LA FILLE DE L'AUTRE

13 pages
Extrait
de Alix Cordouan
LA FILLE DE L'AUTRE Alix Cordouan
Synopsis

PRIX DES LECTEURS 2018 mBS
Fin 1950, Soizic Kogan, 16 ans, expatriée de Bretagne pour devenir "bonne à tout faire" à Paris, n'entend pas se laisser dévorer par le destin. Ses employeurs, derniers représentants d'une société qui rêve encore "au bon temps des colonies", ne se doutent pas que cette gamine, qu'ils traitent d'emblée avec mépris, va jouer un rôle déterminant dans leur vie. Flic désabusé, curé de campagne véreux et tenancier de bordel du quartier de la Bastille se côtoient dans un bal orchestré par Soizic devenue le centre d'une étonnante histoire.

18360 lectures depuis la publication le 04 Mai 2018

Les statistiques du livre

  150 Classement
  133 Lectures
  +29 Progression
  4.8 / 5 Notation
  228 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

174 commentaires , 109 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Laure Avedian
Je suis heureux que vous ayez apprécié ce roman et particulièrement les personnages qui l'animent, car il est vrai que je prends beaucoup de plaisir à les faire vivre.
Je suis d'accord que Pierre puisse être perçu comme un élément secondaire. Ce n'était pas délibéré, mais il semble que la forte personnalité de Soizic n’y soit pas étrangère. Certains protagonistes s'imposent quelquefois, à l'insu du romancier, et prennent leur autonomie. Pierre est resté discret, c'était probablement son tempérament.
Merci pour vos étoiles, vos compliments et votre jalousie que j'ai adorée...
Je ne manquerai pas de vous lire pour vous faire part de mon ressenti.

Publié le 25 Février 2019
5
Ce roman est très réussi, avec son style gouailleur, son intrigue bien construite dont toutes les boucles ouvertes se referment à la fin, et surtout sa galeries de personnages secondaires truculents : le policier, les deux curés, la famille bourgeoise (seul Pierre et sa relation avec Soizic manquent un peu d'épaisseur à mon goût... mais c'est juste pour essayer de me distinguer un peu parmi vos nombreux commentaires et parce que je suis atrocement jalouse de votre talent à croquer des personnages aussi vivants !!). Et puis il y a Soizic, futée, combative, révoltée, mais avec un coeur d'artichaut : qu'il est triste de la quitter une fois le livre refermé !
Publié le 24 Février 2019

@Sarra45
Merci pour votre gentil commentaire étoilé. Je vous souhaite de bonnes lectures sur mBS.

Publié le 18 Février 2019
5
un super livre, bravo à l'auteur. J'ai adoré le lire de la première à la dernière page. Cela ne m'étonne pas du tout qu'il est gagné le concours. Merci pour ce bon moment de lecture!!!
Publié le 18 Février 2019

@Nadine LAMAISON
J'ai beaucoup apprécié votre commentaire et vos étoiles.
Vous dites avoir aimé le personnage du policier et je m'en réjouis, car j'ai pris beaucoup de plaisir à le faire exister. Il fait partie de ces personnages qui prennent vie presque naturellement et qui se révèlent aux fils des pages sans que l'on ait à forcer son imagination.
Quant à l'approche féminine par une plume masculine que vous soulignez, elle n'est pas sans risques et je suis heureux que vous la jugiez positivement.
Je vous remercie de participer avec talent à ce qui fait de ce site un endroit privilégié en matière d'échanges.

Publié le 13 Février 2019
5
@Alix Cordouan Au départ, avec "ce destin qui a une sale gueule" j'ai pensé aux Bonnes de Genet, aux Blessures assassines, et surtout au Journal d'une femme de chambre de Renoir. Mais tout de suite j'ai aimé la chair, le tranchant du propos, la blessure jusque dans le mot. Puis, de la première à la deuxième partie je n'ai pu que me laisser happer par cette envie "d'un avenir radieux", la colère qui conduit à la folie, à la destruction, à la fuite totale. A ces soubresauts de Soizic "comme si elle était sur le point de rendre l'âme". Comme elle nous remue cette "race des indomptés" ! Comme il nous fait du bien ce focus sur "le refus d'accepter de se soumettre" ! J'ai particulièrement senti une attirance pour le personnage de Roland Castain qui choisit de sortir des "égouts de la nature humaine". Au bout de ma lecture je garde cette phrase : "c'est de ça qu'il s'agit : d'émotions". Bingo et merci. Une mention spéciale pour l'approche féminine par une plume masculine.
Publié le 11 Février 2019

@Vero06
Il est toujours agréable de recevoir de telles appréciations. C'est une motivation supplémentaire qui incite au partage et au plaisir d'écrire.
Je vous remercie pour vos étoiles et votre contribution motivante.

