SAO MAÏ, le Lotus et l'Olivier

65 pages
Extrait
de Jean Paul Baricault
SAO MAÏ, le Lotus et l'Olivier Jean Paul Baricault
Synopsis

La fin de la guerre d'Indochine est proche et bientôt viendra le moment des règlements de compte. Sao Maï, jeune fille Indochinoise de 16 ans porte en elle l'enfant d'un soldat tunisien qui va disparaitre au cours d'une embuscade. Ce récit est celui du combat qu'elle va devoir mener pour échapper au châtiment promis aux "Congaïs" et à leurs enfants.
Avec, en arrière plan historique, la guerre d'Indochine qui s'achève , le parcours de Sao Maï vous entrainera dans une intrigue où vont se croiser des personnages attachants et torturés.
Cette histoire est totalement inspirée par les premiers mois de l'existence de l'Auteur.

Extrait

3218 lectures depuis la publication le 29 Juin 2018

Les statistiques du livre

  370 Classement
  79 Lectures
  +67 Progression
  4.8 / 5 Notation
  37 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

31 commentaires , 15 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Lecture fini du récit autobiographique de Sao Maï écrit par Jean Paul Baricault.
L'auteur parle de l'histoire de sa mère, de la rencontre avec son père jusqu'à sa naissance, décrivant ainsi les quelques mois d'existence qu'il à vécu auprès d'elle en Indochine ravagé par la Guerre.
L'incipit débute par l'accouchement de Sao Maï, ombragé de douleurs, de doutes, et de décision importante.
Plongé d'emblée dans l'action,
l'aventure et les péripéties de notre héroïne est déjà engagée, conduisant définitivement le lecteur dans une position d'impatience face aux actions futur. Ce qui est drôle, c'est que l'auteur m'a fais pensée à Flaubert dans son ouvrage Mme . Bovary.
En ecrivant d'un point de vue externe et Malgré la complexité de son personnage féminin, Baricault s'est mit à réfléchir, pensée et réagir comme son héroïne.
Je pense, que ce récit emprunt de passion amoureuse, racontant le combat et la nostalgie d'une mère va en émouvoir plus d'une.
Il plonge le lecteur dans un état quasi schizophrenique passant par des sentiments de joie à celui de tristesse, de sentiment d'amour à celui de l'indifférence, d'un sentiment de dépendance à celui de la liberté.

Ce qui est de plus fascinant, c'est également les manigances et les débauches de la guerre que l'auteur retranscrit à merveilles dans son oeuvres.
Des pensées les plus futiles aux plus horribles, du moral et de l'opinion public tant du côté viet' que français et des tristes réalité paru sous l'Indochine qui ont était bien trop peu mentionner.

Publié le 20 Novembre 2018

@Boris Phillips
Merci infiniment pour votre retour plein d'étoiles. Surement l'un des derniers, car depuis que je suis passé en extrait, la visibilité se dégrade sur le site. Mais ayant publié je n'avais pas d'autres choix. Votre commentaire n'en a que plus de valeur, Merci

Publié le 27 Octobre 2018
5
Merci de ces pages profondes et sensibles, @Sinh Eddine. Vos personnages sont attachants et décrits dans leurs sentiments avec une grande fluidité de style. Cordialement. Philippe.
Publié le 17 Octobre 2018

@JeanBal
Merci pour votre lecture et votre commentaire. Je vais rectifier la version actuellement en ligne pour mettre prochainement un extrait de la version publiée début octobre. La suite est en phase de recherche documentaire et se déroulera...en Algérie.

Publié le 21 Septembre 2018
4
Bonjour JP. J’ai aimé votre récit et apprécié ce rappel de notre Histoire. Comme d’autres lecteurs, je suis persuadé qu’il y a une suite (en Algérie ?) ! J’ai cependant relevé quelques « coquilles ».
Publié le 21 Septembre 2018

@PL Navarre
Ravi que ce roman vous ait plu

Publié le 20 Septembre 2018
4
Bon roman. J'ai aimé.
Publié le 20 Septembre 2018

@lamish
Merci, Michèle, très touché par votre compliment.

