Séquences photos

60 pages de Adelyre
Séquences photos Adelyre
Synopsis

Le type sous l'abri de bus c'est moi, Alfred, trente-neuf ans. Je suis photographe animalier et je travaillais aux côtés de mon père.
Après son décès, je m'étais senti comme orphelin, habité par une solitude profonde, pesante. C'était un weekend.
Mais ce que je ne savais pas, c'était que le cours de mon existence en serait chamboulé...

8463 lectures depuis la publication le 02 Octobre 2015

Les statistiques du livre

  1728 Classement
  27 Lectures
  -118 Progression
  4.8 / 5 Notation
  38 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

67 commentaires , 39 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour Adelyre, pouvez vous me donner votre email sur delphine.livre13@gmail.com. Je suis la personne a qui vous avez laisser un message sur mon livre Moi, Delphine, miraculée à 11 ans, je voudrais vous envoyer un mp. Je vous remercie. Cordialement. Delphine

Publié le 10 Octobre 2015
5
Bonjour Adelyre, J'ai vraiment beaucoup aimé. Vous réussissez à tenir en haleine et votre personnage-narrateur est attachant. Le style est bon aussi. Surtout continuez !!! Seul bémol, ... le titre, qui n'est pas à la hauteur de votre récit. A mon avis. Bien à vous, Lou
Publié le 10 Octobre 2015

Merci merci beaucoup Lamish, de votre appréciation qui me touche ! car cette première nouvelle est pour moi comme un "bébé" nait de mon for intérieur, que j'ai osé partager au grand jour...

Publié le 07 Octobre 2015
4
Sacré Alfred ! Tellement attachant et humain ! Pas facile d'exister dans l'ombre d'un père que l'on admire à ce point ! La fin surprend. Il sortira probablement changé de cette expérience involontaire. Agréable est votre plume et fine votre analyse des personnages. Merci pour le partage.
Publié le 07 Octobre 2015

Mille mercis à vous Didier de m'avoir lu ! Votre appréciation m'encourage à persévérer ! Vous avez parfaitement résumé Alfred, et dans l'écriture de cette nouvelle, moi-même je m'étais attachée à lui... ce sont les mystères de l'écriture ! Encore merci, Adelyre

Publié le 07 Octobre 2015
4
On s’attache très vite à votre personnage. Votre récit est une peinture détaillée et touchante d’un anti-héros, perdu, hésitant, qui tente courageusement de se coltiner avec le réel. On a tous quelque chose d’Alfred. Bonne continuation dans votre écriture. Sincèrement. Didier.
Publié le 07 Octobre 2015

Pages