Publié le 22 Janvier 2019
5
Un pur bonheur que ce livre.... tenue en haleine d’un bout à l’autre... quelle écriture !!!! Celle que j’aime par dessus tout... on ne s’ennuie jamais sans douter qu’à la finale Soïzic en sortira gagnante et heureuse... en réussissant à redonner goût à la vie à son cher « père «  de cœur...... Vraiment bravo et continuez de nous faire vivre ces jolies histoires.... la vraie....
Publié le 21 Janvier 2019

@Corinne D
Merci Corinne pour votre très agréable commentaire et les étoiles qui l'accompagnent.
C'est un des plaisirs de la lecture que d'être transporté dans un univers inconnu. Je suis enchanté que grâce à "La fille de l'autre" vous ayez participé à ce voyage dans une autre époque qui, bien qu'elle ne soit pas si lointaine, peut paraître dépaysante.
Je vous souhaite de nombreuses découvertes sur mBS en 2019.

Publié le 19 Janvier 2019
5
Merci beaucoup pour cette merveilleuse histoire. Un suspens haletant du début jusqu'à la fin. C'est simple, une fois commencé on ne peut plus lâcher le texte. C'est prenant, émouvant et délicieusement décrit. Vous avez réussi à me transporter dans cette époque. Rien n'est laissé au hasard, chaque personnage prend petit à petit une place incontestable. Chaque élément s'imbriquent parfaitement. Bravo'
Publié le 19 Janvier 2019

Heureux que vous ayez aussi aimé "La fille de l'autre". Vos compliments et vos étoiles me touchent.
Alix ou JB ce n'est pas très important, l'essentiel reste le plaisir de lire et de partager.
Je vous souhaite une heureuse année de lecture et de découverte sur mBS.

Publié le 14 Janvier 2019
5
C'est une histoire émouvante, captivante et déroutante, avec un style fluide mais beaucoup de rebondissements. J'ai beaucoup aimé l'idée d'une deuxième partie ou deuxième histoire qui vient à la fin éclaircir la première. "La fille de l'autre" est écrite de main de maître et confirme votre talent d'auteur Alix (ou dois-je dire J.B). Bravo et merci pour cette belle lecture.
Publié le 13 Janvier 2019

@Ghobril
Merci pour votre commentaire étoilé. Je vous souhaite de joyeuses fêtes.

Publié le 19 Décembre 2018
5
J'ai beaucoup aimé ce livre, écrit avec un style clair palpitant et accrocheur.
Publié le 18 Décembre 2018

@Natnaturellement.
Il n'est pas prévu de suite à ce roman pour l'instant, mais je retiens votre idée. En attendant, je vous invite à lire "Le fils du père Noël" du même auteur.
Merci pour vos étoiles.

Publié le 13 Décembre 2018
5
Passionnant Nous quittons les personnages à regret... En espérant une suite.
Publié le 12 Décembre 2018

@toumie15.
Je suis enchanté que vous ayez été captivé(e) par "La fille de l'autre". Merci de me l'avoir fait savoir.

Publié le 12 Décembre 2018

@alix cordouan, merci pour ce livre, plein de rebondissement , il nous captive au plus haut niveau...

Publié le 11 Décembre 2018

@Marc Denis
Je suis enchanté de vous avoir procuré un agréable moment de lecture.
Merci pour vos étoiles.

Publié le 09 Décembre 2018

@Victoire Sentenac.
Votre intuition ne vous a pas trompée et je suis heureux d’en être le premier bénéficiaire.
Je vous remercie pour vos félicitations.

Publié le 09 Décembre 2018
5
J ai adore ce livre qui nous captive du debut a la fin
Publié le 08 Décembre 2018

Félicitations pour votre prix, je n'ai pas lu tous les autres, mais j'avais beaucoup aimé vous lire, pour moi c'était vous la gagnante, ou plutôt le gagnant donc ;-)

Publié le 08 Décembre 2018

@Martine THORRE-GACHET.
Merci pour votre commentaire. Je serai ravie de vous rencontrer le 7 décembre. J'espère d'ici là, avoir eu le temps de lire votre livre. Je vous souhaite le meilleur pour cette finale.

Publié le 02 Décembre 2018

Excellente histoire... J'ai préféré Soizic à Claire mais à la fin du roman, celle-ci a retrouvé l'énergie de l'insoumise! Bravo, nous devrions nous rencontrer le 7 décembre

Publié le 02 Décembre 2018

@Chrispaña.
C'est aussi un plaisir d'être lue et étoilée. Merci.

