À L‘ORÉE D’UNE RUE….

142 pages de abdesselam bougedrawi
À L‘ORÉE D’UNE RUE…. abdesselam bougedrawi
Synopsis

Et si une rue ne n’existait que pour vous…
Vincent Muller, jeune architecte strasbourgeois découvre subitement la futilité et la vanité de sa vie, en même temps il a des maux de tête. Commence alors pour lui une recherche pour trouver un sens à son existence. Sa quête le mène à une rue où il pense trouver une réponse à ses interrogations.
Qu’éprouve en réalité Vincent Muller :
Blues ? Ennui ? Mal de vivre ?
À travers une romance un peu particulière, je vous présente certains problèmes de notre société.
Vos commentaires sont les bienvenus

2365 lectures depuis la publication le 20 Juillet 2018

Les statistiques du livre

  257 Classement
  95 Lectures
  -17 Progression
  4.5 / 5 Notation
  30 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish
Je vous remercie pour votre commentaire.
Au départ ce roman devait être plutôt une nouvelle plus courte sans la romance et sans la rue mystérieuse. Dans cette nouvelle Vincent Muller est confronté à ses doutes. Toute la nouvelle devait être construite à partir des dialogues interne des différents protagonistes. Avec répétition de la même scène selon la vision de la famille ou des amis de Vincent Muller. Je pense la republier sous cette forme qui me plaît le plus. Si Vincent Muller dans le présent roman peut changer, c’est tout simplement parce qu’il y a en lui, une mention qui s’est complètement perdue de nos jours : La conscience. La conscience est le substrat et l’essence de toutes les autres vertus. Sans elle on ne peut éprouver ni compassion ni pitié. Je ne sais pas comment se construit la conscience. Il me semble que personne ne naît avec une conscience. Elle se construit au sein de la famille et se poursuit à l’école. Je crois que dans le monde occidental la morale chrétienne a beaucoup contribué à l’élaboration d’une conscience individuelle. La conscience collective est une autre chose qui n’est pas toujours l’addition des consciences individuelles. Je pense que le monde occidental a commencé à perdre cette notion avec la révolution française et le siècle des lumières. Il est vrai que c’est une position difficilement défendable, mais j’en suis entièrement convaincu. Il s’agit d’un thème que je vais prochainement développer dans un prochain ouvrage. Tout a été fait pour détruire dans le monde occidental cette notion et pour faire de nous des êtres cyniques. Tous les penseurs surtout ceux de gauche, ont détruit l’essence même de la conscience en occident, et malheureusement il n’y a aucune morale alternative pour le moment. Aussi des adolescents continueront à mourir comme Patricia dans l’anonymat loin de l’affection naturelle de leur parent. Dans mon roman j’ai voulu rester optimiste tout en sachant au fond de moi-même que les choses sont irréversibles

J’accepte bien volontiers votre proposition et je vous enverrai le manuscrit bientôt.

Publié le 19 Décembre 2018
4
Merci pour ce joli conte moderne qui explore bien cette sensation de vide intérieur qu'aucun artifice ne peut combler, cette course à l'échalote consumériste et élitiste qui l'accentue à nos dépens. De façon volontairement exagérée, presque caricaturale, le fossé entre "relations" virtuelles et investissement affectif réel, snobisme et simplicité, égocentrisme et empathie, apparaît tel un trou béant. Avec douceur et candeur, vous nous faites toucher du doigt que les "recettes" à la mode ne sont que passerelles illusoires et que seul l'amour vrai, vécu dans l'oubli de soi et la simplicité instinctive du sentiment, peut nous satisfaire durablement. Pour la forme, je vous pénalise d'une petite étoile car le mauvais choix des temps de narration casse trop souvent la musicalité de vos mots. Je me doute que cela est en rapport avec le fait que le français ne soit pas votre langue natale. Aussi, si vous le désirez, je vous propose de prendre contact via ma page. Malgré plusieurs travaux en cours, je ferai mon possible pour vous faire une petite place et vous aider à corriger ce léger défaut. Merci encore pour ce délicieux partage. Amicalement. Michèle
Publié le 18 Décembre 2018

AVIS /
Je viens de mettre à jours ce roman au niveau de la pagination et corriger quelques fautes de frappes.
Merci d'en tenir compte.
Abdesselam

Publié le 16 Décembre 2018

@André LECOMTE
Bonjour je vous remercie pour votre rigueur intellectuelle. En fait c’est un roman que n’eut aucun succès par rapport à mes adaptations de Sherlock Holmes qui se vendent plutôt bien sur Amazone et Kobo. Paradoxalement sur MBS best-seller c’est plutôt le contraire qui s’est produit. Voilà qui me semble rassurant. J’ai rajouté à partir de la page 118 des explications qui me semblent utiles pour la compréhension de ce texte. Aussi je vous invite à éventuellement les consulter.
Je me demande parfois si l’aspect romance n’a pas occulté le message que j’ai voulu délivrer et qui est avant tout un message très simple.
Merci et bonne lecture

Publié le 15 Octobre 2018

Merci pour votre message.Toutes vos explications et vos commentaires sur les différents symboles confirment votre intention d'attirer l'attention du lecteur sur le sens à donner aux éléments naturels et autres qui font partie de notre quotidien, mais que nous ne percevons plus, faute d'y être trop habitué !
Sans doute qu'une deuxiéme lecture me permettrait d'y être plus attentif ?

