Dynterith, la Cité aux douze Gardiens

46 pages
Extrait
de Yannick A. R. FRADIN
Dynterith, la Cité aux douze Gardiens Yannick A. R. FRADIN
Synopsis

Ce roman, second des 5 volets de la saga "Le Cycle de McGowein", est la suite de "La Gardienne de Danarith"

La Gardienne Léraline, la fée Méruline et le guerrier Cormag McGowein quittent le village de Danarith pour se rendre à la capitale Dynterith, mais le trajet ne se passe pas vraiment comme prévu…

Quand les trois compagnons parviennent finalement à la grande cité portuaire, c’est pour trouver des patrouilles en alerte à chaque coin de rue et le quartier du port bouclé. Ce dernier a été placé en quarantaine suite à un début d’épidémie, qui a coûté la vie à de nombreux habitants, mais aussi et surtout à tous les membres du Conseil des Sages. Tous, sauf un !

642 lectures depuis la publication le 25 Juin 2018

Les statistiques du livre

  2130 Classement
  19 Lectures
  -245 Progression
  4 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @pelo et merci pour votre lecture et votre commentaire. Si vous souhaitez en découvrir davantage, n'hésitez pas à faire un tour sur l'extrait du tome 1 "La Gardienne de Danarith" et sur mon site officiel "yannickarfradin.com", où vous trouverez également une nouvelle offerte aux abonnés. Bien cordialement.

Publié le 03 Août 2018
4
Classique, le conseiller du roi, Hérart prend du galon et a de plus en plus d’influence sur son roi puisqu’il reste le seul à pouvoir le conseiller. J’ai été agréablement étonné de voir que le roi est plus qu’attentif au sort et au bien-être de son peuple. Comme je fus très surpris par la curiosité que manifeste McGowein à son peuple. Nous assistons à des scènes de combats violents et à des retournements de situation qui ne sont pas pour me déplaire. A la fin, Léraline se sort d’un combat rude tandis que que McGowein s’effondre. J’ai beaucoup aimé les dialogues sur le sens de la vie, de la mort, de la tuerie entre Léraline et McGowein. Le tout est très bien écrit.
Publié le 03 Août 2018