hx
Présentation

C'est quoi, "biographie" ? C'a un rapport avec l'agriculture bio ?

hx a noté ces livres

5
.@Didier Leuenberger "En tous les cas je vois que cette histoire ne vous a pas laissé indifférente, un mélange de témoignages et de gens côtoyés dans mon enfance romantisés dans la simplicité pour en laisser ressortir l'essence même du sujet de cette nouvelle", écrivez-vous dans votre réponse au commentaire de l'excellente Fanny Dumond, qui, si elle n'y prend garde, se réincarnera en supporter du PSG. Eh bien, bravo, Monsieur, c'est tout à fait admirable, c'est un exemple parfait de ce qu'un style amphigourique est capable de produire dans des conditions normales d'utillisation.
Publié le 08 Mars 2019
5
@Michel N. Christophe "J'ai lu quelques pages de votre oeuvre, c'est comme cela que l'on peut la nommer", écrit plus bas M. Gugliotta, qui s'est fait une spécialité de défoncer les portes ouvertes. Et force est de reconnaître qu'il fait très bien de le préciser, des fois qu'on soit tenté de prendre votre livre pour un autobus, la chèvre de monsieur Seguin, une colonne Morris, que sais-je ? la tour Eiffel ou le nez de Cléopâtre. Comme, de mon côté, ne m'a jamais effleuré l'idée qu'on puisse prendre votre livre pour autre chose qu'il est, je viens seulement ici pour vous dire combien j'ai pris de plaisir à vous lire, même (parce qu'il faut bien que je justifie ma réputation d'emmerdeur) si j'ai noté ici et là quelques maladresses de style et, plus généralement, une indécision parfois dommageable dans le choix entre l'imparfait et le passé simple. Quoi qu'il en soit, j'adore votre titre, qui a pour lui de résumer parfaitement l'esprit de votre livre. La chose ne paraîtra dérisoire, anecdotique, qu'à ceux qui n'ont jamais eu à donner un titre à leur oeuvre, car la plupart des auteurs savent bien que ce n'est pas toujours la chose la plus aisée du monde. Bref, et pour ce que ça vaut, je vous félicite et recommande chaudement votre bouquin à qui aime l'originalité. Bien à vous. PS : Le même M. Gugliotta, qui aime s'embarbifier de culture, trouve dans votre livre des réminiscences camusiennes. Sans doute veut-il parler du fameux Aristobal Camus, ce semi-champion cycliste qui faillit s'illustrer dans la montée du col de l'Izoard, en 1959.
Publié le 19 Février 2019
1
Il se passe vraiment de drôles de choses sur mbs et l'on n'est rarement déçu de venir y faire un tour. Prenons un exemple, le vôtre, au hasard : d'un côté vous avouez haut et fort que vous et le sieur Marocci êtes une seule et même personne, vous vous dressez comme un seul homme, l'écume aux lèvres, menée par lamish (qui a vraiment l'art d'assembler autour d'elle le gratin de ce site), contre la prétendue malhonnêteté de certains, et de l'autre côté, dans le même temps, sans la moindre vergogne, vous vous accordez félicitations et étoiles comme s'il en pleuvait, comme si on les donnait pour rien (on les donne d'ailleurs pour rien). Au vu de ceci, ce que je me demande, c'est si c'est à ça que mènent la philosophie, la pensée et la manière de s'en servir.
Publié le 18 Février 2019
5
@MAGDELAINE Raymond C'est presque miraculeux ! Après un premier tome d'une haute tenue littéraire, morale et apostolique, ne voilà-t-il pas que vous nous régaler de nouveau avec ces chroniques dont vous seul paraissez connaître la recette secrète. Cela est d'une générosité insigne et, vous lisant, j'ai enfin compris pourquoi je ne suis qu'un si lamentable vermisseau pendu aux basques de la marâtre existence, et c'est parce que je n'en suis encore qu'à mes toutes premières réincarnations ! Merci, merci beaucoup, M. Magdelaine, pour cette porte que vous ouvrez à tous mes espoirs. Grâce à vous, l'existence me paraît moins terne, et la réalité n'est plus pour moi cette garce apocalyptique qui, avant votre lumineuse intervention, déchirait de ses crocs acérés l'étoffe de mes jours. Soyez béni !
Publié le 16 Février 2019

Pages