Cyrille Thiers
Biographie

Raconteur d’histoires depuis toujours, je me suis enfin lancé dans l’écriture fin 2016, quand j’ai découvert le petit monde merveilleux des concours de nouvelles. Quelques petits succès plus tard, j’ai souhaité m’affranchir des contraintes de ces concours pour avoir la possibilité de me lâcher vraiment.
J'ai récemment démarré l'écriture de mon premier roman dans un genre tout à fait différent : aventures et mystères dans le monde de l'art !

Cyrille Thiers a noté ces livres

5
Un grand bravo pour ce début extrêmement prometteur. Les personnages sont très intéressants, l’intrigue est parfaitement mise en place (votre premier chapitre est particulièrement réussi et c’est très bien pour donner l’envie de continuer). Et comme en plus, c’est rudement bien écrit, ça donne très envie de voir la suite ! Toutes mes félicitations et merci pour ce partage. Sinon, je confirme la remarque déjà faite sur la multiplicité du mot « agente » : c’est vraiment crispant. Et pour info, une petite coquille que j’ai relevée page 35 : la phrase « Un drap étendu dans … » est écrite deux fois.
Publié le 10 Février 2019
4
Chère Ratiba, j’avais déjà lu les premières nouvelles de ce recueil et j’avais beaucoup apprécié «En retard» et «Dounia». J’ai donc prolongé mon plaisir en dégustant celles que je ne connaissais pas. Et de cette seconde fournée, je retiendrai surtout «Escapade savoyarde» que j’ai trouvée savoureuse. C’est amusant de voir ce mélange de chutes, tantôt joyeuses, tantôt pessimistes. Je serais curieux de savoir ce qui vous fait pencher d’un côté ou de l’autre lorsque vous créez une histoire. Cependant, pour «L’enveloppe», j’ai été un peu déçu par le retournement de dernière seconde qui fait que je ne comprends plus trop quel est le message. C’est d’autant plus déroutant qu’il s’agit de la conclusion du recueil. Néanmoins, je vous adresse un grand bravo pour ces quatorze nouvelles remplies d’imagination qui m’ont fait passer un très agréable moment de lecture. Cordialement.
Publié le 22 Décembre 2018
4
L'intrigue policière est pas mal du tout mais aurait peut-être nécessité quelques pages supplémentaires pour la rendre un peu plus facile à suivre. J’avoue avoir réfléchi un long moment avant de parvenir à trouver un mobile au coupable : là aussi, ça mériterait un approfondissement. Quant aux trois premières pages, elles m’ont laissé très perplexe. En lisant votre synopsis, je comprends bien pourquoi elles sont là mais en tant que lecteur, j’ai failli décrocher avant d’arriver au vrai début. En conclusion, je dirais que c’est une bonne nouvelle policière mais qu’elle aurait besoin de quelques retouches pour mériter 5 étoiles. Cordialement.
Publié le 22 Décembre 2018
5
Très joli conte à lire en cette période de fêtes. La mise en place du contexte est très bien faite en quelques touches subtiles. La suite nous transporte d’émotions en émotions. Très touchant et revigorant. Merci beaucoup pour ce partage et joyeux Noël !
Publié le 22 Décembre 2018
4
Chère Michèle, Je dois avouer que je me suis d’abord inscrit sur mBs pour trouver des lecteurs et réussir à obtenir des avis sur mes modestes nouvelles. Mais au bout de quelques jours, je me rends compte que ce magnifique site est également une mine inépuisable pour découvrir des auteurs et tenter d’apprendre d’eux. Je dois donc vous remercier pour ce très intéressant melting-pot qui va sans doute me donner des clés pour réussir à mieux décrire la vie des héros de tous les jours comme vous le faites admirablement. Le rythme, le phrasé, les dialogues : tout concourt à faire entrer le lecteur dans la vie de vos personnages en quelques touches. Et pour ceci, je vous dis un grand bravo ! Même si ce n’est pas forcément le genre d’histoires que j’apprécie d’habitude, j’ai dévoré votre recueil et passé un très bon moment. J’ai principalement flashé sur « Ce ne sera pas écrit » grâce au thème qui, bien évidemment, m’a touché puisque je me suis un peu reconnu dans Sarah mais également grâce à la chute qui est magnifique et totalement inattendue. J’avoue que celle-ci, j’aurais bien aimé l’écrire moi-même … Cordialement.
Publié le 11 Octobre 2018

Pages