Publié le 31 Août 2018

Votre propre histoire, écrivez-vous, voilà qui me donne d'autant plus envie de lire la suite. Il est vrai que vous portez le même prénom, Sinh. D'un naturel distrait, je n'avais pas fait le rapprochement entre l'enfant de votre roman et vous même.Et concernant votre plume, s'agissant d'un premier écrit, je suis assez bluffée par sa maîtrise. Alors bravo et à bientôt pour la suite. Michèle

Publié le 31 Août 2018

@lamish

Merci infiniment pour ce beau commentaire. Cela me touche d'avoir été lu et apprécié par un membre du mCL. J'ai bien noté vos remarques sur les coquilles et scories restantes et vais mettre une version relue et corrigée de mon manuscrit à la disposition des futurs lecteurs et lectrices de ce site. S"agissant d'un roman écrit avec les éléments de ma propre histoire, je me suis efforcé de rendre ma plume légère et épurée, pour reprendre vos termes, pour ne pas tomber dans des émotions trop violentes ou des ressentiments mal maitrisés. Tous ces personnages sont sur le bateau qui va les conduire de l'autre côté de la Méditerranée et je les attends avec impatience pour narrer la suite de leurs aventures. Merci encore pour votre temps consacré à cette lecture et pour vos commentaires. Ce sont de précieux encouragements pour quelqu'un qui débute en écriture.

Publié le 31 Août 2018
5
Un beau roman, une belle histoire d'amour, comme dans la chanson. Mais lorsque s'y mêlent guerre, appât du gain et compromis pour la survie, ce n'est plus la même. J'ai aimé l'épure et la douceur de votre plume. Vous esquissez avec justesse les pensées d'une femme, une « congaï », et combattez ainsi les idées reçues. Souvent taxées par les uns de putains et par les autres de collabos, ces femmes n'ont pas vraiment le choix des armes pour protéger leur vie. Les autres personnages sont également intéressants. La prise de conscience et l’évolution de Jacques m’ont plu, je me suis fait cueillir page 287, et je me suis aussi demandée ce qu’était devenu Bernard… mais comme le soulignent d’autres lecteurs, je ne serais pas surprise de voir une suite à « Sao Maï, le lotus et l’olivier ». Merci pour ce partage et ce témoignage bien documenté sur un conflit tombé dans nos oubliettes. Amicalement. Michèle / PS : Une chasse aux oublis et coquilles serait bienvenue… Il traîne toujours quelques-uns de ces petits parasites, même après moult lectures ;), et le tâche est ingrate, mais votre roman le mérite. J’ai également remarqué du texte manquant entre les pages 299 et 300.
Publié le 31 Août 2018

@Kroussar

Merci de votre lecture de la fin de ce roman. Bien sur il y aura une suite à cette aventure qui se déroulera pendant cette autre guerre, celle d'Algérie. J'en suis à la moitié de votre livre qui me fascine littéralement. A bientôt pour des commentaires plus détaillés. Cordialement

Publié le 29 Août 2018

@Sinh Eddine J'ai dévoré, et j'ai l'impression qu'il pourrait y avoir une suite ! Avec Tarik et Sao Mai... Merci pour ce bon moment de lecture. Cordialement

Publié le 29 Août 2018

@Sinh Eddine J'ai dévoré, et j'ai l'impression qu'il pourrait y avoir une suite ! Avec Tarik et Sao Mai... Merci pour ce bon moment de lecture. Cordialement

Publié le 29 Août 2018

@Sinh Eddine Vous êtes un petit cachottier, car je découvre aujourd'hui que le récit de Sao Mai a été complété. J'ai repris la lecture, toujours avec la même passion. C'est une très belle histoire, émouvante, que vous nous contez là. Je comprends que @Graich vous accorde une pluie d'étoiles bien méritée. Très Cordialement.

Publié le 29 Août 2018

@Sinh Eddine En effet, je n’avais pas remarqué le même sourire effacé que ma grand-mère sur la photo de couverture. Peut être que la suite de votre récit va m’aider à répondre aux questions que je me pose à son sujet. Êtes vous retourné au Vietnam ? Si oui, avez-vous bien vécu ce retour aux sources ? Moi j’y suis allée pour la 1 ère fois cette année, et j’ai ressenti comme un malaise au fond de moi. Je ne comprenais pas pourquoi j’avais une boule au ventre. Ce n’est que plusieurs mois après que j’ai fais le lien avec ma grand-mère. Ça n’a peut être aucun rapport, mais ça m’a perturbée. Bonne continuation, en espérant que vous puissiez trouver les réponses à vos questions.