@abdesselam bougedrawi

Publié le 15 Octobre 2018

@André LECOMTE
Merci pour votre commentaire
Ce roman est avant tout un contrepoison à toutes les violences et les vulgarités qu’on trouve dans les romans actuels. Au départ il ne devait pas contenir de romances, mais tout simplement Vincent Muller face à son ennui. Mais le roman serait alors déprimant. La rue est en vérité une métaphore, car le héros reste le même qu’il soit de ce côté ou de l’autre de la rue. Ce qui change c’est le fait qu’il arrive à un certain détachement de lui-même. Dans ce roman j’ai également eu recours à des symboles. Les trois chênes plantés sont un symbole classique. Lorsque le héros ne voit pas la balle des enfants, c’est aussi le symbole classique du doute de la réalité. Le héros ne se réfugie pas dans le rêve au contraire il agit d’une façon simple, mais qui s’est perdu malheureusement avec le temps, la compassion. Dans la l’état actuel de notre civilisation qui devient de plus en plus cynique, et où dernièrement tout a été fait pour casser la relation homme et femme, ce roman, je l’espère contribuera à montrer aux femmes et aux hommes, que pour encore très longtemps, ils auront un merveilleux chemin à faire ensemble. Si les écrits actuels sont là pour nous dépeindre un monde obscur, les contes de fées et du merveilleux sans la pour nous rassurer. En tout cas à travers ce court roman j’ai voulu écrire quelque chose d’autre. Et j’espère que d’autres personnes vont également essayer de peindre un monde mieux que ce qu’il est. Ce serait, me semble-t-il un bon début pour nous réconcilier avec toutes ces actions simples, mais que l’on ne fait jamais, ou alors en période de Noël.
Merci infiniment pour votre commentaire lucide

Publié le 14 Octobre 2018
4
Votre roman à l'orée d'une rue me fait d'avantage penser à un conte de fées. Un conte de fées où le héros, mal dans sa peau dans une se réfugie dans l'imaginaire et le rève. C'est une réflexion qui aborde de nombreux aspects d'une société axée sur les difficultés de vivre, ignorant les bases des relations humaines faites d'emotion et de qualité de vie. La lecture est agréable et conduit le lecteur vers une utopie merveilleuse. Mais est-il possible de vivre d'utopie ?
Publié le 14 Octobre 2018

@Gael2018
Bonjour et merci pour vos commentaires.
Effectivement ce récit traite avant tout de notre quotidien qui parfois est dramatique. Indifférence, résignation, compromission, sont des sujets traités ici. Je ne donne pas de réponse car je n’en ai pas. La romance est là pour atténuer un thème parfois dramatique.
J’ai écrit également des adaptations de Sherlock Holmes. Mais il est vrai qu’il s’agit là d’un autre genre de récit.
https://www.monbestseller.com/manuscrit/9747-integrale-des-six-aventures-de-sherlock-holmes

Le bonjour au Benin

Publié le 18 Septembre 2018

Déjà je vous félicite pour ce livre. Il est très instructif. Une idée originale qui ressort nos quotidiens. Courage courage et à très vite.

Publié le 18 Septembre 2018

@Gustave Katsuva
Je vous remercie pour votre commentaire et je suis heureux que ce roman ait plu à une jeune de vingt ans. Le thème traité dans ce récit est très grave. Heureusement qu’il y la romance et le rêve pour nous aider à supporter un monde qui devient de plus en plus cynique. En ce moment j’écris la septième aventure de Sherlock Holmes, les six autres sont disponibles sur MBS. Puis je commence un roman ayant pour thème le fanatisme, mais à ma manière.
Abdesselam bougedrawi ,

Publié le 20 Août 2018
5
J'adore. Bravo, c'est un joli ouvrage !
Publié le 19 Août 2018

"À L‘ORÉE D’UNE RUE…." est le "Livre le +" du 13 août. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/9773-a-loree.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : si vous laissez un commentaire à l'auteur, il vous répondra.

Publié le 13 Août 2018

@Chris Martelli
Je vous remercie pour avoir dit « beaucoup de douceur ». J’ai évité la violence, la vulgarité ainsi que le sexe. Au-delà de l’aspect de la romance, ce livre traite de sujets très graves, suicide des adolescent, naissance d’une nouvelle barbarie, recherche de soi-même. Continuez à faire du vélo comme Vincent Muller et offrez durant vos péripéties à travers les campagnes, toutes les belles ruelles du monde.
Abdesselam

Publié le 13 Août 2018

@chaimaa elouahdani
Merci infiniment pour votre commentaire qui me touche profondément. J’ai écrit ce livre il y a un an, mais il est passé totalement inaperçu, aussi vos propos sont les bienvenus. En fait vous êtes la première personne à avoir écrit un commentaire pour ce roman. C’est dire l’importance qu’il revêt à mes yeux
Pour le moment je consacre l’essentiel de mes écrits à mon adaptation des aventures de Sherlock Holmes disponible sur ce site :
https://www.monbestseller.com/manuscrit/9747-integrale-des-six-aventures-de-sherlock-holmes
Mais il s’agit là effectivement d’un autre style littéraire.
Merci
Abdesselam

Publié le 13 Août 2018
5
C’est une idée originale, intrigante, et il y a beaucoup de douceur dans votre façon de traiter cette balade à travers les rues de Strasbourg. On est intrigué par la manière dont va évoluer le récit, on se laisse porter avec plaisir, attendant la révélation du mystère. Merci pour ce partage.
Publié le 12 Août 2018

Bonjour M. Bougedrawi,
J'ai adoré votre récit. J'étais tellement captivée par l'histoire et l'imprévisibilité des événements.
J'ai eu des frissons au moment de la rencontre des deux tourtereaux. Votre roman fera un franc succès si vous pensez un jour à l'adaptation cinématographique.
Mystère, magie et amour, je ne peux que recommander la lecture de votre ouvrage.
Hâte d'en lire d'autres :)
Chaimaa

Publié le 04 Août 2018