lamish
Biographie

Auteur de 5 romans : S.A.A.D. (roman en 3 tomes) - L'instinct des grues cendrées - Plages, michetonneuses et boat-people - Ange et son nouveau monde - Les boxeuses amoureuses.
De deux novellas (ou romans courts) : Ultime procès - Autopsie onirique.
De deux longues nouvelles : Un putain de Noël - 30 mois écoulés... et toujours chez monBestSeller.com (tribune-nouvelle).
De nombreuses nouvelles dont une partie réunie dans un recueil : Melting-pot de nouvelles.
D'un roman épistolaires écrit à 4 mains avec Gérard Bossy : Lounis et nour.
Mes fichiers sont disponibles sur demande (non anonyme) adressée à : michele.chabert@hotmail.fr.
La plupart, pour ceux qui préfèrent le format broché, sont en vente sur Amazon.fr.

lamish a noté ces livres

5
@Damian Jade Je m’étais déjà sentie “comme chez moi” à la lecture de « La complexité des choses simples » et de « La pudeur de l’intime », alors, forcément, la réunion des personnages attachants de ces deux romans courts dans un troisième m’a comblée. /// Toujours ce style sobre, à la fois dense et léger, pour brosser ces possibles rapports harmonieux entre les êtres lorsque générosité, empathie et ouverture d’esprit sont au rendez-vous, que les cœurs sont accueillants, que le partage des corps se fait naturellement, sans ambigüité ni perversion, sans notion de possession, dans un partage équitable qui nourrit, enrichit tous les protagonistes. /// Nul doute que réunis dans un seul roman, tes trois bébés formeront un page-turner qui distillera assez subtilement ton message pour, je l’espère, convaincre, faire des émules… Faire le deuil, que ce soit d’une relation ou d’un disparu ne devrait jamais altérer notre capacité à aimer, soustraire à la vie. /// Pour conclure, je te remercie d’offrir des romans qui parlent de la relation aux autres, tous genres confondus, au lieu de ne parler que de toi, comme c’est souvent le cas ; cette main tendue, cette démarche généreuse, font que l’on se sent bien dans ton univers… Sans compter ce réconfort supplémentaire procuré par ta vision de la femme… Une véritable douceur pour ton lectorat féminin ;-). /// Pour tout cela, un immense merci. Bises et bonne fin de journée. Michèle
Publié le 15 Octobre 2021
5
@galodarsac Merci infiniment pour cette petite gourmandise, cet élégant arpège aux notes si cristalline qu'on oublie volontiers le sein brun, poilu, de l'homo habilis pour n'en faire qu'une délicieuse bouchée :-). /// Bon, plus sérieusement : planche dès aujourd'hui sur le nouvel appel à écriture. Ce serait sympa de voir ta contribution dans la page "actualités", agrémentée d'une belle illustration... Nous comptons sur toi ;-). Merci encore pour ce gracieux partage, bises et bonne journée. Michèle
Publié le 14 Octobre 2021
5
Sympa, ta nouvelle. Quand un esprit cartésien s'arme d'une implacable logique, il y a de grandes chances que se produise un "Tel est pris qui croyait prendre"... mais je n'en dirai pas plus ;-). Merci, bises et bonne soirée. Michèle
Publié le 05 Octobre 2021
5
@Parthemise33 Bonjour Annie. J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Dragonette et Pêche Gracieuse, qui n’ont rien perdu de leur vivacité et intelligence malicieuse. L’enquête, sur fond historique revisité, est passionnante, bien ficelée… Les descriptions, les ambiances… on y est ;-). Quant à votre style, mixe déconcertant fait de préciosité et de ruées dans les brancards, il est toujours aussi particulier, reconnaissable entre mille. /// Une mise en page en format A5, une standardisation des grosseurs de police de caractère, et ce sera parfait ;-) ! /// Merci pour ce nouveau partage, pour sa fin, dont j’élude le qualificatif afin de ne pas spoiler l’histoire, et à très vite, je l’espère, pour une autre uchronie à tendance policière. Bisous et bonne soirée. Michèle
Publié le 04 Octobre 2021
5
Bonsoir Mo. Je viens de relire VHS... Un roman fort, encore... Pourquoi ne suis-je pas étonnée ;-) ? /// Je lui ai trouvé des faux-airs de "Sublimatorium", dans le sens où la question existentielle posée est jumelle : que ferions-nous si... ? /// Relire avec plaisir, découvrir, sentir encore, et différemment, les échos de ce qui t'anime, n'est-ce pas le plus beau compliment que je puisse te faire ? /// Merci, Mo. Bises et bonne soirée, Michèle
Publié le 03 Octobre 2021

Pages