Publié le 26 Août 2018

@Graich

Je vous suis reconnaissant d'avoir pris le temps de lire mon roman et de m'avoir adressé vos commentaires qui me touchent profondément. Ce que vous évoquez de votre grand mère me renvoie au questionnement que je me suis moi même posé et qui m'ont conduit à écrire cette histoire. Je n'ai pas de réponse claire après cette écriture mais je pense avoir mieux compris, en suivant Sao Maï l'absence de sourire qui m'a toujours intrigué chez ma propre mère. D'où le choix de la photo de couverture.
Merci de votre chaleureux retour et bonnes lectures à venir.

Publié le 26 Août 2018
5
Quelle belle histoire qui me rapproche du souvenir de ma grand-mère vietnamienne mariée avec mon grand-père français. Ils ont quitté le Vietnam en 1955. Ma grand-mère ne parlait pas bien le français, et aujourd’hui je me demande ce qu’elle a ressenti quand elle a quitté son pays. Elle n’est plus là pour me le dire, mais combien de fois elle a du se demander quelle aurait été sa vie si elle était restée au Vietnam. Son regard était tellement triste, que je suis sure que finalement sa vie aurait été meilleure loin de mon grand-père. J’espère que ses enfants et ses petits-enfants lui ont donné une étincelle de joie, mais je ne crois pas qu’on y soit arrivé. En quittant son pays, elle a renoncé au bonheur.Ca me brise le cœur de ne jamais l’avoir vu vraiment heureuse ... En tous cas bravo pour votre récit et j’attends la suite avec impatience !!!
Publié le 26 Août 2018

@annapp
Merci pour votre réponse. Je vais donc essayer de faire vite pour ne pas vous faire trop attendre.:)

Publié le 20 Août 2018

@Sinh Eddine - Je vous remercie également d'avoir pris le temps de répondre au précédent commentaire. Je découvre ce site et suis agréablement surprise de voir qu'il est possible d'échanger avec ses auteurs.
Ce sont bien vos deux tomes que j'ai lus, passionnée par l'histoire que vous racontiez. J'attendrai patiemment votre prochain roman, et vous souhaite une belle continuation, tant dans l'écriture que pour le reste.

Publié le 20 Août 2018

@annapp

Je vous remercie infiniment pour votre commentaire qui me touche parce que vous avez été vous même sensible à mon histoire. Il n'est jamais aisé de parler de soi fusse sur un ton romanesque. Dites-moi, puisque vous attendez la suite, est-ce à dire que vous n'avez lu que le tome 1? Dans ce cas je vous invite à télécharger la version actuellement sur le site, car il s'agit de l’œuvre complète. J'ai préféré en effet réunir les deux tomes en un seul volume pour ne pas pénalisé la fluidité de lecture. J'ai donc rajouté une dizaine de chapitres. Si, par contre, c'est bien cette dernière version que vous avez lue, une suite est bien prévue mais j'en commence simplement la rédaction. Il vous faudra donc patienter quelques mois pour retrouver Sao Maï et son fils Sinh pour de nouvelles aventures. :)

De nouveau merci de m'avoir lu et pour votre commentaire étoilé.

Publié le 20 Août 2018
5
Quel superbe livre ! L'histoire est poignante et fait découvrir une partie de l'histoire d'Indochine de façon très intéressante. Très touchant parce qu'il s'inspire de votre histoire... Je le recommanderai sans hésiter et ai déjà hâte de pouvoir lire la suite de votre ouvrage. Très belle continuation !
Publié le 20 Août 2018

@Elodiedu89
@Alix Cordouan
@Domi65
@Christine Besse
@Sandrine C
@Mokedem
@MarieD.