Publié le 26 Novembre 2018
5
Super un vrai plaisir de lecture
Publié le 26 Novembre 2018

@InaàParis. Un grand merci à votre fille qui vous a quand même laissé le loisir de lire "La fille de l'autre". Vos étoiles et votre commentaire sympathique n'en ont que plus de valeur à mes yeux.

Publié le 25 Novembre 2018
5
J’ai beaucoup aimé ce livre. Lu dans 2 jours car je ne pouvais pas le lâcher des mains . C’était un peu compliqué avec ma fille de 3 ans à la maison :))))
Publié le 24 Novembre 2018

@Raslebol.
Merci pour vos étoiles, je ne m’en lasse pas.

Publié le 22 Novembre 2018

@maxegor.
Vous êtes né en 1934 comme Soizic l'héroïne de "La fille de l’autre " qui découvre, en couverture de ELLE en 1951, Brigitte Bardot en jeune fille brune et sage née la même année. La rue Lepic des années 50 ne doit pas non plus vous être étrangère et je suis heureuse que vous vous ayez pu, par l'intermédiaire de mon roman, retrouver un peu de l'atmosphère de cette époque. En faire un film, bien sûr, reste pour l'instant du domaine du rêve, mais pourquoi ne pas rêver ? Merci pour vos étoiles.

Publié le 22 Novembre 2018
5
J'ai déjà fait le commentaire
Publié le 21 Novembre 2018
5
On est happé par l'histoire dés les premières lignes et on se délecte jusqu'à la fin. Bravo ! je trouve cela superbe. J'ai d'autant plus apprécié que je suis né en 34 et j'ai vécu les années 50 au coeur de Montmartre où je suis resté 35 ans. J'ai le sentiment que votre livre, véritable scénario, pourrait être tourné facilement roge.xavier@orange.fr
Publié le 21 Novembre 2018

@Nicole Contard
Je vous remercie d'avoir participé au vote pour la sélection finale mBS 2018. Pour les auteurs qui partagent ce site, l'implication des lecteurs est une source d'encouragement. Je suis heureuse que vous ayez été conquise par "La fille de l'autre" et vous remercie de votre vote en sa faveur.

Publié le 19 Novembre 2018

@Avadone
J'ai lu le livre de Nadav et je peux comprendre votre choix. C'est une fresque historique et humaine parfaitement documentée qui mérite d'être mise en avant sur un site comme mBS. Je vous remercie pour vos compliments, vos étoiles et vos vœux de réussite.

Publié le 19 Novembre 2018
5
J'ai lu la plupart des romans nominés avant de prendre la décision de voter pour "la fille de l'autre" d'Alix Cordouan. Mon choix a été motivé par l'authenticité des personnages qui évoluent dans le contexte de l'après-guerre parfaitement rendu dans le texte. L'affaire des piastres,notamment,qui s'invite dans le roman, contribue à renforcer la crédibilité de l'intrigue. L'histoire émaillée de multiples rebondissements et sa construction originale en deux parties distinctes tiennent en haleine du début à la fin. Un excellent roman.
Publié le 18 Novembre 2018
5
Soizic est merveilleuse. Elle m’a enchanté. Elle peut parfois nous dépayser, mais elle nous rend vite à nous-mêmes, à nos égoïsmes, à nos violences alors qu’elle porte au plus haut l’amour de la liberté. Ce qui fait tout plier. Et c’est très bien ainsi. À voir la valeur de vos « statistiques » vous avez toutes les chances d’être le lauréat de ce Concours 2018 de MBS. J’ai longuement hésité entre votre livre et celui de Nadav. J’ai fini par voter pour « Les Rebelles du XXe siècle »(plus difficile à lire) en espérant qu’ils sortent de l’oubli et nous incitent, comme toutes les Soizic, à dénoncer le temps présent. J'attends votre prochain prochain chez un grand éditeur. Bonne chance.
Publié le 17 Novembre 2018

@Anne Loréal
Bonjour Anne,
Tout d'abord je vous félicite pour la sortie de votre livre en librairie. Je ne doute pas qu'il aura le succès qu'il mérite et je vous souhaite le meilleur pour vos futurs romans.
Vous comprendrez que vos compliments me touchent particulièrement et je vous remercie pour votre vote en faveur de "La fille de l'autre" ainsi que pour vos étoiles.
Amicalement, Alix.

Publié le 17 Novembre 2018
5
@Alix Cordouan Tout simplement excellent. Un portrait plus vrai que nature qui sonne terriblement juste. Ma chère Alix, je vous ai donné mon vote pour le prix concours... tous mes vœux de réussite! Bien à vous, Anne.
Publié le 17 Novembre 2018

@Raslebol
J'apprécie que vous ayez relevé le côté réaliste du roman, c'est un des aspects auquel je m'attache particulièrement. Je vous remercie de votre participation.

