Colette Bacro
Biographie

J'écris depuis toujours et ma plume est éclectique : nouvelles, poèmes, articles, pièces de théâtre… Je fais aussi du land-art, qui me permet d'allier mes deux autres passions, l'art et la nature.
Déjà publié : "L'enfant bonsaï", qui a fait ses premiers pas sur mBS il y a 3 ans, avant d'être édité, puis relayé sur Antenne 2 lors de l'émission "Dans les yeux d'Olivier" sur les proches toxiques en mars 2018.

Colette Bacro a noté ces livres

5
@Cathy Bonidan. Partir d'un questionnaire de supermarché pour commencer l'une de tes plus intrigantes enquêtes, c'est gonflé ! Il n'y a que toi pour nous prendre dans tes filets avec autant de délicatesse et d'apparente facilité. Mis à part ton écriture, ta psychologie et ton humour, je ne sais pas ce que j'admire le plus : la construction sophistiquée de ton roman ou ton imagination sans bornes ? Bertille n'a rien d'extraordinaire mais elle est follement romanesque et tellement opiniâtre… On a l'impression qu'on peut toutes devenir des héroïnes ! Merci pour ça aussi.
Publié le 21 Juillet 2019
5
J'ai retrouvé avec plaisir @Rezkallah, le poète maudit, et je me suis laissée embarquer dans ses rêves éveillés, ses délires, ses contes cruels. Qui se passent de nuit, la plupart du temps, car "la nuit, tout est plus net, plus réel, plus intime, plus flou. Les contradictions se condensent en un rien cohérent." Parfois, je me dis qu'il va trop loin dans la violence mais juste après, il offre un moment de tendresse ou de poésie inouïs. Voilà, Rezkallah est à prendre en entier ou à laisser. Ses nouvelles ne sont pas toutes du même tabac et du même alcool mais ce qui est sûr, c'est qu'il sait toujours trouver "l'intervalle où les rouages du monde s'actionnent et changent les douces destinées ignorantes"... Merci pour cette virée déjantée, remuante, qui me parait être une course à l'amour.
Publié le 20 Juillet 2019
5
@Philippe Mangion. Je suis entrée dans le labyrinthe des galeries souterraines à la suite de ces trois enfants aventureux, tellement singuliers. Avec la peur de me faire prendre par un adulte, moi aussi. C'est dire que tu sais raconter, au plus près de tes souvenirs et de tes ressentis d'enfant impressionnable. Tu parles sans complaisance, sans attendrissement, de ce que le monde des adultes t'a fait subir sans même s'en rendre compte. Mais tu racontes aussi toutes ces rencontres, ces instants parfois, si importants à cet âge tendre et qui sont fondateurs de l'ado en devenir. J'ai aussi aimé ton écriture, qui coule, limpide et rythmée, comme la jeunesse qui passe... Merci pour ce très beau partage.
Publié le 12 Juillet 2019
5
@Tiol. Votre roman est tellement sympa que je l'ai englouti dans la journée. Ce n'est pas tous les jours qu'on glousse en lisant les déconvenues amoureuses et sexuelles d'une jeune femme d'aujourd'hui ! Humour, certes, mais profondeur aussi, car vous êtes une sacrée observatrice des hommes et des relations du couple. Un peu cruelle, surtout tendre je crois. En tout cas, Lison a un sacré tempérament et on aimerait être à sa place parfois ! Votre écriture est directe, agréable. Merci !
Publié le 08 Juillet 2019
4
@Suzanne Marty 1. Vous avez écrit des nouvelles et les avez mises dans la catégorie romans. Vous ne nous en donnez qu'une à lire, même pas en entier… Voilà qui manque de générosité ! L'histoire est originale (sur 20 pages, difficile à dire), les personnages bien campés. L'écriture classique mélangée à des dialogues d'ados d'aujourd'hui, c'est plutôt sympa, mais votre narration manque de fluidité et de clarté. La multiplication des prénoms des enfants n'arrange rien ! Merci quand-même pour ce court moment avec de petites pestes...
Publié le 06 Juillet 2019

Pages