Blanchet Rachid
Biographie

Je m'appelle Rachid. J'aime bien lire mais maintenant je suis obligé de mettre des lunettes, c'est moins confortable.

Comme je n'ai pas le temps de tout lire, n'hésitez pas à me solliciter pour un commentaire, en m'écrivant ici : rachid.blanchet@laposte.net

A très bientôt
Amitiés
Rachid

Blanchet Rachid a noté ces livres

5
"Je veux dresser, bâtir, brandir une construction forte. On verra si j'y arrive." Oui, je trouve que vous y êtes arrivée. Votre livre me fait penser à ce poème de Paul Eluard ("Pour vivre ici" dans Le livre ouvert) qui commence par ce vers : Je fis un feu, l'azur m'ayant abandonné. Je tiens à vous remercier d'écrire. Il me reste deux livres de vous à lire sur ce site, c'est beaucoup et peu. J'ai noté : www.caromm.com, peut-être y trouverai-je Les incertains ont la vie fauve ? Je l'espère. "Il n'y a que peu de ravissements aussi entiers que l'écoute d'un beau chant." Votre chant m'a ravi. S'il vous plaît, continuez d'écrire. Amitiés. Rachid
Publié le 07 Août 2021
5
J'ai aimé vos poèmes, ça lave de vous lire, ça console de l'ordre, de la routine et de la triste bêtise, ça redit l'origine et ça crée. Et, pour moi signe de littérature, ça donne envie d'écrire. Merci. Bravo. Mes deux préférés : S et Automne. Mon vers préféré (parmi d'autres) : le derniers vers d'Après.
Publié le 06 Août 2021
5
J'ai adoré ce livre, même si la fin m'a un peu déçu (retour sur l'activité de l'écrivain). Le roman écrit par Adrien est très beau, le récit de la soirée avec la bande de Yasmine est parfait. J'aime beaucoup aussi les interrogations de Nicolas. Il y a du talent là-dessous, c'est certain et, oui, je me suis reconnu, complètement reconnu, dans ces personnages et leur créateur. Dans ce livre, le style et l'histoire font un. L'auteur meurt pour faire naître ses personnages, il y a une vraie création, c'est grave, c'est tragique, et du coup c'est extrêmement vrai et réaliste. Et, même si ça peut sembler étonnant vu le sujet du livre, c'est lumineux et ça m'a nourri d'espoir. Amitiés. Rachid.
Publié le 06 Août 2021
5
Joli monde intérieur, plein de charme et personnel. Le récit est entre lyrisme amoureux, fantastique et dialogue de théâtre existentialiste. C'est séduisant, surtout quand vous racontez (moins quand vous expliquez). Trois détails : p. 45, la mention d'un cinéaste et d'un écrivain casse la magie de la fiction, je trouve. On est trop ramené à la réalité de l'auteur écrivant ce livre. Il y a un "sur" ("sûr de lui") sans accent mais je n'ai pas noté la page. Enfin, "après que" est suivi de l'indicatif et non du subjonctif. Conclusion: je trouve que votre livre (et probablement les autres aussi, que j'ai seulement feuilletés) sort du lot ; aussi je vous prodigue mes plus sincères encouragements. Bien à vous. Rachid
Publié le 05 Août 2021
5
Je n'ai lu que les deux premiers textes mais j'ai quand même envie de vous laisser un commentaire parce que je trouve que vous avez une belle fantaisie, un projet intéressant et une écriture prometteuse. Je me permets deux conseils. Le premier concerne la mise en page : vous devriez essayer de mettre votre livre en A5, avec des marges de 2 ou 2,5 cm, un interligne de 1,15 et du times new roman 12. Je pense que ce serait plus agréable à lire sur un écran. D'autre part, je pense que vous devriez vous concentrer davantage sur l'histoire (texte 2) et moins sur le narrateur. Le narrateur est moins intéressant que l'histoire en elle-même, qui gagnerait, à mon avis, en sobriété, en efficacité, en concision, en intérêt, sans les interventions à tout bout de champ du narrateur. Donc peut-être pourriez-vous ne pas trop sacraliser vos mots et accepter de couper dans le texte pour faire respirer les lignes dynamiques du récit. Bonne continuation. Bien à vous. Rachid
Publié le 05 Août 2021

Pages

A lire dans les actualités