Danse avec les louves

98 pages de jojokoff
Danse avec les louves jojokoff
Synopsis

Automne 1996.

« Tu es un mec trop bien pour moi ». Je n’arrête pas de tourner cette phrase ou plutôt cette sentence dans ma tête. « Tu es un mec trop bien pour moi » c’est vraiment n’importe quoi ! J’ai beau me raisonner, j’aurais tout compris, un amant, un désir de vivre autre chose, une autre vie, je ne sais pas, moi, la maison, la couleur du canapé, les rideaux !

Cela fait six mois maintenant que je tourne en rond dans ce minuscule meublé en voyant mes gosses un week-end sur deux. Il n’y a pas de quoi ameuter l’univers ! Je ne suis sûrement pas le dernier. Après 18 ans de mariage, il faut réapprendre à vivre, j’ai l’impression de sortir du coma, j’ai les bras coupés et les jambes ankylosées, il faut se bouger !

2241 lectures depuis la publication le 12 Mars 2013

Les statistiques du livre

  1513 Classement
  25 Lectures
  -355 Progression
  4.5 / 5 Notation
  13 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Surprise de voir ce roman classé dans la catégorie humoristique.Pour moi, l'histoire est plutôt pathétique mais je suis peut-être passée à côté.

Publié le 17 Janvier 2019
Le divorce au quotidien est souvent évoqué par des femmes, mais là, le point de vue d'un homme largué à la recherche d'une nouvelle vie est évoqué avec justesse. Entre mélancolie et humour noir, la quete de l’âme sœur nous conduit à rencontrer une galerie de portrait de femmes toutes très touchantes. L'amour des femmes transparait dans tout le roman. La musique est aussi présente partout. Le héros nous entraîne dans sa suite infernale et l'on se laisse faire!!Lu d'une seule traite. Je le recommande vivement
Publié le 11 Octobre 2013
5
le divorce au quotidien est souvent évoqué par des femmes, mais là, le point de vue d'un homme largué à la recherche d'une nouvelle vie est évoqué avec justesse. Entre mélancolie et humour noir, la quette de l’âme sœur nous conduit à rencontrer une galerie de portrait de femmes toutes très touchantes. L'amour des femmes transparait dans tout le roman. La musique est aussi présente partout. Le héros nous entraîne dans sa suite infernale et l'on se laisse faire!!Lu d'une seule traite. Je le recommande vivement
Publié le 11 Octobre 2013
Ca démarre à la Bukowski dans l'esprit de ceux qui voient leurs fondations sabotées par une trop ordinaire incompréhension. Un peu à la manière des héros de P.K.Dick, seuls, connaissants, et incompris parmi tous, l'auteur nous entraîne dans un "Welcome to the real world" qui balance entre pilule rouge et bleue, fragilité et rudesse sur un rythm'n blues tango heart break hotel qui ne m'a pas laissé indifférent. Une fresque de notre temps. Lu d'une traite, j'ai aimé.
Publié le 24 Avril 2013
Dans les débuts du livre, j'ai été quelque peu amusée par la description des habitués de boîtes de nuit recherchant "l'âme soeur" ! J'ai voulu continué la lecture pour voir où cela mènerait mais très vite je me suis retrouvée dans le "journal intime" d'un homme, en détresse, divorcé, recherchant la compagnie de la bouteille, fuyant sa vie et surtout pris dans l'engrenage des fréquentations douteuses pour se sortir de ses déboires ! J'émets tout de même un avis positif à la lecture de ce livre même si je n'ai pas éprouvé le besoin de dépasser la page 40. Je suppose que l'auteur a voulu caricaturer, en utilisant l'humour noir, le divorcé dans toute sa splendeur... Il fallait osé écrire ce livre ! Bravo !!!
Publié le 26 Mars 2013