Fred Opalka
Biographie

Ecrire, c'est un peu se donner de droit vivre dans la peau d'un autre. Respirer son air, écouter sa petite musique qui trotte dans la tête et en faire une ritournelle jusqu'à cracher sur une page blanche l'obsession qui creuse nos pensées.
En espérant transmettre du sentiment.
Bonne lecture à toutes et à tous...

Fred Opalka a noté ces livres

5
@Lamish, Je viens à peine de terminer ton livre... Depuis le temps que je devais me mettre à lire certains livres du site, je ne pouvais avec évidence que commencer mon marathon avec toi. Un seul mot me vient en tête immédiatement : BRAVO, et sans vouloir être vulgaire, j'ai envie de lâcher un énorme : "putain de merde, tu m'as fait chialer". Et lorsque je te parle de cette crise lacrymale qui sévit encore à contre-courant de ma volonté en t'écrivant ces quelques mots, je ne te parle pas de ces larmes timides qui s'exfiltrent doucement sans que personne ne s'en rende compte. Non, les miennes étaient grosses, lourdes et épaisses. Le genre de gouttes d'eau salée qui existent pour soulager un gros quelque chose qui pèse lourd sur l'âme. Même si dès le début la fin est téléphonée, j'ai pris une claque que sentiment me donnait sans prévenir. Tu maîtrises le rythme à la perfection. Cette histoire, même si elle parle d'une mort programmée, est un hymne à la vie et on se prend à vouloir serrer fort contre soi Sarah pour lui dire qu'on l'aime. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai en tête l'image d'un sous-marin qui navigue entre deux eaux où, lorsqu’on a besoin d'air, tu sortirais le périscope pour donner a voir en surface l'envers du décors pour comprendre le fond. Merci pour ce partage Michèle... C'est fin et ça se mange sans faim... Encore Merci Michèle, des bises et à bientot...
Publié le 30 Novembre 2020
5
La note, nom de Dieu.... Une belle canopée pour vous remercier pour ce partage.
Publié le 23 Novembre 2020
5
Bonjour Léa, J'ai beaucoup aimé votre recueil. Votre livre, c'est un peu cette prairie fleurie qu'on découvre après un orage. On retrouve dans ce que vous écrivez toutes les couleurs de la vie avec nuances et recul. Bravo et bienvenu.
Publié le 13 Novembre 2020
5
Bravo, j'ai beaucoup aimé. Le style est là et il y a cette tension qui monte crescendo... C'est imparable... On sort de cette histoire avec l'envie de reprendre son souffle et ses esprits. Bonne continuation à vous, Amicalement, Fred Opalka...
Publié le 31 Octobre 2020
5
@Jacques Roure Bonjour, Sans être scatologique, quand un étron s'invite dans les premières lignes d'un récit, c'est un peu comme proposer dès le début de l'histoire une parabole sensitive sur la vie. Une fois la colonne d'air libérée, j'ai passé un très bon moment avec vous. Un parcours de vie incroyable qui est un parfait exemple de ce que doit être une vie remplie et riche : sinueuse pour ne jamais apercevoir le bout du chemin. Merci pour ce partage. En vous souhaitant longue vie sur la première marche de Monbestseller.com. Fred Opalka
Publié le 20 Février 2020

Pages