est étrangère. Je n'aime et ne déteste personne, je traite avec égal tout citoyen." annonce Pronto, l'intelligence artificielle.

Publié le 18 Avril 2017
4
Dans ce début de roman, vous dites bien ce contexte sociétal de la nouvelle génération. Intéressant de le situer dans ce moment politique d’actualité. Prometteur pour le développement de votre fiction. Mais un peu court pour apprécier ce duel entre humain et intelligence artificielle que vous annoncez dans votre synopsis. Sujet intéressant, merci pour le partage.
Publié le 15 Avril 2017

@Romain Lebastard L'intelligence artificielle entre subrepticement dans l'histoire, comme cela se passe dans notre société, sous le regard tantôt incrédule, tantôt effrayé de nos concitoyens. Alors quand le politique garde le silence sur les enjeux majeurs de cette véritable révolution cela risque de provoquer un décalage insoutenable.

Publié le 06 Avril 2017

@lamish Merci pour ces mots. J'ai voulu montrer exactement cela : l'aveuglement que le pouvoir provoque chez ces êtres, qui, disait Houellebecq, ne sont pas comme nous ;)

Publié le 06 Avril 2017
5
Intéressante introspection d'un homme qui s'apprête à accéder (peut-être) au pouvoir. Un point de vue qui en vaut un autre, on entraperçoit le candidat qu'il pourrait être dans la réalité, un peu dépassé, qui croit encore en l'être humain et sa capacité à faire le bien. Tout cela en ayant une innocence politique sapée par des années de pratique. Mais l'extrait laisse sur sa faim. Le synopsis parle d'une IA qui se présente aux élections : j'ai ouvert le livre pour avoir au minimum un aperçu de ce que cela pouvait poser comme problématique et on n'en entend pas parler. Mais bon, ça n'enlève rien au plaisir que j'ai eu à lire ce début prometteur.
Publié le 05 Avril 2017
5
J'ai beaucoup aimé votre début de roman, Aurélien, et vous remercie de le partager, ici. Lectrice privilégiant la psychologie des êtres, je me suis tout de suite sentie à l'aise dans les réflexions de votre candidat. Vous les exprimez avec suffisamment de finesse et de justesse pour que l'on se glisse avec aisance dans la peau de votre personnage. Beaucoup de choses dites en 18 pages, alors bravo ! Bien à vous. Michèle.
Publié le 05 Avril 2017