Bleu absolu

49 pages
Extrait
de Greiner
Bleu absolu Greiner
Synopsis

Mary s’est suicidée sans motif apparent. Pour René écrire revient à se souvenir, pour arracher Mary à l’oubli ou percer le secret de sa mort volontaire. Au fil de ses souvenirs et de ses fantasmes, on voit peu à peu apparaître l’incroyable vérité : Mary est toujours là sans qu’il puisse la voir ni communiquer avec elle. D’autres voix se mêlent à celle de René : celle de Mary dont on apprend qu’elle est perdue et cherche vainement l’issue du monde où elle se trouve désormais enfermée comme en prison, celles de ses amis, mais aussi de Georges, le théosophe, et d’un jeune peintre, Raphaël, obsédé par une couleur fondamentale : le bleu absolu. Un bleu extraordinaire qui se révèlera bientôt étroitement lié au destin de la jeune défunte.

513 lectures depuis la publication le 18 Février 2018

Les statistiques du livre

  1105 Classement
  45 Lectures
  +544 Progression
  5 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Sandrine C

Merci Sandrine pour ce commentaire avisé et sensible. Vos remarques sur le pathos non développé sont très justes. De fait je n'ai pas voulu en rajouter dans ce registre, parce que mon histoire entrelace plusieurs destins dont certains sont tournés vers la vie. Quant à Mary, elle évoluera vers le temps d'une libération.
Je n'ai mis qu'un extrait de mon roman parce que je suis lié par un contrat éditorial. Vous pouvez trouver le roman en vente aux éditions Chloé des Lys:
https://www.editionschloedeslys.be/catalogue/1038-bleu-absolu.html
Ceci étant, et pour éviter de frustrer mes lecteurs, je mettrai bientôt en ligne une nouvelle complète.
Merci encore pour vos observations et vos compliments, toujours très bienvenus pour un auteur qui doute parfois de la valeur de ce qu'il écrit.

Publié le 20 Mars 2018

Très belle idée, dommage que vous nous liassiez dans le fossé d’un extrait ! Ça frustre. Très belles pensées aussi. Et des phrases par dizaines que j’ai vraiment aimées. Une parmi bien d’autres : Mozart, même le requiem, de la dentelle inutile. Et en même temps, outre cette fin en suspension qui n’en est pas encore une, j’ai ressenti qu’il me manquait quelque chose. Et juste à la dernière page, j’ai compris je crois. Je m’attendais sans doute, à plus d’empathie, plus de pathos qui colle à cette histoire triste par définition. Mais je pense aussi que le fait que vous n’en ayez pas mis plus que ça rend votre récit assez singulier. Et donc attachant. Appropriable. Bravo, merci pour le partage, et merci pour les prochaines pages que j’espère vous publierez ici et nous ferez savoir.

Publié le 15 Mars 2018

@Antoine Ragondin
Je suis heureux de savoir que mon texte vous ait plu, ainsi que le personnage de Mary, qui continue tout de même d'exister, sur un plan subtil (ou tout simplement littéraire). Ses aventures se poursuivent dans mon livre publié aux éditions Chloé des Lys.

Publié le 20 Février 2018

@Laurence Boué

Merci beaucoup pour cette recommandation chaleureuse. Il est toujours agréable pour un auteur de savoir que ses livres ont su parfois capter l'intérêt de ses lecteurs.

Publié le 20 Février 2018
5
J'ai eu grand plaisir à lire ce roman. Les personnages sont attachants et l'histoire invite à la réflexion sur des sujets profonds et importants comme l'amour et la mort, sans lourdeur ni pathos.... L'écriture est fluide et élégante. Je recommande!
Publié le 18 Février 2018

@Greiner
Voici-voilà un extrait qui donne envie de connaître le reste. Et une chose est bien certaine : vous êtes un écrivain. La preuve : votre Mary, on l'aime. Et on ne se consolera jamais qu'elle ait choisi de (si mal) disparaître...

Publié le 18 Février 2018