lamish
Biographie

J'ai écrit mon premier roman tardivement, suite à un parcours à la fois simple et atypique. Après des études aux Beaux Arts, suivies d'une formation d'infirmière psychiatrique, j'ai travaillé dans des secteurs d'activité très divers.
Plus douée pour le dessin que pour les lettres, j'ai cependant toujours aimé écrire mais ne gardais rien, ou presque.
Un jour, en triant des cartons de déménagement, j'ai retrouvé les premières pages de "S A A D". Les lire m'a extirpée de la torpeur insipide dans laquelle je m'étais enlisée. Le bilan inattendu a été sans appel, et l'écriture m'est devenue nécessaire.
Depuis, j'ai écrit d'autres romans, novellas et nouvelles que je vous invite à découvrir.
Merci de me lire et de me faire part de vos impressions, en toute sincérité. Amicalement, Michèle

lamish a noté ces livres

5
Bonjour Colette. Je termine à l'instant « La mémoire des chardons". Un roman dans lequel je me suis immergée avec plaisir, progressivement, en douceur, le temps de me familiariser avec vos personnages. J'ai aimé cette construction trompeuse, d'abord en surface, légère, presque futile. Un effet renforcé par le contexte de vie de personnes très gâtées, sur le plan matériel... Mais pour vous avoir déjà lue, je subodorais que ça ne durerait pas. Et effectivement, après le premiers tiers, le contraste n'en a été que plus appréciable. Découvrir les mécanismes psychologiques de vos personnages, suivre leurs prises de conscience, les inévitables dénis, tâtonnements, doutes associés, tout cela fouillé avec finesse, sans excès de miel ou de fiel, fut un véritable régal pour l’amatrice que je suis. Quant à votre plume, elle se boit comme du petit lait, tant elle enjolive le fond sans l’occulter. Je sais ce que cela suppose d’arriver à ce résultat et ne suis pas dupe de cette apparente facilité. Je ne peux m’étendre sur le scenario sans prendre le risque de casser l’effet de surprise, aussi me contenterai-je d'écrire que j’ai aimé le contexte, les nombreuses références au milieu de l’art, les touches d’humour, la pudeur et la sensualité des scènes de sexe… Merci de nous être revenue avec ce petit dernier, dans son intégralité. Une œuvre dans laquelle je vous ai sentie « libérée », si j’ose dire, par rapport à « L’enfant Bonzaï », votre précédent roman partagé ici, sur monBestSeller. Amicalement, Michèle
Publié le 03 Juillet 2019
5
Pas très friande du genre, j'ai pourtant passé un agréable moment à vous lire. Cela tient probablement à l'aspect psychologique de votre intrigue. Une intrigue bien ficelée qui crée une impression de proximité avec les différents protagonistes, qui interpelle sur l'ambivalence de certaines personnes pourtant très proches. J'ai également apprécié votre plume épurée. Pour ce qui est de la mise en page, justifier votre texte serait bienvenu. Merci pour ce partage. Amicalement, Michèle
Publié le 02 Juillet 2019
4
Facile à lire, divertissant, superficiel et léger, reposant, certes, mais trop cliché pour moi, particulièrement les scènes de sexe aux prouesses exagérées et dénuées de sensualité. Bon, j'admets que j'ai bien ri lorsque vous évoquez des orgasmes de plus d'une minute ou que votre personnage se fait littéralement arroser par la jouissance de sa partenaire, mais tout de même...;-) ! Quant à votre plume, il me semble que vous avez des capacités dont vous privez votre lecteur en donnant dans la facilité. Peut-être est-ce volontaire, mais si ce n’est pas le cas, éviter les occurrences au verbe "être", varier la structure de vos phrases, chasser les coquilles, valoriseraient un scenario original qui mériterait d’être mieux exploité... Mais tout ceci, j'en suis consciente, est affaire de goût. Merci pour ce partage. Amicalement, Michèle
Publié le 30 Juin 2019
5
Un roman qui m'a interpellée par sa singularité, ses dialogues formulés telles de longues réflexions rendues accessibles par le verbe. Des échanges transparents qui font la chasse aux habituels non-dits avec le plus grand naturel. Une forme d'idéal relationnel à mes yeux, même s'il est à des années-lumière de ce que nous vivons au quotidien. Quant aux différents sujets abordés, je les ai perçus globalement, bien au delà du bourg et de ses terribles secrets. Je les ai reçus comme une réflexion sur la nature humaine dont j'ai savouré les nuances altruistes. Merci pour ce partage atypique que j'ai beaucoup apprécié. Amicalement, Michèle
Publié le 30 Juin 2019
5
J'ai lu d'un trait cette belle fresque sentimentale, portée par votre plume à la douceur très féminine. J'ai aimé cette alternance de confidences fouillées qui rythment votre roman et permettent d'accéder aux sentiments de vos trois personnages. La dualité vécue par Anna, l'amour absolu et inconditionnel de Paul pour elle, celui se prévalant de ses acquis ressenti par François, son mari. Vous brossez là une déclinaison du sentiment amoureux, de ses contradictions, qui sonne particulièrement juste. Merci infiniment pour ce délicat partage, cette fine analyse. Amicalement, Michèle
Publié le 28 Juin 2019

Pages