Publié le 17 Novembre 2018

@Vade Viràg
Vos étoiles me comblent tout comme votre commentaire. En ce qui concerne mes personnages, ils ne sont que le fruit de mon imagination. Je le regrette, j'aurai pris plaisir à partager un repas avec Castain.

Publié le 17 Novembre 2018

Très bon livre, pas de détails inutiles juste ce qu'il faut pour maintenir l'intérêt et la curiosité.
Histoire très réaliste ce qui intensifie sà qualité. Bravo

Publié le 17 Novembre 2018
5
Merci pour cet agréable moment de lecture que vous m’avez offert. J’ai admiré la combativité de Soïzic et sa façon habile de prendre sa revanche sur la vie qui, de prime abord, ne lui faisait pas de cadeau. J’ai aimé le personnage de Roland Castain, sans doute inspiré de quelqu’un qui vous est cher et que vous avez dépeint avec beaucoup de tendresse.
Publié le 16 Novembre 2018

@loula barre.
Je vous remercie pour votre enthousiasme.

Publié le 15 Novembre 2018

@LisaDJ
Merci de m’avoir fait part de votre intérêt pour mon roman. Vos retours sont précieux et encourageants.
J'apprécie vos 5 étoiles.

Publié le 15 Novembre 2018

Captivant ! émouvant je le lue d'un trait ! mon cœur palpitait comme j'y était !!! BRAVO BRAVO

Publié le 15 Novembre 2018

Captivant ! émouvant je le lue d'un trait ! mon cœur palpitait comme j'y était !!! BRAVO BRAVO

Publié le 15 Novembre 2018

@keringante
Merci de m’avoir fait part de votre ressenti concernant "La fille de l’autre ". Comme vous le constatez, votre participation n’a pas été occultée, ce qui laisse supposer que chacun est libre de s’exprimer sur le site, soyez rassuré. Je vous remercie pour l’attribution d’une étoile qui, au vu de votre critique, me semble quelque peu excessive. Ne tombez pas à votre tour dans les travers que vous dénoncez, vous y perdriez en crédibilité. P.S. Vous devriez persister sur mBS, je suis convaincue que vous y trouverez des ouvrages à la hauteur de vos attentes.

Publié le 15 Novembre 2018
5
un livre palpitant. L'intrigue est progressive, précise et créé un "suspense" psychologique tout au fil des pages. Construit en deux volets, le livre retrouve un nouveau souffle à mi parcours jusqu'aux révélations finales. Très bon.
Publié le 14 Novembre 2018

@Lefèvre chantal.
Ravie que "La fille de l'autre" vous ait conquise, merci pour vos étoiles.

Publié le 14 Novembre 2018
4
Tres vite lu car on a vite envie de connaître l'épilogue de l'histoire. Les étapes de cette vie particulière sont originales et romanesques.
Publié le 14 Novembre 2018

@Fayrouz1989.
Quel bonheur de vous avoir redonné le goût de la lecture par l'intermédiaire de "La fille de l'autre" ! Ce sont les lecteurs comme vous qui font preuve de générosité en partageant leurs impressions et en encourageant les auteurs. Je vous en remercie.

Publié le 14 Novembre 2018

Je tiens à remercier l'écrivain de ce magnifique roman qui a reveillé en moi l'amour de la lecture que j'ai quitté il y a un bon moment. Je vous remercie aussi pour le partage de ce livre et je trouve que c'est un signe de générosité et je vous souhaite un trés bon parcours d'écrivain plein de succé. Je souhaite lire pour vous trés bientôt.
Fayrouz du Maroc

Publié le 13 Novembre 2018

@MarieREM.
Je suis fière d'avoir contribué à vous réconcilier avec la lecture. Je vous remercie pour ce commentaire élogieux et étoilés.

Publié le 13 Novembre 2018
4
Une belle surprise que ce livre où je me suis plongée avec délectation, tant dans sa forme et son contenu m'ont réconciliée avec la lecture. Une écriture fluide et assez rythmée. Des personnages me rappelant ceux des romans de Balzac. Bravo.
Publié le 13 Novembre 2018

@Melogiu. Enchantée que "La fille de l'autre" vous ait captivé. Merci pour vos étoiles.

Publié le 12 Novembre 2018

@Michel Canal.
L'adresse mail indiquée pour vous répondre ne fonctionne pas.

Publié le 12 Novembre 2018

@Michel CANAL.
J'ai été très intéressée par votre commentaire constructif. Je suis heureuse que vous considériez que tout est réuni pour faire de "La fille de l'autre" un excellent roman. Pour information, je n'ai pas cherché à faire le procès de la société bourgeoise de cette époque, Soizic, elle-même, n'étant pas un modèle de vertu, mais plutôt un tableau réaliste et crédible de cette période de l'après-guerre susceptible de porter la trame de mon histoire. L'évocation du scandale des piastres s'inscrit dans cette volonté d'authenticité. Il me reste à souhaiter que votre choix de "La fille de l'autre" pour le prix concours de l'auteur indépendant vous donnera une nouvelle fois raison et confirmera votre pertinence. Merci pour vos étoiles.

