Maudit soit le poète

243 pages de Vincent Beau
Maudit soit le poète Vincent Beau
Synopsis

(Version intégrale)

Voici un peu plus de cinq mille ans, la mémoire des hommes s'éveilla. Il leur vint l'écriture, les premiers métaux et l'appétit du pouvoir fit jaillir les premiers empires en Mésopotamie.

Ce roman raconte l'histoire du Crépuscule de la Lumière, au temps où la poésie magique existait encore et pouvait accomplir de bien plus grandes choses qu'une armée entière. Il fut un poète nommé Ardolas qui vint en Anatolie à l'époque où sombrèrent l'un après l'autre les trois empires de Lumière. Il était poursuivi par une obscure malédiction et son unique motivation à vivre encore était de retrouver de ceux qui l'avaient condamné au malheur et de s'en venger .

1370 lectures depuis la publication le 12 Octobre 2017

Les statistiques du livre

  1155 Classement
  41 Lectures
  +99 Progression
  5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Ecriture maîtrisée, style épuré et précis à la fois, histoire originale et prenante. Qu'ajouter de plus, si ce n'est que je recommande chaudement!
Publié le 25 Mai 2018

@Gaspard du Gévaudan

Merci Gaspard pour ton passage.
Ta remarque est juste. En fait, j'avais envie de livrer un fond historique fictif complet et détaillé en arrière-plan.

Il y a différentes façons de procéder, poser le décor aux cours des premiers chapitres par exemple, ce qui est plus léger. J'ai fait le choix de le présenter dans les dix-quinze premières pages, ce qui peut paraître un peu rude à encaisser en effet, parce qu'il y a beaucoup d'informations. Je me suis posé la question en réécrivant le roman l'an dernier, mais finalement j'ai préféré garder mon intro. Je l'aime bien, je m'y étais sans doute attaché. :)

Publié le 01 Novembre 2017

C’est un très bon pitch d’avoir inventé ce concours de mots pur survivre dans cette contrée ! Votre écriture emmène facilement à tourner les pages. Bravo. (Je me pose une question, a t-on vraiment besoin des pages d’intro expliquant d’où vient cette planète / ce pays / cette civilisation… avant de rentrer dans un récit sf ? Je trouve que cela met en conditions un peu fastidieuses, et que ce n’est pas forcément utile d’avoir cette connaissance de l’environnement pour comprendre le présent de l’histoire…)

Publié le 29 Octobre 2017