Du sombre transparent (Recueil)

101 pages de Rezkallahmo
Du sombre transparent (Recueil) Rezkallahmo
Synopsis

Nouvelles douces-amères.

589 lectures depuis la publication le 22 Décembre 2017

Les statistiques du livre

  81 Classement
  394 Lectures
  +7 Progression
  5 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Lisa DJ

Merci pour ce retour de lecture. Il y a des nouvelles qui détonent avec d'autres effectivement. Je ne pas réussi à régler ce problème. J'ai sélectionné mes préférés tout simplement.

Amicalement.

Publié le 01 Février 2018
5
Remarquables moments de littératures. Sans concession, purs dans leurs violences. Parfois, je trouve qu'il y a des différences de registres qui me perturbent un peu.
Publié le 01 Février 2018

Connaissant bien Rezkollamoh et son style, je me hasarde à dire que c'est du plagiat. Il s'oppose, j'apporte mes preuves.

Publié le 24 Janvier 2018

Bonjour, @Pantinois

ça fait toujours très plaisir découvrir des citations sélectionnées dans un de ses livres.. ça leur donne encore plus de vie, de force. Une chose que l'auteur n'a pas la possibilité de faire par manque de recul. J'espère que vous avez pris du plaisir à lire Du sombre transparent, et vous dit à bientôt.

Publié le 23 Janvier 2018

"Du sombre transparent" est le "Livre le +" du 22 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/8730-ebook-gr.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : si vous laissez un commentaire à l'auteur, il vous répondra.

Publié le 23 Janvier 2018

Bonjour @Rezkallahmo.
Du drôle, du joli, du fulgurant :
[…nous étions jeunes, frais, vivants comme des gambas…]
[La bouteille et la journée finirent.]
[… plus jamais ta mère, liftée à l’os, ne me percera de son regard vitreux.]

[– Papa adorait les escargots…
– Ton père ?
– Oui, il les aimait tellement qu’il faisait tomber la pluie, rien que pour les voir.]
etc…
J’aime beaucoup ce style décalé et poétique.

Publié le 22 Janvier 2018

@fab
Bonjour fab et merci, vous avez très bien saisi l'idée, de la mise en forme du recueil. J'ai un amour particulier pour les nouvelles, c'est un exercice périlleux! Grace à la nouvelle on peut mettre en place, tester des univers, des caractères, très rapidement, et sa longueur, 2000 mots pour moi à peu prés, soit un chapitre de roman, révèle la potentialité du récit. Certaine nouvelle, tienne par magie, debout, toute seule, elle n'on plus besoin de nous, et c'est comme un lecteur qu'il faut alors la quitter et passer au prochain texte à écrire. Je vais mettre à jour le recueil qui est enfin corrigé et amputé de la dernière nouvelle que je juge comme une note trop amère pour finir et en placerai une autre surement.

Encore merci.
M.R

Publié le 16 Janvier 2018
5
fab
En peu de phrases, vous nous amenez dans un univers, en quelques autres, vous nous testez avec du cash et du trash, puis, vous remettez à notre niveau avec du plus politiquement correct, et enfin, nous embrochez avec une chute qui n’en est pas une vraiment. On commence à s’habituer à un récit. Et déjà, c’est fini et on passe au suivant. Qui en quelques mots nous ré-hameçonne. Bravo l’auteur !
Publié le 16 Janvier 2018
5
@Rezkallahmo J’adhère quand un auteur écrit comme il respire, avec son cœur, avec ses tripes et quand il fait fi de certains codes de la littérature (j’ai lu votre tribune ;-) Je constate votre douce colère et cela me chagrine de percevoir que vous êtes déjà bien désabusé (j’ai presque deux fois votre âge). Quelque chose m’échappe aussi dans l’esprit de mes semblables et malgré les nombreux uppercuts au cœur que j’ai reçus, je prends la vie à bras le corps. Ne désespérez pas : votre précieuse vous attend quelque part. Continuez d’écrire pour votre plaisir avant tout et non pas pour l’argent et peut-être qu’un jour… Cordialement. Fanny qui continue sa lecture (à petites doses ;-)
Publié le 26 Décembre 2017
Rezkallahmo
Biographie

Mohamed Rezkallah, 33 ans, est écrivain, scénariste, photographe et musicien. Dans un style sobre, il dépeint des mondes surréalistes, délurés,...


A lire dans les actualités