Inversion n'est pas inflexion...

92 pages de Jean MICHEL
Inversion n'est pas inflexion... Jean MICHEL
Synopsis

Si inflexion rime avec inflexion, le sens de chacun de ces deux termes n'est pourtant pas le même. Partant de là, Jean MICHEL se livre à l'analyse approfondie d'un nombre volontairement limité de notions et de mots omniprésents dans le discours actuel où ils sont victimes de détournements sémantiques.
Derrière une apparence première de pamphlet politique qui se révèle très vite n'être qu'un voile, la question posée par ce "Petit traité (iconoclaste) de la perte du sens dans le français contemporain" - sous-titre de l'essai - est bien celle de la perte de repères et d'intelligence de toute une société.

2595 lectures depuis la publication le 02 Mai 2015

Les statistiques du livre

  956 Classement
  48 Lectures
  +189 Progression
  5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
j'ai pas fini, mais il fallait que je me complimente avec l'auteur. J'apprend, ou redécouvre des mots où faits historiques banalisés de nos jours alors que nous avons tout à gagner à y réfléchir.
Publié le 11 Octobre 2017
5
Petit ouvrage qui remet bien des idées en place. Les quelques fautes de frappe ne méritent pas de retirer même 1/2 point vu la richesse de l'analyse. Un regret : qu'il n'ait pas été davantage lu au bout d'un peu plus d'un mois. Un conseil à l'auteur : faites tout pour communiquer sur votre traité ; il serait dommage qu'il reste confidentiel !
Publié le 08 Juin 2015

Epatant de réétudier comme cela la signification première des mots. Et de nous montrer que notre langage est un boulgi-boulga de contresens et donc de contre vérités, finalement assez dangereuses.

Publié le 20 Mai 2015

Bravo de nous rappeler que les mots perdent leurs sens. Et cela est d’autant plus grave en politique qu’ils doivent être monolithiques, primaires, avec des significations univoques universelles pour ne pas perdre leur portée. Republique, démocratie, inflexion, laïcité…ces mots quotidiens prennent des significations différentes selon ceux qui les prononcent.C'est pour cela que l'on ne se comprend plus. Les élites qui en abusent sont les plus fautifs et nourissent les contresens. C’est peut être là la source de tous nos maux. Bravo, c'est Un mémo spirituel sur les dérives de notre langue ou plutôt les dérives de ceux qui l'emploient.

Publié le 20 Mai 2015

Merci, Fab, de votre commentaire très élogieux. Votre avis est le 1er que je peux considérer comme objectif, les autres que j'ai pu avoir émanant de lecteurs qui me connaissent... hormis - bien sûr - les "votre ouvrage est intéressant mais ne correspond pas à notre ligne éditoriale" des maisons d'édition auxquelles j'avais transmis le manuscrit. Etant complètement novice tant dans l'écriture que sur "monbestseller", j'espère avec vous que mon court essai pourra obtenir un écho suffisant... au point d'intéresser un éditeur, d'autant que je ne peux m'empêcher de penser que sa thématique serait susceptible d'intéresser un lectorat qui ne fréquente pas trop - pour ne pas dire pas du tout - internet.

Publié le 19 Mai 2015
5
fab
I N T E L L I G E N T ! Cultivé (ça fait tant de bien). Riche de sens, de bon sens, de tricotage de mots et de réflexions qui, avec justesse, activent les questionnements. Merci pour ce moment (et pardon pour cet emprunt vulgaire). Mon souhait : que monbestseller participe à donner à votre ouvrage tout l’écho qu’il mérite !
Publié le 18 Mai 2015
5
Un petit bijou qui remet bien des idées en place.Il y a de l'esprit flaubertien dans cette "mouture XXIème siècle" des "idées reçues". La réflexion sur les conséquences des problèmes dénoncés va loin et n'incite pas à l'optimisme sur l'évolution de la société. Pourvu - ainsi que le souhaite l'auteur - que le lecteur parvienne à dépasser l'aspect pamphlétaire superficiel !
Publié le 08 Mai 2015