lamish
Biographie

Auteur de 5 romans : S.A.A.D. (roman en 3 tomes) - L'instinct des grues cendrées - Plages, michetonneuses et boat-people - Ange et son nouveau monde - Les boxeuses amoureuses.
De deux novellas (ou romans courts) : Ultime procès - Autopsie onirique.
De deux longues nouvelles : Un putain de Noël - 30 mois écoulés... et toujours chez monBestSeller.com (tribune-nouvelle).
De nombreuses nouvelles dont une partie réunie dans un recueil : Melting-pot de nouvelles.
De deux romans épistolaires écrits à 4 mains : Lounis et nour, écrit avec Gérard Bossy - Coup de foudre sur monBestseller, écrit avec Rachid Blanchet.
Mes fichiers sont disponibles sur demande (non anonyme) adressée à : michele.chabert@hotmail.fr.
La plupart, pour ceux qui préfèrent le format broché, sont en vente sur Amazon.fr.

lamish a noté ces livres

5
Bonjour @Guy Catalo. Il me semble vous avoir déjà lu... ou vu... J'ai reconnu votre sourire et votre chapeau ;-). ///J'ai beaucoup aimé votre nouvelle ; l'ambiance très palpable, votre style... Merci pour ce triple voyage géographique, historique, temporel. /// Amicalement, Michèle
Publié le 25 Août 2021
5
Bonsoir, Nours. J'ai boulotté votre nouvelle en quelques minutes... aimé le jusqu'au-boutisme de Victor... Sacré dépaysement, tant géographique que mental !Je vais prendre le temps de lire une autre de vos nouvelles. Merci pour ce partage à la fois doux et très singulier. Amicalement, Michèle
Publié le 24 Août 2021
5
Bonjour, @Xavier Clavelière. Dans "Genetica, le 47ème chromosome", devenu "Dernier Noël avant la fin du monde", vous aviez privilégié l'action et terminé sur une note fantastique ; dans ce second roman, ce sont la psychologie et les sentiments des personnages qui priment. Du coup, le rythme est plus lent ; le suspense et les effets sont passés au second plan, ce qui, par goût personnel, n'est pas pour me déplaire. /// J'ai le souvenir d'avoir regretté la présence de mutants dans les dernières scènes de votre premier. Là, pas de déception finale, au contraire : la boucle, qui revient comme une piqûre de rappel du titre, m'a beaucoup plu ;-). /// J'ai aimé le scénario, l'ai trouvé bien construit. Les mécanismes très humains de vos personnages ajoutent en crédibilité... En bref, une agréable lecture. /// Merci pour ce nouveau partage. Amicalement, Michèle
Publié le 24 Août 2021
5
Sympathique et originale, votre nouvelle. Toujours cette écriture très spontanée, ce côté cash mais pudique, pour aborder avec légèreté des problèmes existentiels synthétisés avec finesse... Toujours cette impression de facilité trompeuse. /// Cette crise sanitaire, en permettant aux télétravailleurs de prendre du recul, a permis à certains d'entre eux de faire des pas de géant sur le plan personnel. Pour d'autres, ce fut au contraire l'occasion d'étouffer un peu plus dans un schéma de vie déjà contraignant. /// Merci pour cet autre partage qui tend à prouver que, d’une simple envie d'écrire, peut naître le besoin. Il n'y a pas à tortiller, vous êtes doué, vous avez un style, et il me plaît ;-). Amitiés, Michèle
Publié le 23 Août 2021
5
« Sublimatorium » ne se limite pas aux deux personnages du synopsis. A la lecture de ce roman imaginatif, complexe, qui multiplie étages et tiroirs, j’ai rencontré d’autres personnages secondaires (en apparence) qui se distinguent ou se confondent, et dans le temps, et dans leur monde, et dans leurs époques parallèles. /// Violence et sexe sont présents, comme dans tous tes écrits, mais ils n’ont pas la meilleure part de ce roman allégorique, symbolique, qui évoque l’échec de tout système, aussi humaniste soit-il, lorsque l’appétit de la bête humaine prend le dessus, dans une macabre répétition. /// Mais, et je l’ai perçu comme un clin d’œil de ta part, celui d’un auteur qui aime la vie, des personnes altruistes émergent malgré tout du marasme. Elles sont reconnues, elles interpellent, elles titillent les consciences endormies, et bien qu’en sous-nombre, elles laissent dans leur sillage comme une agréable note d’espoir. /// Merci pour ce partage, dont j'ai suivi la gestation avec grand plaisir ; un plaisir accentué par nos complicités amicales ;-). Bises et bonne fin de journée, Michèle
Publié le 20 Août 2021

Pages