Blanchet Rachid
Biographie

J’ai embrassé l’aube d’été. Rien ne bougeait encore au front des palais. L’eau était morte. Les camps d’ombres ne quittaient pas la route du bois.

Je m'appelle Rachid. J'écris pour me cacher, mais ça ne marche pas à tous les coups.

Blanchet Rachid a publié

Blanchet Rachid a noté ces livres

5
J'ai beaucoup aimé votre livre. Les personnages, malgré leur folie, sont très attachants. J'ai préféré la première partie du livre, avant la rencontre avec Hérode qui donne beaucoup d'explications à Abel. Il y a moins de mystère ensuite mais ça continue de fonctionner quand même très bien. Je trouve que vous savez très bien raconter, parce que vous ne dites pas tout, vous laissez de la place au lecteur. Mais surtout votre livre parle avec beaucoup de force de thèmes majeurs : les liens du sang, l'amitié, l'amour, l'espoir, le pardon. Il y a beaucoup de maturité, d'humour et d'originalité dans votre façon de traiter ces thèmes. Contrairement aux apparences, ce n'est pas un roman noir. Au contraire, il est très lumineux, à l'image de Céline ou d'Espoire. Et Abel est un très beau personnage, dont je me souviendrai avec tendresse.
Publié le 15 Mai 2021
5
@L.B. Comme j'avais aimé votre première version (l'improvisation c'est le secret de la fête), je n'ai pas hésité à ouvrir votre livre. Je trouve la deuxième version du premier texte plus douce et plus profonde que la première. La fin (après l'histoire des deux amis) est très belle : retour au début, on avait presque oublié, c'est fait exprès bien sûr et ça fonctionne. Le délire central sur les prints de cul ça m'a fait plutôt rire : il y a un côté émouvant mais aussi un côté (peut-être) revendicateur. Mais, en même temps, c'est bien de tester ça. Vous écrivez vraiment très bien, vous avez plusieurs styles à votre disposition (tenté par le pastiche ? moi aussi !). Donc, moralité, j'aime mieux le style du récit-cadre mais le récit encadré est pas mal cathartique. Le conseil du jour : dépouillez-vous un peu (mais ça n'engage que moi, je ne voudrais pas avoir l'air d'en savoir plus que vous sur vous, c'est juste au cas où ça résonne avec quelque chose que vous vous êtes déjà dit). Bien à vous. Rachid (alias Serge Tabard)
Publié le 23 Avril 2021
5
Nouvelle très douce, très sensible et sincère. Mon coeur a battu au moment de l'explosion, je ne sais pas pourquoi j'ai pensé aux attentats. Et puis ce moment d'intense découragement et finalement la découverte de la solidarité et ce garçon qui se révèle le fils d'un homme qui... suspense, tout s'arrête au moment où le bonheur serait possible. Le reste ne regarde qu'Elle, que chacun, face à cette créature dangereuse qu'est l'Amour. Bravo pour ce texte et j'espère qu'il y en aura d'autres. Bien à vous. Rachid / Bruno
Publié le 23 Avril 2021
5
@Parthemise33 J'achève ma lecture de vos textes mis en ligne sur mBS par ce nouvel aperçu de votre talent. J'aime moins que le reste mais je l'ai lu quand même avec plaisir et facilité. // Merci Bisous Merci. J'attends avec impatience une nouvelle mise en ligne ! Amitiés. Rachid / Bruno
Publié le 22 Avril 2021
5
@Parthemise33 Cette suite m'a beaucoup plus aussi. Toujours autant de fantaisie et de tendresse. "Les adultes sont des êtres surprenants qui s'efforcent de croire, toute leur vie, que le Père Noël n'existe pas" ? Ah ! ah ! Merci pour cet indice ! Maintenant, je sais que vous n'êtes pas une adulte ! Merci Bisous Merci. Amitiés; Rachid / Bruno
Publié le 22 Avril 2021

Pages