Maudite gentillesse

30 pages
Extrait
de Camille Sylvie Mestres
Maudite gentillesse Camille Sylvie Mestres
Synopsis

Un court roman suivi de trois nouvelles, 102 pages

A vingt-huit ans Johanna a publié un livre provocateur et inclassable, auquel sa mère, Lucile, a répondu par un roman où elle parlait à un psychanalyste très particulier. Quelques années plus tard, Lucile écrit la suite de ce roman. Et la fin.

«Bruno a une personnalité psychorigide, moi je dis qu’il monte des cubes les uns sur les autres, jusqu’à ce que la pile s’écroule, lui tombe dessus et lui fasse suffisamment mal pour qu’il s’abstienne pendant quelque temps d’échafauder une nouvelle pile.»

1564 lectures depuis la publication le 06 Février 2018

Les statistiques du livre

  407 Classement
  82 Lectures
  +13 Progression
  5 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish
Quelle merveilleuse surprise, en rentrant du travail, de découvrir votre commentaire empathique et élogieux assorti du maximum d'étoiles ! Et merci, merci d'avoir acheté ce livre pour savoir le fin mot de l'histoire de Lucile. Ce partage me comble de joie, d'autant que je ressens chez vous, aussi bien à travers vos commentaires que dans votre livre Un putain de Noël, une sensibilité qui me touche profondément. C'est aussi pourquoi j'ai hâte d'avoir le temps de lire tous vos autres ouvrages. Amicalement. Camille

Publié le 10 Avril 2018
5
Lu les trente premières pages... basculé sur Amazon... "piégée". Je n'avais pas prévu de lire Lucile ce soir, mais je n'ai pas pu la lâcher. Pas plus que je n'ai pu le faire en lisant "J'ai tué la mère parfaite". J'aurais dû m'en rappeler ;). J'ai encore suivi ses remises en question, ses raisonnements avec une facilité déconcertante. Il faut dire qu'ils rejoignent les miens, problème de jalousie amoureuse en moins ;). Alors j'ai apprécié de lire le mot FIN sur une Lucile apaisée, comme vous pouvez vous en douter. Quant aux trois nouvelles qui ponctuent votre roman, j'ai retrouvé toute la subtilité et de délicatesse qui caractérisent votre plume. Je les ai boulottées avec ravissement. Merci pour ce partage. Amicalement. Michèle
Publié le 10 Avril 2018