Publié le 12 Novembre 2018
5
Livre captivant, je n'ai pu m'en détacher avant de l'avoir terminé. Bravo pour votre roman!
Publié le 12 Novembre 2018
5
@Alix Cordouan, j'ai lu "La fille de l'autre" dans le cadre du Prix Concours de l’Auteur Indépendant 2018. J'ai fait mon choix après la lecture des synopsis, des premières pages, des commentaires et du classement, éléments permettant de se forger un avis suffisamment éclairé sur le contenu. Pourquoi ce choix ? J'aurai beaucoup à vous dire sur la forme (en aparté), je ne commenterai donc que le fond, l'essentiel du travail de conception de l'auteur. Tout est réuni pour faire de "La fille de l'autre" un excellent roman, portrait de la société d'une époque. La construction du scénario en deux parties est judicieuse, correspondant parfaitement au titre et aux rebondissements qui affectent les protagonistes. Vous faites évoluer le personnage central, Soizic, d'une manière qui accroche bien le lecteur, empressé de tourner les pages jusqu'à la fin. Le style, fluide, incluant le parler propre aux personnages, colle à la réalité. L'histoire, avec en toile de fond la Bretagne rurale, creuset de bonnes à tout faire s'expatriant dans la capitale au service de bourgeois cupides, aussi notables provinciaux dans leur fief, exploitant le personnel de maison, la structure des immeubles cossus avec leurs strates de niveau de confort. Creuset aussi d'oies blanches tombant entre les mains de proxénètes dès leur arrivée à la gare de Montparnasse. L'époque fut aussi celle de la guerre d'Indochine et du scandale financier du trafic de piastres. On pourrait être tenté de dire : quelle histoire ! Epris de justice, un peu fleur bleue, j'ai aimé me laisser porter par cette histoire, en partie narrée par Soizic. Une confidence, chère Alix, mes choix pour le Concours m'ont toujours donné raison. J'espère qu'il en sera de même en 2018. Avec toute ma sympathie d'auteur.
Publié le 12 Novembre 2018

@Paola92
Votre commentaire "MAJUSCULE" me touche. Faire un film de "La fille de l'autre" dites-vous, pourquoi ne pas en rêver ? Merci pour vos étoiles encourageantes.

Publié le 10 Novembre 2018
5
CAPTIVANT DU DEBUT A LA FIN, IL FAUDRAIT EN FAIRE UN FILM
Publié le 10 Novembre 2018

@Danielle Hendriks.
Enchantée que votre première expérience de lecture sur mBS vous ait plu. Je ne doute pas qu'elle sera suivie de beaucoup d'autres car les textes de qualité ne manquent pas sur le site. Merci pour vos étoiles.

Publié le 07 Novembre 2018
5
Premier livre que je lis de MBS et c'est prometteur pour la suite... Bravo !!! j'ai beaucoup aimé
Publié le 07 Novembre 2018

@sheila adjahouisso. Ravie que ce livre vous ait plu. Merci pour les étoiles.

Publié le 29 Octobre 2018
5
Tres bon livre.
Publié le 29 Octobre 2018

@Georges-André QUINIOU
Je suis touchée par le jugement positif que vous portez sur "La fille de l'autre" et en particulier sur le côté crédible de la narration. C'est en effet un point auquel je m'attache particulièrement. Certains personnages qui, je vous l'accorde, peuvent sembler quelque peu caricaturaux sont le reflet de l'immédiate après-guerre, époque riche en situations et personnalités hors du commun. Je vous remercie pour vos souhaits de succès et vos étoiles. Cordialement.

Publié le 28 Octobre 2018
4
J'ai lu ce livre parce que je voulais me rendre compte de la qualité d'un texte aussi bien classé sur MBS et parce que le personnage de Soizic m'intéressait (mon arrière grand-mère bigouden avait elle aussi été bonne à Paris...). Je tiens à vous dire que je n'ai pas été déçu tant la pugnacité et la révolte de Soizic m'ont emporté jusqu'au bout, même si les victimes de sa vengeance (le curé ou les Le Goff) m'ont paru quelque peu caricaturales. Mais cela n'a pas grande importance car de tels personnages existent aussi; la réalité dépasse quelquefois la fiction. Votre façon d'écrire a su les rendre crédibles et vivants. J'ai apprécié aussi la structure narrative de votre livre, cette seconde partie qui laisserait penser qu'on passe à une autre histoire avant de comprendre que Claire et Soizic ne font qu'une. Tout ce qui concerne l'évocation de l'amnésie est impressionnant; un sujet que vous semblez bien connaître. Et donc je me suis dit que les classements de MBS paraissaient justifiés et que ce livre méritait vraiment la place qu'il occupe. Je lui souhaite un beau succès! Très cordialement, Georges-André Quiniou.
Publié le 28 Octobre 2018

