La commissaire fait Ramadan

102 pages de Paul Deléon
La commissaire fait Ramadan Paul Deléon
Synopsis

Série policière un peu à l'ancienne, donc décalée. La commissaire Moreau dirige son commissariat de Meaux, Seine et Marne, en accord avec les particularités de sa personnalité bien trempée. Ici, elle s'applique à démêler les circonstances de la mort d'une bourgeoise de province, assassinée pour son argent. Elle est assistée par son fidèle adjoint, l'inspecteur Mabrouk.

1439 lectures depuis la publication le 12 Avril 2018

Les statistiques du livre

  329 Classement
  77 Lectures
  +119 Progression
  4.2 / 5 Notation
  25 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
2
Est-ce qu'un commentaire doit toujours être élogieux ? That is the question. J'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser à l'intrigue. Trop de babillages, pas assez de narration. Désolé c'est juste mon avis et ça ne compte pas beaucoup
Publié le 27 Avril 2019

@jean-luc lys Euh...Vous me mettez la pression pour que je termine La commissaire sort le bâton… Hélas j'écris lentement...Mais de savoir que vous et quelques irréductibles attendent Simone Moreau au tournant me motive résolument. Amitiés. Paul Deléon

Publié le 13 Avril 2019
5
Bonjour @Paul Deléon . Je vous avais prévenu, j'ai décidé de lire toutes les enquêtes de la commissaire Simone Moreau et de son adjoint Mabrouk, et j'ai bien raison, car c'est toujours aussi bon, plein d'humour et parfaitement bien mené. Merci pour ce partage. J2L
Publié le 12 Avril 2019
5
Plein d'humour
Publié le 15 Mars 2019

@Wattsonne

Je dois vous avouer sans trop de honte que, in illo tempore, je ne partageais pas l'enthousiasme de ma chère maman pour San Antonio. Plus je l'entendais se tordre, plus ma lèvre supérieure se flegmait. La commissaire Moreau s'est donc présentée, bien plus tard, en tant que modeste successeur (féminin?) du tourmenteur émérite de la langue française. Ses enquêtes arrivent un peu au compte-gouttes car je travaille sur d'autres projets, et ma fille de 8 ans est du genre monopolisant.
Encore merci pour les bonnes vibrations.
Paul Deléon

Publié le 04 Septembre 2018

@Paul Deléon. Quel plaisir de "papoter" avec un écrivain qui m'a donné bien du plaisir et qui revient au contact amical. Ramadan reste en mémoire dans ma biblio, et je vous espère en train de noircir une ramette de feuilles trop blanches avec le tandem Moreau / Mabrouk ou d' autres figures attachantes.
Et selon la formule , à vous lire, pour que grands biens nous fassent !
Livresquement votre W.S...

Publié le 28 Août 2018

@pelo

Bonjour,

Merci d'avoir communiqué votre plaisir au contact de la commissaire Moreau.

Vous mentionnez subtilement une influence théâtrale. Nous en reparlerons peut-être un jour…

Bonne continuation

Paul Deléon

Publié le 28 Août 2018

@Watt sonne

Merci d'avoir admis éprouver quelque esbaudissement en compagnie de la commissaire Moreau.

Je n'ai pas vécu assez longtemps en Europe pour avoir connu la capitaine Marleau, mais j'accepterai humblement toute comparaison flatteuse

J'espère vous procurer d'autres plaisirs de lecture dans l'avenir

Amicalement,
Paul Deléon

Publié le 28 Août 2018
4
Tout d’abord il est toujours navrant et fortement regrettable de lire des commentaires désobligeants et irrespectueux comme celui du dessous. L’enquête est en soi banale mais intéressante due à la personnalité forte et atypique de la commissaire Moreau et de son adjoint,l’inspecteur Mabrouk. En effet les 2 personnages manient l’humour et l’ironie avec talent et fonctionnent par intuition pour avancer dans l’enquête. On se croirait dans une pièce de théâtre tellement les échanges sont interactifs, directs, parfois piquants et donc savoureux.
Publié le 01 Mai 2018

Pardon pour une faute d' accord, mais nous en sommes à un partout...!
W.S.

Publié le 26 Avril 2018
5
Cher auteur, avant tout je réfute l'appréciation précédente fortement nauséabonde et indigne d' un lecteur correct. J' ai bien aimé cette lecture, fluide, agréable et intéressante avec un langage amusant, loin du style texto ou sms. Même si la commissaire rappelle quelque peu la capitaine Marleau son binôme est bien typé et l' histoire reste accrocheuse. Bref, j' irais le recommandé à mes amis. Merci de m' avoir délassé et amusé. A quand le prochain roman ? Avec toute ma sympathie, Watt sonne
Publié le 26 Avril 2018