L. Moussard
Biographie

Comme je ne suis pas parvenu à créer le moindre mouvement perpétuel, ni à démontrer la quadrature du cercle, comme je ne suis pas parvenu à prouver l'inexistence de l'enfer, ni à révéler les mystères de la structure de l'Univers, et moins encore les origines batraciennes de l'homme, comme les origines préhistoriques de la langue française m'ont toujours fascinées, je me suis penché le plus respectueusement du monde sur la littérature, en italique, d'une écriture penchée, fort de cette inclination naturelle pour les mots.

L. Moussard a publié

L. Moussard a noté ces livres

5
Bonjour cher Kroussar, Je n'ai malheureusement pas lu tout ce que nous offre MBS en matière de romans et de récits, mais j'en ai lu beaucoup à une certaine époque. J'ai commencé votre ouvrage il y a quelques mois et, faute de temps, je n'ai pas pu le terminer. Ceci est chose faite. Je suis d'une franchise qui parfois a pu en dérouter plus d'un aussi je m'excuse d'avance auprès des auteurs auprès desquels je serais passé. Bref, assurément votre roman historique est l'un des plus marquants et des plus poignants qu'il m'est été donné de lire sur ce site. Et je pèse mes mots. J'ai également parcouru bon nombre de commentaires élogieux, lesquels reflètent on ne peut plus justement le fond de ma pensée. Il est indéniable que vous avez l'art et l'humanité requises pour marier le romanesque à l'Histoire, à votre histoire. Tout autant, pour parvenir à une telle réussite, il faut beaucoup d'abnégation, ne pas avoir peur de retranscrire son vécu, le pollen de sa mémoire sensorielle. La plupart des hommes, plutôt que de rechercher la vérité, qui leur est indifférente, préfèrent adopter les opinions qu'on leur apporte toute faites. Il y a plus de deux mille ans que Thucydide a écrit cette phrase désabusée qui n'a cessé d'être vraie. Sans exercer sur soi une discipline constante dans son écriture, la mémoire le plus souvent s'effiloche en quenouille et ne saurait prendre le lecteur aux tripes. C'est justement cela que j'ai ressenti en vous lisant, l'effort, le travail, l'incertitude sur le résultat, la justesse, la sapience, l'humanisme, lesquelles vertus de romancier méritent, par cela seul, mon admiration et mon respect. Bien à vous !
Publié le 12 Août 2020