lamish
Biographie

Bonne élève sans effort, puis reine du séchage de cours, j’ai fugué, embrassé le mouvement hippie. Goûté à tout avant de revenir de tout.
Elève des Beaux-Arts, puis élève infirmière psychiatrique, j’ai travaillé dans des secteurs très variés.
J’aime le dessin, la peinture, lire et écrire, la musique.
Après dix années passées en Espagne, je me suis installée en Haute-Savoie.
Dans un genre réaliste, j’ai écrit de nombreuses nouvelles, deux novellas et quelques romans.
« Ange et son nouveau monde » est le dernier en date...
Merci de vous être arrêté sur ma bio. Merci pour vos éventuels retours aussi.
Bonne lecture...

lamish a noté ces livres

5
Bonjour Cécile. Amusante (sans être vraiment humoristique), originale, car improbable, et joliment écrite, votre longue nouvelle. Elle attaque comme un roman, avec de nombreux détails (trop ?), et dans un style assez linéaire ; puis, à partir de la moitié, le rythme est plus enlevé ; plus adapté au format court que vous avez élu. Mes conseils, si je puis me permettre : opter pour le format A5, pour le confort de lecture en ligne ; serrer cette première partie afin que le lecteur s'installe plus rapidement dans cette histoire courte, l'idéal étant qu'il se fasse embarquer dès la première page ;-). Merci pour ce partage soigné (pas si fréquent par ici) et bonne journée. Amicalement, Michèle
Publié le 20 Février 2021
5
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle qui mêle interrogations sur ces étranges synchronicités qui nous échappent et volonté de les contrarier ; volonté pulvérisée par une chute très ouverte qui laisse à vos lecteurs la possibilité d'imaginer une autre histoire après l'histoire... En bref, c'est très fin, et votre plume ne nuit vraiment pas à l'affaire. Merci pour ce partage que j'ai boulotté avec grand plaisir et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 18 Février 2021
5
Bonjour Denis. Troisième roman lu de vous, et ma préférence va toujours au deuxième ("Sinistre"). Plus enlevé que les autres, je trouve. Même si ce petit dernier tient le rythme au début, j'ai trouvé que l'histoire de diluait et perdait un peu de punch, sur la fin. Sinon, le sujet de cette femme ni jolie ni moche est intéressant. Il m'a évoqué quelques "cas" rencontrés. Des personnes impossibles à mettre en confiance car bourrées de préjugés qui les rendent complètement persécutées. Mais je crois que le tempérament joue plus que l'apparence. Les beautés complexées existent, au même titre que les physiques plus ingrats bien dans leur peau. Les beautés dénuées de charme et les gueules spéciales qui en ont à foison aussi... Il est difficile de généraliser, mais pour moi, le comportement a autant d'importance, si ce n'est plus, que des critères physiques standardisés. Pour la forme, votre plume est toujours aussi agréable, mais opter pour le format A5 afin de rendre la lecture en ligne moins ingrate serait un gros plus. Merci pour ce nouveau partage et bonne fin de journée. Amicalement, Michèle
Publié le 16 Février 2021
5
Bonjour Alain. Déjà lu et commenté, il y a... j'ai retrouvé avec plaisir l'histoire de petit Tom dans cette version revue et corrigée. Un drame qui se transforme en hymne à la vie avec candeur et sans patho. Comme la première fois, il m'a rappelé Martin Gray et les vives critiques qu'il avait subies pour oser refaire sa vie après la perte de sa femme et de ses enfants. J'étais jeune, à l'époque, et je ne savais pas encore que nous ne sommes pas égaux face aux épreuves ;-). Merci pour ce nouveau partage et à bientôt (enfin, bientôt, ça va être dur,car j'ai une multitude de sangliers sur le feu, mais je vais passer la seconde :-)). Amicalement, Michèle
Publié le 12 Février 2021
5
Bonsoir, Suzie, la miss... Catarina m'ayant écrit qu'elle avait lu et apprécié cette nouvelle qu'elle pense n'avoir jamais lue, je me suis dit : "allez, ma vieille, va donc explorer ce que Suzie Fang nous a pondu !" J'ai d'abord lu deux pages, mais très vite, je me suis sentie... comment dire ? inobjective comme une convalescente ayant souffert de trop récents matraquages. Je l'ai donc laissée reposer ; en ai profité pour faire un petit somme aussi... et l'ai abordée au top d'une impartialité sans faille (notion qui n'engage que moi ;-))... Alors ? Alors j'ai passé un excellent moment ; me suis abandonnée à votre prose exubérante, caustique et désabusée. Ai plus jubilé à la découvrir que le sujet qui lui sert de support, forcément. Votre plume virevolte, s'amuse, excelle... Comment pourrait-il en être autrement ? Merci pour ce partage et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 10 Février 2021

Pages