lamish
Biographie

Plus douée pour le dessin que pour les lettres, j'ai cependant toujours aimé écrire. Tel un aspe à rêves, un défouloir inabouti, j'écrivais mais ne gardais rien, ou presque.
Un jour, en triant des cartons de déménagement, j'ai retrouvé les premières pages de "S A A D". Réminiscences instantanées d'émotions et de souvenirs qui n'avaient pas pris une ride. Les lire m'a extirpée de la torpeur insipide dans laquelle je m'étais enlisée. Le bilan inattendu a été sans appel, et l'écriture est devenue nécessaire et salvatrice.
Merci de lire l'auteure désabusée mais éternelle optimiste que je suis, et de me faire part de vos impressions, en toute sincérité. Bien à vous. Michèle

lamish a noté ces livres

5
J'ai boulotté avec plaisir ce recueil... Quelle imagination ! Relire "Le tisseur de rêves", et les cinq autres nouvelles figurant déjà dans ta première publication, a été une agréable mise en bouche. Puis découvrir les suivantes a confirmé cette première impression. Ta plume s'est affirmée, et les sujets sont exploités avec originalité. J'ai particulièrement aimé l'histoire d'amour de "Leika et Zeltor". La magie de "Brumeland" aussi. Dans chacune de tes nouvelles, j'ai retrouvé à la fois le côté conte de fée moderne, et la petite touche moraliste des chutes. Ta signature, me semble-t-il. Il se trouve que je l'aime bien, cette signature-là. Alors merci pour ce nouveau partage, Ratiba. Bises. Michèle
Publié le 20 Octobre 2018
5
Une style toujours aussi efficace pour un scénario futuriste qui fait très froid dans le dos... mais je peux difficilement commenter plus avant sans risquer de le dévoiler. Un format A5 faciliterait la lecture et valoriserait votre plume experte, me semble-t-il... Merci pour ce nouveau partage, Annick. Amicalement. Michèle
Publié le 16 Octobre 2018
5
C'est indemne que je reviens vers vous pour commenter ces quelques nouvelles très imaginatives qui n'ont pas trop ébranlé mon cœur tout mou ;). Ça tranche, ça plante, ça découpe, mais vous ne sombrez pas dans le trash ni la gore, genres qui m'insupportent. J'ai particulièrement apprécié l'ironie du sort de "Ticket gagnant" et le scenario de "Le tueur au tournevis". Tout se boit comme du petit lait. Merci pour le partage de cet extrait. Amicalement. Michèle
Publié le 16 Octobre 2018
5
Merci pour le partage de ces bribes de la vie professionnelle d'une infirmière. Un beau métier fait d'abnégation et de force de caractère. Le ton est délicat, sensible, le spleen et la révolte contenus. De par leur justesse, certains passages en unité psychiatrique ont activé des réminiscences d'une lointaine expérience professionnelle. Vous exprimez bien ces ambiances qui font le yoyo entre rires et larmes, anecdotes et drames... Merci pour ce très joli témoignage. Amicalement. Michèle
Publié le 12 Octobre 2018
5
Bonjour Gilles. Déjà lu l'an dernier avec délectation, comme tout ce que vous écrivez, d'ailleurs. Je me souviens avoir aimé l'originalité, la sortie des sentiers battus, le regard très particulier sur notre monde, mais aussi avoir eu du mal à suivre vos personnages quelque peu déroutants et distants. Mais cette impression avait été largement compensée par le plaisir des mots, par la finesse de l'analyse des ressentis de surdoués contraints de jouer leur compatibilité, de mentir pour vivre. Amicalement. Michèle
Publié le 11 Octobre 2018

Pages