Avadone
Présentation

Études : Université Paris Nanterre
Éducation Nationale
Habite Nantes

Avadone a noté ces livres

5
Soizic est merveilleuse. Elle m’a enchanté. Elle peut parfois nous dépayser, mais elle nous rend vite à nous-mêmes, à nos égoïsmes, à nos violences alors qu’elle porte au plus haut l’amour de la liberté. Ce qui fait tout plier. Et c’est très bien ainsi. À voir la valeur de vos « statistiques » vous avez toutes les chances d’être le lauréat de ce Concours 2018 de MBS. J’ai longuement hésité entre votre livre et celui de Nadav. J’ai fini par voter pour « Les Rebelles du XXe siècle »(plus difficile à lire) en espérant qu’ils sortent de l’oubli et nous incitent, comme toutes les Soizic, à dénoncer le temps présent. J'attends votre prochain prochain chez un grand éditeur. Bonne chance.
Publié le 17 Novembre 2018
5
Incontestable témoignage. Très éclairant, sur « le servage » imposé aux aides-soignantes et aux infirmières dans nos hôpitaux dont on coupe encore et encore les moyens de nous soigner. On touche du doigt les supplices de leurs conditions inhumaines de travail desquelles se libérer leur coûte trop cher. Je recommande cette lecture qui nous aide à comprendre un univers de souffrances et nous incite à réagir.
Publié le 26 Octobre 2018
5
@nadav Je retrouve Sioma des « Rebelles du XXe siècle » décrit par son frère aîné dans son Journal. Il couvre les deux premières années de la révolution russe pénétrée par la guerre civile dans toutes l’Ukraine des années 1918-1920. Néanmoins, l’auteur s’attache à dépeindre ces événements à échelle humaine. Il fait intervenir des nombreux personnages des armées blanches et rouges, de différents familles, d’origine diverses, surtout celles de trois personnages, une femme, Varvara, richissime « princesse guerrière rouge » et deux hommes combinant un parfait triangle amoureux. Un Polyamour heureux, bien organisé. En même temps, il utilise, à travers ses trois personnages, les événements du « communisme de guerre » de manière à porter de multiples jugements sur les actions des hommes tel que Lénine, Trotski, d’une famille de banquiers qui financent l’achat et des nourritures de l’Armée rouge, sur des évènements et des idées politiques et économiques qui demeurent d’actualité. J’aime ce genre de livre à la fois romanesque et historique. Ils apprennent à comprendre le passé pour mieux défendre notre présent et à susciter des idées d’avenir. Je le recommande vivement. J’apprécie les auteurs qui ne « font » pas de style, qui essaient de donner de la force dans ce qu’ils disent plutôt que dans la façon de le dire. Nadav n’a pas trop mal réussi le pari de décrire la vie, dans ses dimensions, de peindre le quotidien, la guerre, la paix, la trahison, l’amour dans un « modèle » encore particulier, mais qui nous invitent à connaître.
Publié le 15 Octobre 2018
5
@Nadav C’est votre article sur Aragon qui m’a poussé à lire « Les Rebelles du XXe siècle » ou « L’Espérance de l’inespéré… d’un monde meilleur. J’ai profité de ce livre à la fois historique, politique, philosophique, humain et surtout romanesque garanti par Sioma, dont la foi, les idéaux, la constance de ses engagements dans chaque bataille déterminante de notre Histoire: la Révolution russe à Odessa, la guerre pour la paix en Palestine-Israël, la guerre contre le fascisme en Espagne et les nazis à Paris sous l'occupation de Tsipora et au cœur, une constante, l’amour pour sa femme Tsipora qui présente les mêmes qualités que lui, mais avec ce surcroît de lumière que lui confère, à mes yeux en tout cas, cette autre constance de l’amour et cette opposition, telle Antigone, d’une éthique inscrite sans sa conscience contre l’ordre politique créé par les Créon d’hier et d’aujourd’hui, contre ceux qui nous plongent, comme le dit si bien Étienne de La Boétie dans la « servitude volontaire » que Sioma découvre et nous révèle. Servitude généralisée d’une actualité brûlante, car sans grande espérance sinon celle propagée sur chaque mobile pour rendre chaque utilisateur individuel encore plus servile, plus dénudé de repères humains… Je vous félicite d’avoir été nominé pour le PRIX CONCOURS monBestSeller DE L'AUTEUR INDÉPENDANT. Je vous souhaite tous mes vœux de réussite, mais peut-être avant tout, un plus grand nombre de lecteurs, car l'histoire de vos "Les Rebelles du XXe siècle" méritent amplement d'être connue.
Publié le 02 Juillet 2018