Vous m'avez fait l'honneur d'une lecture et d'un commentaire à propos de mon roman "Sao MaÏ, le lotus et l'olivier". J'ai le plaisir de vous informer qu'il est aujourd'hui disponible dans sa version complète sur le site. Vous souhaitant une agréable lecture,
Cordialement,

Sinh Eddine

Publié le 17 Août 2018

@Elodiedu89
Je vous remercie d'avoir pris du temps pour lire ce roman. Comme il s'agit d'une première œuvre, vous imaginez sans peine tout le plaisir que vous me procurez en l'appréciant. Je ne sais pas quel sera mon avenir en tant qu'auteur, je me satisfais aujourd'hui du plaisir qu'éprouvent les lecteurs(trices) à me lire.
Bonne continuation dans vos lectures,
Cordialement,
Sinh Eddine

Publié le 16 Août 2018
5
Captivée, j'ai lu ce livre en une soirée! L'histoire est riche de détails saisissants sur la vie à Hanoï pendant la guerre d'Indochine: tractations, spéculations, retournements de situation dans la vie des protagonistes. Au milieu de tout cela une très belle histoire d'amour éclot entre une jeune vietnamienne et son sauveur. Elle est écrite avec un style fluide, addictif. Cet auteur a un bel avenir devant lui, je recommande vivement !
Publié le 16 Août 2018

@Kroussar
Merci de ce commentaire étoilé qui me touche provenant d'une personne "experte" de l'histoire indochinoise. J'ai bien noté vos remarques sur les confusions sémantiques et y apporterai les corrections nécessaires. Je livrerai la suite de l'histoire, je pense à la mi-septembre. Votre livre sur le Cambodge sera bientôt en lecture, lecture qui, je le pense va me passionner. Très cordialement

Publié le 12 Août 2018
5
@Sinh Eddine Ce premier tome se lit trop rapidement tellement l'histoire est prenante. On aime les personnages, et leurs joies ou leurs drames nous laissent pas insensibles. Très Cordialement.
Publié le 12 Août 2018

@Jean-Patrick B
Je suis très touché par votre commentaire plein d'étoiles. Oui c'est bien mon premier roman et votre remarque me flatte. Je suis heureux que vous ayez été sensible à l'humanité de mes personnages dont la guerre a chamboulé le destin. Je ne manquerai pas de vous prévenir à la sortie du tome 2. Merci encore, les commentaires des lecteurs sont une belle reconnaissance pour les auteurs.

Publié le 05 Août 2018
5
Un voyage passionnant et poignant dans cette terre d'Indochine où s'est déroulé une part tragique de notre histoire. Les personnages principaux, tout juste sortis de l'adolescence vont devoir murir brutalement et vous retranscrivez avec justesse leurs transformations. Si vraiment c'est votre premier roman, alors là, chapeau! Et vivement la suite de cette histoire humaine poignante. Bravo, je vous souhaite un maximum de lecteurs.
Publié le 05 Août 2018

@Mokkedem
Quel honneur vous me faites. Mais vous le finirez vous? N'oubliez pas de transmettre mes salutations les plus sincères à votre distinguée amie.

Publié le 01 Août 2018

@Mokedem
Bonsoir, je suis très touché par votre commentaire émanant d'un des témoins de l'époque que j'évoque dans mon roman. C'est une vraie émotion de rencontrer par lignes interposées un lecteur qui connait cette période et qui apprécie ce que je peux en dire. Et la comparaison avec Pierre Loti me fait rougir tant elle est inattendue. Trente ou quarante pages dites-vous, en resterez vous là où irez-vous plus avant dans votre lecture? Dans tous les cas votre commentaire m'est précieux et votre coup de cœur rempli le mien de fierté. Merci encore

Publié le 01 Août 2018

@Alix Cordouan. Que dire lorsque vous recevez un commentaire aussi élogieux rédigé de surcroit par un des auteurs leader sur ce site? D'abord un immense merci pour le temps passé à la lecture et pour la rédaction du commentaire. Pour un auteur débutant il s'agit d'un signe de reconnaissance et d'un précieux encouragement. Ensuite ce qui me touche particulièrement c'est votre reconnaissance de la qualité de la documentation. Elle m'a demandé de longues heures d'exploration pour contextualiser l'action et l'intrigue de ce roman. Car même si la forme choisie est la fiction, la matière première est entièrement autobiographique et j'avais un devoir de fidélité envers ceux dont je narre l'histoire. Votre message je le reçois avec gratitude et humilité et vous renouvelle mes remerciements les plus sincères. Il me reste à découvrir votre univers, ce que je ferais très prochainement. Cordialement

