CUPIDITÉ

131 pages de caroline suchodolski
CUPIDITÉ caroline suchodolski
Synopsis

Dans ce huis clos étouffant,
la mère est paralysée.
la fille cupide et psychopathe.
le fils énigmatique.

Quel drame se joue ?
Qui est coupable ?
De quel crime ?
Et pourquoi ?

Cette histoire de famille résonne en chacun de nous, parce que nous voyons les évènements de notre enfance à travers un prisme qui souvent déforme la réalité.

La mère se sent coupable, la fille revendique une injustice ; le fils ...

2370 lectures depuis la publication le 01 Juillet 2018

Les statistiques du livre

  56 Classement
  346 Lectures
  -9 Progression
  4.5 / 5 Notation
  24 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

22 commentaires , 12 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @pluMz je suis très contente que mon récit vous ait plu et que vous ayez apprécié son rythme, car c'est une des choses à laquelle je suis très attentive, ne pas perdre le rythme.

Publié le 29 Novembre 2018

Merci beaucoup @Boris Phillips pour ces magnifiques compliments qui me vont droit au coeur et me font rougir, d'autant que je trouve votre analyse particulièrement fouillée et profonde. Je suis tellement contente que vous ayez ressenti la complexité des personnages, malgré le fait que le récit soit court. Je ne sais pas délayer ;).
Merci encore pour vos encouragements.

Publié le 29 Novembre 2018

J'ai beaucoup aimé la façon dont cet ouvrage est écrit. On est très rapidement pris dans l'intrigue avec l'envie pressante de connaître la suite. Le rythme rapide du texte permet d'assouvir cette envie, on ne passe pas par 4 chemins et c'est ce que j'ai apprécié ! Bravo !

Publié le 29 Novembre 2018
5
Des quatre ouvrages que je viens de lire pour le « Prix Concours » de monBestSeller.com ; le vôtre, @caroline suchodolski , est celui qui remporte mon suffrage sans aucune contestation possible. Vous avez su décrire avec brio trois superbes plongées angoissantes dans des univers hallucinatoires parallèles et complémentaires. La fuite en avant mégalomaniaque d'un être frustré par l'ingratitude de son physique qui camoufle – maladroitement – ses tendances criminelles derrière des aspirations de reconnaissance tant sexuelles qu'intellectuelles, toutes plus oniriques les unes que les autres. L'auto-flagellation d'une génitrice séquestrée de la vie par un handicap dû à un "accident de la vie" et qui – de frustrations en culpabilisations – finit par connaître une ovation quasi mystique tirée d'une religiosité diffuse et ombilicale qui lui était étrangère dans l'existence consciemment vécue. La réalisation – au travers de manipulations relevant de la cruauté perverse – d'une domination qui était depuis longtemps en gestation chez un "petit dernier" choyé et magnifié depuis son arrivée au monde... Au dessus de ce "trio infernal", plane l'image d'un Père / Mari tout à la fois absent et tutélaire. Je vous le dis sans plus de glose : je me suis régalé à votre lecture ! Votre écriture, littéralement théâtrale, a fait que j'ai "regardé" ce récit comme un de ces spectacles de marionnettes asiatiques où le narrateur se surimpose en ombre chinoise sur le déroulement des scènes de l'action proprement dite au son de musiques considérées comme dissonantes par nos oreilles chromatiques . Votre "chute" ne m'a en rien laissé sur ma faim, tant il me semble évident que Suzie réussira – après de multiples rebondissements – à s'imposer de nouveau... Puisse votre livre recevoir les lauriers qu'il mérite. Cordialement. Boris Phillips.
Publié le 29 Novembre 2018

Bonsoir @Vanina Dray, décidément vous êtes deux dernièrement à être restées sur votre faim. Comme je l'ai dit à Bettina Brentano, je suis synthétique mais cela s'arrangera peut-être. ;)

Publié le 17 Novembre 2018
3
J'ai accroché dès les premières lignes et dévoré toutes les autres...mais c'était déjà fini!
Publié le 17 Novembre 2018

Bonjour @Bettina Brentano, je suis désolée que vous ayez encore faim, au moins cela peut vouloir dire que vous ne vous êtes pas ennuyée, j'ai une écriture lapidaire c'est vrai, je suis synthétique mais je me soigne ;)

Publié le 17 Novembre 2018
3
Intéressant. Beau sujet. On reste sur sa faim.
Publié le 16 Novembre 2018

Merci @Keringante pour votre commentaire. Je suis contente que vous n’ayez décelé aucune erreur d’orthographe car on n’est jamais à l’abri, malheureusement. Oui les membres de cette famille sont plutôt toxiques, chacun dans son genre en effet.

Publié le 15 Novembre 2018
4
Des personnages intéressants, chacun dans leur monde. L'incapacité à communiquer est bien décrite et fait que dans cette famille tous sont des criminels : la mère, le fils, la fille... et même le Saint-Esprit. Merci de vous être exprimée dans un français correcte et sans fautes d'orthographe, ce qui est rare sur ce site.
Publié le 15 Novembre 2018

Merci @Mogway, c'était l'idée ;)

Publié le 27 Septembre 2018
4
Merci pour ce bon moment de lecture...des personnages qui font froid dans le dos!!!
Publié le 27 Septembre 2018

Merci @ MelissaDC je suis contente que Cupidité vous ai plu :)

Publié le 17 Septembre 2018

Original tant dans la forme que dans le fond ! Un roman sombre et piquant. J'ai passé un très bon moment.