@Vanina Dray.
Certains personnages romanesques prennent leur autonomie au fil de l'écriture. Ce fut le cas de Soizic qui s'imposa avec le tempérament que vous avez apprécié. Merci pour vos compliments étoilés qui m'ont touchée.

Publié le 26 Octobre 2018
5
J'ai adoré le tempérament de Soizic. Pas de mots inutiles, des personnages bien campés.Beaucoup aimé le procédé de la deuxième partie. Quant à la fin, je m'en suis délectée! Le rythme du livre m'a tenue en haleine au point que je l'ai lu d'une traite.
Publié le 25 Octobre 2018

@MInty Anais.
C'est un des plaisirs de la lecture que d'être transporté dans un univers inconnu. Si j'ai pu contribué à ce dépaysement, j'en suis ravie. Merci pour vos étoiles.

Publié le 23 Octobre 2018

@PL Navarre.
Merci pour toutes ces étoiles, je ne m'en lasse pas.

Publié le 23 Octobre 2018
5
j'ai ADOREE ce livre, je le recommande vivement. Il m'a fait me projeter a une époque qui m'est totalement inconnue et j'ai adoré comment j'ai été transporté le temps d'une lecture.
Publié le 23 Octobre 2018
5
J'ai adoré, 5 étoiles bien sur !
Publié le 22 Octobre 2018

@Nora Bay.
Merci pour votre commentaire étoilé.

Publié le 22 Octobre 2018
5
Très belle histoire, très touchante
Publié le 22 Octobre 2018

@marie claire andré.
Ne dites rien, c'est parfait. Merci.

Publié le 21 Octobre 2018

J'ai adoré votre livre . Que dire de plus?

Publié le 20 Octobre 2018

@Lise Dupuis.
Votre commentaire me laisse deviner que vous avez pris plaisir à lire ce roman et j'en suis ravie. Si je vous ai quelque peu déstabilisée dans votre lecture ne m'en veuillez pas mais c'était voulu. Je me suis moi-même surprise des interactions inattendues qui se créaient au fil des pages entre les différents protagonistes de cette histoire. Vous avez, me semble-t-il, fait une confusion sur l'identité de la mère de Soizic. Je ne peux vous en dire plus ici pour ne pas déflorer le sujet et je vous invite à relire les dernières pages pour découvrir la chute de cette histoire. Merci pour vos étoiles et votre enthousiasme.

Publié le 19 Octobre 2018
5
@alix cordouan: Quelle histoire! J'ai aimé le style rapide du début quand c'est Soizic qui parle alors que dans le livre 2, le rythme est plus lent pour redevenir plus rapide quand Soizic recouvre une partie de sa mémoire. Par contre, j'ai été déçue de ne pas avoir de détails sur ce qui c'était passé entre Paulo et Soizic pour qu'elle veuille mourir. Puis, quand j'ai commencé la lecture du livre 2, j'étais totalement perdu. J'ai cru qu'il s'agissait d'une toute autre histoire et j'ai mis un peu de temps à comprendre que c'était l'explication qu'il me manquait. Ce qui n'est pas négatif, loin de là. Il y a tellement de rebondissements qui m'ont amenée à m'interroger et à vouloir deviner ce qui allait m'être révélé mais vous m'avez surprise à chaque fois. Exemple? Un moment donné, j'ai cru que Jackie, l'amie du policier était Virginie mais voilà qu'en fait, c'est la mère de Soizic. Ce que j'ai beaucoup aimé aussi de cette histoire c'est que les vilains ont été bien punis et que les bonnes personnes ont été bien récompensées. C'est un roman magnifique comme j'aimerais en écrire. Je vous félicite chaudement et vous donne cinq étoiles bien méritées.
Publié le 19 Octobre 2018

@André LECOMTE. Je suis très flattée de votre commentaire élogieux tant sur le fond que sur la forme. Je pense que l'on écrit les livres que l'on aimerait lire. Pour ma part j'aime être immergée dans l'univers romanesque de mes lectures et je suis particulièrement sensible au fait que vous ayez souligné l'aspect visuel de la narration.
Merci pour vos étoiles.