Publié le 21 Juillet 2018
5
@Sinh Eddine Passionnante et parfaitement documentée cette plongée dans une Indochine en train de basculer dans un autre monde. Une phrase résume parfaitement votre livre :" Ce moment du bal, enchâssé comme une oasis de fraîcheur dans la touffeur de cet enlisement meurtrier, chacun s'en délecte jusqu'à l'aube". La suite, j'en suis sûre, ne décevra personne tant la première partie est porteuse de promesses. Félicitations pour cet éclairage humain d'un conflit si souvent occulté.
Publié le 21 Juillet 2018

@Domi65
Je vous remercie d'avoir pris le temps de la lecture et du commentaire. Les mots et les étoiles des lecteurs sont très importants pour nous qui essayons de vous livrer des textes aboutis. Je ne manquerais pas de vous inviter à la lecture du tome 2 qui est prévu pour la fin de l'année. Merci encore.

Publié le 19 Juillet 2018

Merci pour ce superbe premier tome. Le fait qu'il s'agisse de votre propre histoire le rend d'autant plus intéressant. Il m'a fait voyager à travers cette douloureuse histoire d'Indochine. Vivement la suite....il me tarde de savoir ce que réserve l'avenir pour Sao Maï et Sinh....

Publié le 19 Juillet 2018

@Le goéland<br /> Merci de votre retour et je suis heureux que vous ayez apprécié l'univers de ce roman. Le deuxième tome devrait être bouclé pour la fin de l'année et je ne manquerais pas de vous le signaler.

Publié le 19 Juillet 2018
5
Superbe roman dont j'attends le deuxième tome avec impatience. Vos personnages m'ont captivé dans leurs évolutionspsychologiques et le contexte historique est bien posé. Une jolie lecture pour cet été.
Publié le 15 Juillet 2018

@ChristineBesse. Merci infiniment pour ce joli commentaire. Ravi de vous avoir fait voyager et c'est volontiers que je vous inviterai à bord pour la fin du voyage.

Publié le 15 Juillet 2018
5
J’ai adoré cette première partie, j’ai dû me faire violence pour cesser la lecture, j’ai voyagé, fait de belles et moins belles rencontres. Ce roman sur fond de guerre est empli d’humanite, de noirceur et surtout de beaucoup d’amour. C’est avec impatience que j’attends la suite mais je sais déjà que ce livre aura une connotation toute particulière parcequ’il Ose parler des passages sombres de notre histoire. A lire !
Publié le 15 Juillet 2018

Vous êtes 360 à vous être intéressés à ma publication et je vous en remercie infiniment. Vos commentaires en fin de lecture seront les bienvenus pour améliorer mon écriture et je les attends avec impatience.

Publié le 14 Juillet 2018

@ Sandrine C

Merci de ce très joli commentaire et je suis ravi que ce livre vous plaise. Vous l'avez bien senti, j'y ai mis de l'encre mis également beaucoup de mes tripes. Merci de votre soutien

Publié le 04 Juillet 2018
4
Vous nous faites replonger dans l’histoire, la grande et la petite. Celle de la relation que la France y a entretenu et laissé. Et celle des couples mixtes. C’est joliment dit et à lire votre bio, on comprend l’attachement qui est le votre. Merci pour ce partage.
Publié le 04 Juillet 2018

@le Camarguais

Cela fait chaud au cœur. Merci le Camarguais pour ce très beau retour.

Publié le 02 Juillet 2018

@tourane

Merci de l’intérêt que vous avez porté à ma publication. Votre retour est un réel encouragement à achever le deuxième tome.

Publié le 02 Juillet 2018
5
Je vous conseille la lecture de ce livre qui sait retenir notre attention au fil des pages. Attachants ou détestables les personnages évoluent dans un contexte qui exacerbe leurs traits de caractère habituels et le lecteur vit complétement cette histoire de vie et surtout de survie.
Publié le 02 Juillet 2018
5
Inattendu et envoutant. J'ai été captivé par cette histoire dès les premières lignes et vécu une délicieuse récréation en lisant "Sao Maï, le Lotus et l'Olivier". Cette histoire qui se déroule sur fond de fin de guerre d'Indochine mêle habilement les déstinées que vivent les personnages dont les évolutions psychologiques sont parfaitement décrites. Et le style, très fluide, nous place dans un rare confort de lecture. Un très beau premier roman dont j'attends la suite avec impatience.
Publié le 02 Juillet 2018