Publié le 17 Septembre 2018

Merci beaucoup @isa33 pour ce commentaire très élogieux et bravo pour votre analyse à propos de cette famille, pas comme les autres, c'est en tout cas ce que l'on espère. :)

Publié le 03 Septembre 2018
5
Desproges aurait certainement salué votre verve! je vous ai lu comme un film en noir et blanc , cruel,sarcastique, vos mots sont mâchés avec ironie justesse férocité et tendresse. Paroles éloignés par la souffrance du corps maternelle, lisses pour sa fille tortionnaire, affolés et décalés pour ce fils tant aimé. Jubilatoire Profond Intelligent trouble Bravo !
Publié le 03 Septembre 2018

Merci @Domiegarnier, je suis ravie de vous avoir fait plaisir avec mon récit sur cette famille aux relations diaboliques ;)

Publié le 16 Août 2018
5
Je viens de terminer ce roman ... un vrai moment de bonheur ...j ai beaucoup apprécié ce livre et oui la famille ce n est pas toujours comme on aimerait qu elle soit... bravo Mme caroline Sucholdolski pour votre roman .
Publié le 16 Août 2018

Merci @lamish pour ces étoiles :) oui cela doit être frustrant, d'être impuissante face à tant de malveillance déguisée en bonnes intentions.

Publié le 05 Août 2018

Merci @catherine chouraqui pour ce commentaire impliqué, j'ai le sentiment que ce récit résonne en beaucoup de personnes. :)

Publié le 05 Août 2018
5
Brrrr ! Une frustrée et un machiavélique qui font froid dans le dos. "Entre les deux, mon cœur balance. Je ne sais pas lequel détester des deux". Encore pire que ces réglages de compte post-mortem qui m'insupportent - pas le contenu, mais la démarche - puisque cette pauvre petite mère entend tout, s'interroge et culpabilise sans pouvoir répondre. C'est terriblement bien mené. Merci pour ce singulier partage. Amicalement. Michèle
Publié le 03 Août 2018
5
Je reste quelque peu silencieuse.... dubitative .... et plutôt bouleversée par cette lecture .... serait ce une impression de déjà vu ?????? J ai presque l’impression que les protagonistes sont parmi .....moi !!!! Merci pour ce moment !!!!!!! Je souhaite simplement que Suzie n’arrive plus jamais et surtout que personne ne l attende plus Non plus !!!!!!! Courage fuyons ..... ..merci Caroline .
Publié le 01 Août 2018

Bonjour Madame @caroline suchodolski, merci d'accepter. Dès que je peux je vous lis. Je privilégie les téléchargements car, là ou je suis, je dépends exclusivement de wifi qui n'est pas toujours terrible. Une perte de temps quand la connexion ne fonctionne pas.

Publié le 24 Juillet 2018

Merci beaucoup @Derdour Ahmed pour ce commentaire élogieux. Bien vu la pièce de théâtre ;)

Publié le 22 Juillet 2018

,@ caroline suchodolski

On est devant une pièce de théâtre où les acteurs principaux s'accusent mutuellement devant une mère paralysée, aphone. Ou devant un tribunal où le plaidoyer de chacun incrimine l'autre . Mais le juge silencieux invite le lecteur à prononcer son verdict . Une très belle lecture!

Publié le 22 Juillet 2018

Merci @Letellier Patrick c'est avec plaisir que j'accepte de figurer sur votre site.

Publié le 20 Juillet 2018

Merci @fab je suis très contente que vous ayez apprécié de flipper grâce à mon récit ;)

Publié le 20 Juillet 2018
5
fab
ouhhh Quel sentiment étrange quand on ferme la dernière page. On ne sait plus qui est le diable. Vous laissez une porte ouverte pour qu’on puisse continuer à flipper. Beau récit, bravo pour ce huis-clos étouffant.
Publié le 19 Juillet 2018

Bonjour madame, je me suis permis de mettre votre lien sur mon site. Cordialement. Patrick Letellier

https://www.romans-coups-de-gueule.com/auteurs-premier-prix

Publié le 19 Juillet 2018

Merci @Alix Cordouan pour cet avis très élogieux. Cela me fait très plaisir que mon roman vous ait plu. Bravo pour votre analyse c’est tout à fait ce que j’ai voulu exprimer.

Publié le 19 Juillet 2018
5
@caroline suchodolski L'originale construction de ce roman interpelle immédiatement. Très vite on est plongé dans une atmosphère étouffante. La haine et la folie côtoient la compassion et le rejet. C'est très impressionnant. Félicitations.
Publié le 18 Juillet 2018

"Cupidité" est le "Livre le +" du 16 juillet. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/9637-ebook-g.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : si vous laissez un commentaire à l'auteure, elle vous répondra.

Publié le 16 Juillet 2018

Merci @sandrine C. Je vous avais reconnue ;). J'ai publié cette histoire sous forme de série en quinze épisodes, un épisode par semaine sur mon blog : https://carolinesuchodolski.fr
Nouvelle série à la rentrée. :)
Merci pour votre vote très encourageant pour moi et merci pour votre fidélité.
Cordialement.
Caroline.

Publié le 10 Juillet 2018
5
Je retrouve votre plume avec curiosité... dans un style très très différent ! C’est diabolique votre vengeance. Et très bien amené. Au fil des pages, on se demande jusqu’où elle va aller, jusqu’où sa froide détermination va la conduire. Et puis, vous introduisez un nouvel élément, le frère… oui vraiment très bien conçu ce cupide suspense. Merci pour ce partage.
Publié le 10 Juillet 2018