Hellébore

62 pages de John Limousin
Hellébore John Limousin
Synopsis

Echoué sur Anticyre, John dévoile ses correspondances à Hellébore. De ces deux destinées aimantées ne nacquit chez John qu’une espèce de folie dont le seul remède relève des révolutions botaniques, et ce moment magiquement cruel où John comprit que, pour avancer dans sa vie, il devait se détacher à tout jamais de la trace d’Hellébore.
Au-delà des préceptes de la raison érigés par les révolutions botaniques, qu’adviendrait-il des vies d’Hellébore et John si celles-ci s’unissaient?

(L’Hellébore est une plante dont on croyait dans l’Antiquité qu’elle guérissait la folie et la mélancolie)

780 lectures depuis la publication le 04 Janvier 2018

Les statistiques du livre

  1106 Classement
  42 Lectures
  +138 Progression
  5 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @Berthe pour votre commentaire et votre envie d'être une Hellébore :-)

Publié le 10 Février 2018

En vous lisant, on a envie de s’appeler Hellebore. On sait que cela ne va pas être simple. Mais on n’a pas forcément envie de résister…

Publié le 10 Février 2018

@federer36 Merci infiniment d'avoir lu ces quelques pages, de les avoir commenté et analysé avec précision!

Publié le 05 Février 2018
5
Récit à la fois très beau avec un regard pessimiste ou réaliste sur la vie et l'amour. Le narrateur parle de son amour éprouvé pour Hellébore, un amour à la fois impossible, inaccessible, fantasmé et très intense. Un amour si fantasmé que le narrateur semble convaincu qu’un futur est impossible entre les deux protagonistes. Comme si le narrateur pensait qu’il ne serait pas à la hauteur et ne pourrait pas être une bonne personne pour Hellébore. Dans ses vers, dans ses paroles, le narrateur exprime à la fois un mal-être teinté de moments de bonheur lorsqu’il pense et évoque Hellébore. Le monde qui est décrit par le narrateur est la fois sublime et tragique. La beauté que peut procurer la nature est mise en avant. Mais en tout cas la prose et la poésie exprimée par l’auteur est magnifique et empreint de tristesse. De la souffrance peut naître de très belles paroles et de très beaux vers….
Publié le 04 Février 2018