Publié le 18 Octobre 2018

@Sarah Meyer. Je suis enchantée de l'estime que vous portez à mon héroïne. Je dois vous avouer que la raison première de ce roman était avant tout de divertir le lecteur en le transportant dans l'ambiance de l'immédiate après- guerre illustrée de personnages que seule cette époque pouvait produire. Vous soulignez avec Nadav une autre dimension plus sociale que je ne renie pas et qu'en partie je découvre. Merci de vos commentaires étoilés.

Publié le 18 Octobre 2018
5
À l'intention d'Alix Cordouan. Votre roman, la fille de l'autre, m'a passionné du début à la fin pour deux raisons : le style d'écriture d'une part et la personnalité de l'héroïne d'autre part. Le style est plaisant car il accroche le lecteur par l'utilisation d'un vocabulaire et une syntaxe permettant la visualisation des gestes et des comportements des protagonistes. Quant à la personnalité de Soizyc, elle nous fait directement penser à une adolescente délurée qui doit régler des comptes avec un entourage malveillant.Elle représente le mal être d'une personne considérée comme un objet par des adultes mal intentionnés à son égard. La deuxième partie, abordant le traitement neurologique de la mémoire, est particulièrement originale et laisse le lecteur en haleine. Bravo pour cette idée. J'ai lu votre livre en une soirée!
Publié le 17 Octobre 2018

@Nadav. Pas de problèmes tout est clair. En ce qui concerne les éditeurs, leurs critères de sélections restent mystérieux à mes yeux, mais il n'y a pas de raisons pour que votre livre soit systématiquement rejeté s'il mérite d'être imprimé. La difficulté, et elle est de taille, consiste à trouver la maison d'édition qui vous corresponde. L'intérêt de mBS est de mettre en avant vos écrits et de multiplier les chances d'être lus par des professionnels. Gardez confiance, rien n'est jamais écrit d'avance, si j'ose dire. Dès que possible je lirai votre ouvrage mais je crains de ne pas être en capacité de vous apporter des conseils quels qu'ils soient. Bien cordialement.

Publié le 17 Octobre 2018
5
Comme Nadav, j’ai beaucoup d’estime pour Soizic. Nadav dès qu’il voit, rencontre dans la vie ou dans les livres des personnes qui d'une manière ou d'une autre se battent contre l’insoutenable il jubile, car il voit en eux des rebelles, conscients ou inconscients, des rebelles comme l’ait, sans le savoir, Soizic. Ce que vous avez et n’a pas Nadav, c’est votre langue, votre style, les moments d’une intrigue où les choses se défont, rendent l’individu tel qu’il est. Soizic est un exemple. Vous avez un art d’entrer les choses banales au cœur du lecteur sans avoir rien à y ajouter. Il semble que si Soizic a des attitudes, des comportements, « rageurs et agressifs » ce qu’en fin de compte elle cherche, comme nous tous, à être aimée. Merci pour ce beau livre.
Publié le 17 Octobre 2018

@Alix Cordouan
Mon amie SARAH a pris mon ordinateur en main, je lui ai dicté ma réponse à votre message, mais aussi lectrice de MBS, elle a oubliée de remplacer son compte par le mien. Des choses qui arrive. Elle était en train de lire votre livre et s'apprêter à faire un commentaire sensiblement différent du mien.
Pardonnez cette erreur.

Publié le 17 Octobre 2018

@Alix Cordouan

Je vous remercie pour vos souhaits, mais pense que "Les Rebelles du XXe siècle" n'ont aucune chance. En dehors de ses lacunes, il n'est pas dans l'air du temps. J'aimerais cependant bénéficier de vos remarques et commentaires amicalement intransigeants. Ils m'aideront, j'en suis certain à l'améliorer encore. Merci

Ce que j'aime chez Soizic, c'est justement c'est justement sa vocation à ne pas tendre tendre l'autre joue. Une Rebelle, en sorte. Bonne soirée

Publié le 17 Octobre 2018

@Nadav.La démonstration est faite une nouvelle fois que chacun peut avoir une lecture différente en fonction de sa sensibilité. Pour certains la révolte, si les conséquences sont trop cruelles, engendre la détestation. Pour vous elle est au contraire salutaire et, qui sait, porteuse d'actions futures. J'avoue n'avoir pas anticipé de tels prolongements. Il m'a semblé, par contre, que Soizic, compte tenu du tempérament que je lui ai attribué, n'avait pas vocation à tendre l'autre joue. Chacun évaluera à l'aune de ce qu'il aurait pu ressentir à sa place et de quelle façon il aurait réagi. L'histoire de Soizic ne laisse pas indifférent, à chacun de décider si elle est exemplaire ou pas. Je vous remercie pour votre lecture engagée et vos étoiles. Je vous renvoie vos souhaits de réussite pour le concours de l'auteur indépendant 2018.

