Allers-Retours

139 pages de Jean-Marc Bassetti
Allers-Retours Jean-Marc Bassetti
Synopsis

1977 - Martin est étudiant en architecture à Marseille. Un soir, à la cabine de téléphone, il rencontre Lise, jeune étudiante elle aussi.
Ils se plaisent, ils s'aiment. Ils découvrent ensemble les plaisirs de la vie à deux.
Mais le beau père de Martin tombe malade et le jeune homme quitte Marseille pour sa Normandie natale. Juste quelques jours.
Un petit voyage de rien qui va tout chambouler.
La vie entière de Martin va changer. Et forcément celle de Lise aussi.

1825 lectures depuis la publication le 06 Avril 2015

Les statistiques du livre

  1378 Classement
  28 Lectures
  +248 Progression
  4.3 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
3
Histoire d'amour un peu naïve, je trouve. Il m'a fallu attendre les dernières pages pour un peu d'action, c'est dommage ! Beaucoup de phrases et de verbes ternes ; n'hésitez pas à enrichir votre vocabulaire, vous servir d'un dictionnaire de synonymes. Page 11 : « sûrement » Page 51 : les parents de Martin arrivent dans 4 jours ou une semaine ? Page 51 : « Table » Page 58 : « chaîne », vous écrivez parfois « chaine » Page 60 : ses jolis seins « se » balancent Page 69 : « Camille et tête et » ? Page 70 : je pense que la locution comme une fleur n'est pas appropriée ici. Page 71 : les pièces du puzzle se sont « imbriquées » Page 86 : répétition : il a été pris Page 86 : « je suis ai promis » ?? Page 96 : Tu restes jusqu'à quand « ? » Page 97 : Voila les « 4 » activités.... (Lire, réfléchir, rêver et dormir) Page 108 : cour « intérieure » Page 121 : passer la main dans son ??? Page 122 : mais la « paralyse » ne le quitte pas. ?? Page 130 : « Rentrons » Page 135 : « Faux prétextes » = pléonasme Bonne continuation.
Publié le 16 Septembre 2016
5
Et voilà... J'étais juste curieuse de lire ce livre que tu me disais être inspiré de "Replay"... Et j'ai avalé ces 140 pages d'une traite. J'attends encore le rapport avec le chef-d'oeuvre de Grimwood, mais j'imagine que ce sera l'objet de la seconde partie dont tu m'as parlé. En attendant, cette première partie est un petit bijou, d'une précision ciselée. C'est amusant ce souci du détail, comme ce vide-poche à l'entrée, dont je parle aussi dans mon "ours de Dalécarlie" et que j'appelle la "boîte à merdouilles". Ne lâche rien, en tout cas, ma plus grande surprise est de voir ton classement assez faible. Franchement tu mérites mieux. Aller les lecteurs !!! On se réveille !! C'est par ici !!
Publié le 12 Mars 2016
4
Ca va vite avec vous, les descriptions, les dialogues, les petites manies ordinaires bien vues (le vide poche dans l’entrée par exemple, ou le téléphone avec sa mère), tout ça dit nonchalamment, avec un talent d’observation, un style très plaisant. Et c’est rigolo de se retrouver en 1977, de payer en franc, de faire la queue pour les cabines téléphoniques, de rouler en R5 orange…
Publié le 22 Avril 2015

Merci Soazick !! Une fidèle.

Publié le 07 Avril 2015
5
Belle histoire..bien écrite..une habitude pour cet auteur..qu'il continue ainsi!
Publié le 07 Avril 2015