lamish
Biographie

J'aime lire, j'aime écrire, et pas que... mais c'est pour ces deux raisons que je m'édite, ici.
Bonne lecture.
Michèle

lamish a noté ces livres

5
J'ai beaucoup aimé ton histoire, cher ami conteur, d'autant plus que, sans verser dans la grande abstraction émotive, j'ai souvent tendance à faire plus cas des animaux que de mes congénères... Il faut dire qu'ils sont nombreux, ceux qui nous donnent envie de renier notre appartenance à la race humaine, tandis que nos compagnons à quatre pattes, eux, n'ont de cesse de nous réconcilier avec nous-mêmes, tant leur affect est sincère et inconditionnel... Et puis j'ai aimé ton Diogène Dupont et sa candeur malicieuse. Même cabossé dedans, même bien usé à l'extérieur... Alors merci pour ce nouveau partage, bises et bonne soirée. Michèle
Publié le 19 Octobre 2020
5
Vous lire est une caresse pour le cœur, Marius, un bel espoir en des jours meilleurs. Savoir que quelque part, dans ce chahut incommensurable, un être est en éveil, qu'il tente d'interpeller, me donne le sourire et stimule mes espoirs au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Vous êtes un petite flamme lointaine mais si lumineuse qu’elle fait l’unanimité pour qui la remarque, comme l’écrit Catarina ;-). L’acceptation de nos différences et des complémentarités qu’elles génèrent est la clé, vous avez raison. Si issue heureuse il doit y avoir, elle passera par cette ouverture à l'autre, par cette acceptation mutuelle, j’en suis persuadée comme vous. Merci pour ce très beau partage. Amicalement, Michèle
Publié le 18 Octobre 2020
5
Bonsoir,Houria. C'est avec plaisir que j'ai corrigé le bon fichier. Celui qui finalement ne comporte pas les imperfections que j'avais relevées à la lecture du premier. Confirmation donc de ma première bonne impression, sans les bémols. Votre texte est vraiment percutant, et son ton juste ; ni trop trash, ni trop mélo... Bref, j'ai beaucoup aimé. Amicalement, Michèle
Publié le 13 Octobre 2020
5
Mission accomplie, Marie, puisque vous réussissez à rendre légère une succession de déconvenues et de drames, au point de faire souvent sourire votre lecteur bien avant la mini-cascade de happy-end finale. J'avoue avoir failli fuir à la lecture des premiers dialogues qui m'ont rebutée par un ton trop forcé qui manque de naturel, à mes yeux. Mais la teneur des suivants m’a vite rassurée. J'ai également mis du temps à saisir votre fil d'Ariane au vu de la multiplication des pistes. Mal orientée par celle de l'enquête sur le décès de Jipé, je me suis finalement engagée sur la bonne. Celle d'Ariane, personnage entier et drôle, lesté par un quotidien qui bascule sous une foule d'évènements déstabilisants qui l'amènent, peu à peu, à découvrir d'autres boulets soigneusement occultés, à revoir des points de vue désabusés. J'ai beaucoup aimé ce personnage. Son fils, son amie, sa sœur et l'inspectrice aussi, même si je ne les ai pas toujours trouvés crédibles dans des situations assez improbables... Mais l'auteur est roi. Vous en donnez la preuve dans votre détermination à faire faire à vos personnages ce que vous voulez, quitte à survoler et prendre des raccourcis pour arriver à vos fins. Et puis vous annoncez la couleur en ayant classé votre roman dans le genre romance, d’où ma surprise lorsqu’un amateur de littérature choisit « par hasard » votre œuvre pour vous faire « essuyer les plâtres »... Mais votre réponse démontre que vous n’êtes pas facile à démonter, si j’ose dire ;-). Voilà qui fait plaisir ;-). Votre plume est vive, agréable, teintée d’humour, c’est indubitable. Les coquilles sont rares, la syntaxe respectée, alors que demander de plus eu égard au genre élu ? Pour ma part, je me suis laissée porter avec grand plaisir malgré un bémol personnel sur le début et sur la fin. Alors merci infiniment pour ce partage et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 08 Octobre 2020
5
Bonjour @Pierre Manzon-Jolyon. Je termine à l'instant votre roman choral. Un roman qui vous ressemble, très positif. J’ai aimé vos destinées qui se croisent, construisent, se décroisent, déconstruisent pour reconstruire ailleurs, avec une autre… Ces successions de petits hasards, ces accumulations de coïncidences, qui orientent sensiblement nos vies, ont quelque chose d'intrigant, de magique, d’impossible à banaliser, tant elles nous surprennent agréablement au moment où l'on s’y attend le moins. Vous avez su rendre celles de vos personnages probables, et je les ai lues avec beaucoup de plaisir. // Sinon, persuadée de plonger dans un univers très jeune, j'ai été surprise que vous évoquiez des personnages qui ont le double, voire parfois le triple de votre âge. C’est aussi imprévu que courageux. J’ai donc était indulgente face aux quelques improbabilités rencontrées. // Concernant la forme, votre plume est agréable. Ni trop riche, ni trop simpliste. Un équilibre beaucoup plus ardu à trouver qu’il en a l’air ;-). // Côté conseil, faire quelques coupes dans les mêmes situations narrées par des personnages différents serait un plus, à mes yeux. Cela casserait une impression de répétition. Enfin, et cela a déjà été évoqué dans un précédent commentaire, soignez le choix du temps de narration. Optez pour le plus-que-parfait lorsque vous écrivez une situation antérieure à l’action d’un récit au passé. // Pour conclure, vous êtes doué, et je ne doute pas que, avec un peu de travail, vous soyez à même de partager avec nous un roman « presque parfait » sous peu ;-). Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle
Publié le 06 Octobre 2020

Pages