Publié le 17 Octobre 2018
5
Certains accusent Soizic d’être aigrie, envieuse, colérique, rancunière, menteuse, manipulatrice, avide de pouvoir, intolérante à la frustration, intolérante tout court, comment ne pas l’être dans son monde servage des 99% par le 1% ? Comment ne pas se rebeller pour se délivrer de ses malheurs d'esclave pour construire une nouvelle maison de bonheur à la place de celle des maîtres qui l’oppriment. Belle histoire à déclencher l’indignation et, qui sait, l’action dans la réalité à venir. Je vous souhaite bonne chance pour le concours de l’auteur indépendant 2018.
Publié le 17 Octobre 2018

@Maryn Morgan.
Je trouve très intéressante votre lecture de "La fille de l'autre" qui va à l'encontre des réactions que j'ai, jusqu'à maintenant, constatées concernant la personnalité de Soizic. Il est vrai qu'elle peut se révéler détestable et que la plupart des qualificatifs que vous employez ne sont pas faux. Je n'ai d'ailleurs pas cherché à la rendre sympathique. Ma méthode consiste à placer mes personnages dans un contexte donné et d'imaginer de quelle façon, selon le caractère que je leur ai attribué, ils vont réagir. Les résultats sont parfois inattendus et c'est tout ce qui fait le plaisir de l'écriture et, je l'espère, du lecteur. Vous détestez magnifiquement Soizic et je vous en remercie car vous présentez un angle de lecture différent et original que je trouve pour ma part très plaisant. Je suis ravie que vous ayez apprécié ce roman et vous remercie pour les 5 étoiles que vous avez bien voulu lui décerner.

Publié le 12 Octobre 2018

@Harold18.
Je suis ravie que vous ayez été captivé par Soizic qui, je vous le confirme, laisse rarement indifférente. Merci pour vos étoiles. Je ne doute pas que vous trouviez dans mBS d'autres ouvrages dignes d'intérêt.

Publié le 12 Octobre 2018
5
J'ai détesté Soizic autant que j'ai aimé votre roman ! Au tout début (avant son départ pour Paris), son espièglerie m'a fait sourire. J'ai même eu envie de la trouver attachante. Au fil des pages, on découvre son vrai visage, sa personnalité : et on la déteste ! Soizic est aigrie, envieuse, colérique, rancunière, menteuse, manipulatrice, avide de pouvoir (de vie et de mort sur les autres), intolérante à la frustration, intolérante tout court. Elle accuse perpétuellement les autres de tous ses maux, se délecte de leurs malheurs , ne construit, finalement, son semblant de bonheur que sur la destruction. Et ce, bien sûr, sans jamais se remettre en question, elle! Sans jamais se demander si elle n'est pas tout aussi haïssable que ces gens qu'elle maudit ! Dé-tes-table ! Ce qui n'empêche absolument pas de dévorer son histoire! Doit-on forcement aimer ou admirer le héros d'un roman pour passer un superbe moment de lecture ? Vous m'avez prouvé que non !
Publié le 12 Octobre 2018
5
J'ai adoré, un de mes livres préfèrés sur mBs pour l'instant. Dès les premières pages on se laisse captiver par cette fille inconventionelle qu'est Soizic Kogan et par la suite après chaque page l'on se demande jusqu' où elle peut aller.
Publié le 12 Octobre 2018
5
J'ai adoré, un de mes livres préfèrés sur mBs pour l'instant. Dès les premières pages on se laisse captiver par cette fille inconventionelle qu'est Soizic Kogan et par la suite après chaque page l'on se demande jusqu' où elle peut aller.
Publié le 12 Octobre 2018

@Debonnet R. J'espère que la suite ne vous décevra pas. Dans l'attente de vous lire.

Publié le 11 Octobre 2018

Je n' aurai pas dû commencer car je n' arrive pas à décrocher. Le devoir m' appelle mais je reprends la lecture dès que possible.

Publié le 09 Octobre 2018

@Steven Accrombessi. Vous êtes adorable.

Publié le 08 Octobre 2018

Adoré

Publié le 08 Octobre 2018

@JeanC88.
Que rajouter de plus... Merci pour vos étoiles.

Publié le 06 Octobre 2018
5
Que rajouter de plus j'ai adoré !
Publié le 04 Octobre 2018

@JeanBal. Vos encouragements à me lire me touchent et je vous remercie de votre promotion.
Si vous évoquez la rupture entre la première et la seconde partie du roman, elle est volontairement déstabilisatrice et si l'on perd un moment le fil de l'histoire c'est intentionnel. Je suis ravie que vous ayez globalement aimé ce roman et je vous remercie pour votre commentaire étoilé.

Publié le 30 Septembre 2018

Pages