Chiara Catalina
Biographie

Née le 10 décembre 1966 en Normandie, agent du Ministère de la Culture depuis 26 ans. Bac littéraire et études de langues à Grenoble.
J'ai eu la chance de voyager très tôt : Hong Kong, la Thaïlande, l’Angleterre, le Canada, la Finlande, la Polynésie, etc... Ma route a croisé celle des amérindiens. Ils ont transformé ma vision du monde. Depuis, je marche sur un chemin "hors conventions", à la recherche de cet «ailleurs», vaste terre aux innombrables possibilités...

Quatre romans : "Terraise", "Elles rient, mon amour, elles rient", "Mal au temps" et "Soleil bleu".

Un autre roman est en cours d'écriture : "La pimbêche mal fagotée" (titre provisoire)...

Je nous souhaite de belles heures de partage... Et de critiques constructives...

Chiara Catalina a noté ces livres

5
Merci pour cette nouvelle qui se lit facilement et qui nous emmène "en douceur". Lorsque deux chemins dissemblables se croisent, ça donne Sam et Benoît. Tous les deux attachants... J'ai aimé. Mais, si je peux me permettre, j'ai envie de vous confier le conseil précieux d'un éditeur après lecture de mon premier roman il y a quelques années : "Il faut pousser la psychologie des personnages plus loin." Ce n'est que mon ressenti, beaucoup trouveront que c'est parfait ainsi. N'en tenez évidemment pas compte si vous jugez cela complètement inopportun. En tout cas, et c'est le plus important, on sent l'envie folle d'écrire dans vos lignes, alors ne vous privez pas. Et ne nous privez pas. Belle journée. Chiara.
Publié le 16 Mai 2019
5
Bonjour... Cette nouvelle est joliment écrite, elle se lit comme on naviguerait sur un lac par temps calme. Ce qui signifie que l'écriture est fluide, agréable, et qu'elle porte les mots avec beaucoup de naturel. Petit polar, intrigue courte, mais tout y est ! Bravo. J'ai apprécié. Chiara.
Publié le 14 Mai 2019
5
Cette novela m'a captée . Les egos des uns, des autres, l'image, les images, la compétition quelle qu'elle soit, y compris ici visiblement, mais ce dialogue avec soi-même qui confirme qu'il est important d'avancer, avec ce, ceux qu'on aime, qui nous font du bien, nous font continuer. Ce que les autres pensent de nous ne fait pas de nous ce qu'ils pensent. Sauf si on accepte l'image tendue. Alors on leur laisse le pouvoir et l'on souffre. Question de choix... Merci pour ce huis-clos. Amitiés. Chiara.
Publié le 27 Avril 2019
5
Cette nouvelle est jolie. Vraiment très jolie... Quelle façon délicate de parler de nos amis à quatre pattes. Ils ont, pour la plupart, bien plus de sensibilité que ceux qui se sont redressés, "rapprochés" des hauteurs sans,malheureusement, en prendre beaucoup... J'ai aimé... Merci pour ce joli (oui, encore ;-) moment... Bonne soirée. Chiara.
Publié le 24 Avril 2019
5
Oui, ça donne à réfléchir... Si certains, trop rares, se comportent en héros, comme dirait un de mes amis prof de socio, l'humain n'a pas encore entamé son processus d'hominisation. C'est dire que nos capacités dormantes sont loin du réveil. Mais, il faut continuer d'y croire et s'efforcer d'être un tout petit peu conscient de ce que nous sommes venus faire ici... Pas facile... J'aime beaucoup votre style, ça glisse, alors on ne s'occupe que du fond. Un bonheur. Amitiés. Chiara.
Publié le 22 Avril 2019

Pages