Divagation masturbatoire

50 pages de Chloe Callipyge
Divagation masturbatoire Chloe Callipyge
Synopsis

Nouvelle qui s’enchaîne et se finissent parfois brutalement. Elles mettent en lumière une pratique ou un jeux, court instant d'une relation charnelle.

ATTENTION CONVIENS a une public averti!

4305 lectures depuis la publication le 08 Septembre 2018

Les statistiques du livre

  86 Classement
  267 Lectures
  -1 Progression
  1.9 / 5 Notation
  40 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Bonjour vous avez le droit de tout essayer comme Sade, mais Sade relisait ses récits avant de les proposer. Remettez vos ouvrages à la une sur monbestseller. com POUR DISTRAIRE les commentateurs facilement ou naturellement déçus. Bonne année de l'an 2020 pour tous les auteurs libres comme vous et moi. Vérifiez l'orthographe... ON DIT JAMAIS DEUX SANS TROIS, pensez donc à un autre ouvrage, et lisez SADE cette semaine. BIEN à vous...
Publié le 09 Février 2020
1
on ne peut pas s'atteler à une lecture, quel que soit le genre, si dès la première phrase on baigne dans une écriture non corrigée. Ensuite il faut au minimum que les phrases soient construites. J'ai quand même lu les cinq premières phrases.
Publié le 03 Février 2020
3
Ce sont les fautes d'orthographe qui me gênent le plus !
Publié le 25 Septembre 2019
1
@Chloe Callipyge Je ne suis pas bégueule, j'ai lu quelques textes du marquis de Sade, mais le vôtre est sale et d'une vulgarité à nulle autre pareille (pour aller pisser, toute langue dehors...) et plus que bestial (mamelle, brouter, couiner...). Même certains animaux pour parvenir à leur fin font une cour belle et assidue auprès de leur partenaire et c'est beau à voir dans certains documentaires. Je n'ai lu que deux pages de votre "prose". Je rejoins les autres commentaires dits "négatifs" et tout particulièrement celui de @Lys Jean-Luc au sujet de l'érotisme qui suggère et laisse place à l'imagination du lecteur ou du spectateur lors d'un film ou devant le tableau d'un peintre. En outre, vos innombrables fautes font de votre ouvrage un outrage à la littérature, ma passion.
Publié le 30 Août 2019
1
Bonjour @Chloe Callipyge . J’ai lu toutes vos nouvelles. Je pense que vous vous êtes trompée de site et de genre. Vos écrits ne sont pas érotiques mais purement pornographiques. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces deux genres ne sont pas équivalents, mais presque contradictoires. Selon le magazine féminin Marie-Claire : L’érotisme est la suggestion de l’amour physique et sensuel via des gestes, des mots ou une attitude. Contrairement à la pornographie, l’érotisme suggère mais ne montre pas vraiment et possède une dimension artistique. Littérature érotique, films érotiques, fantasmes érotiques… Définition Wikipedia : L'érotisme (du grec ἔρως, érôs : « le désir amoureux ») désigne l'ensemble des phénomènes qui éveillent le désir sexuel, et les diverses représentations, en particulier culturelles et artistiques, qui expriment ou suscitent cette affection des sens. L'érotisme peut aussi désigner, par extension, la nature de la relation qui s'instaure entre des individus à la suite de cette attirance. L'érotisme — et l'adjectif « érotique » – caractérisent tout ce qui, à partir d'une représentation liée à la sexualité, suscite une excitation sexuelle – émotionnelle et sensuelle – indissociablement physique et mentale. En ce sens, l'érotisme se différencie de la sexualité, car il ne renvoie pas à l'acte sexuel lui-même, mais plutôt à tout ce qui provoque le désir sexuel, et à toutes les projections mentales que celui-ci évoque, en particulier les fantasmes. L'érotisme se distingue aussi de l'amour (qui est un sentiment), dans la mesure où l'affection érotique est issue en partie du corps et des pulsions sexuelles, contrairement à certaines formes d'amour qui font abstraction du corps (amour filial, amour platonique, etc.). L'érotisme vient d'un jugement esthétique, conscient ou non, lié à l'attrait sexuel. En ce sens, il a fourni beaucoup de matière aux représentations artistiques. Dans l'art, l'érotisme est en effet une catégorie ou un genre qualifiant certaines représentations suggestives, de personnes (en particulier le nu, en peinture ou en photographie) ou de scènes (dans la littérature ou le cinéma). Jouant généralement sur l'imagination, l'implicite ou la suggestion, il s'oppose à des représentations plus crues ou plus explicites de la sexualité, qu'on range dans le domaine de la pornographie. Du point de vue moral, il ne fait donc pas l'objet de condamnations aussi sévères que cette dernière, souvent qualifiée d'obscène ou d'indécente ; mais, comme la morale varie selon la culture et l'époque, certaines représentations jadis jugées obscènes ou sulfureuses sont aujourd'hui conçues comme simplement érotiques, c'est-à-dire suscitant le désir… De plus, vos textes sont truffés de fautes d’orthographe qui trahissent un manque de relecture. Nous faisons tous des fautes, elles sont inévitables, mais l’auteur consciencieux se doit de les corriger au maximum, aidé en cela par des correcteurs d’orthographe, par exemple Scribens, d’accès libre sur Internet. Je n’apporte aucun jugement moral sur vos écrits, mais vous aurez pu constater comme moi, que beaucoup de lecteurs ont été rebutés par le contenu de vos textes… Amicalement. J2L
Publié le 17 Août 2019
3
Trois étoiles pour la forme, qui est perfectible. Je trouve que cela manque parfois de précision. Sinon, pour le fond, les amateurs de "porno gore" peuvent se régaler. Ce n'est pas mon truc, mais je n'ai aucune raison d'en dégouter les autres.
Publié le 12 Août 2019

Comme dit la maxime:"la critique est facile, l'art est difficile."
Je ne vais donc pas critiquer mais juste dire que je n'ai pas aimé... Et il ne m'a fallut que quatre pages.

Publié le 22 Juillet 2019
1
trop gore trop vulgaire sa en devient gênant 3 pages et je n'irai pas plus loin
Publié le 30 Juin 2019

C'est vrai que c'est pornographique, depuis la troisième page j'ai jouie en me serrant les jambre

Publié le 17 Mai 2019
1
nul
Publié le 29 Septembre 2018

Super hard, ça doit être fun à écrire ! ça l’est à faire aussi ?

Publié le 10 Septembre 2018

Trois pages m'ont suffi. Trop vulgaire et pornographique pour moi, désolée. Peut-être devriez-vous avertir vos lecteurs... Amicalement. Michèle

Publié le 08 Septembre 2018
Chloe Callipyge
Biographie

Je suis une jeune femme de 30 ans, aussi bien en chair que volubile.

J'aime le sexe, les voyages, rire, Les livres érotiques d'auteur...


A lire dans les actualités