lamish
Biographie

Bonne élève sans effort, puis reine du séchage de cours, j’ai fugué, embrassé le mouvement hippie. Goûté à tout avant de revenir de tout.
Elève des Beaux-Arts, puis élève infirmière psychiatrique, j’ai travaillé dans des secteurs très variés.
J’aime le dessin, la peinture, lire et écrire, la musique.
Après dix années passées en Espagne, je me suis installée en Haute-Savoie.
Dans un genre réaliste, j’ai écrit de nombreuses nouvelles, deux novellas et quelques romans.
« Ange et son nouveau monde » est le dernier en date...
Merci de vous être arrêté sur ma bio. Merci pour vos éventuels retours aussi.
Bonne lecture...

lamish a noté ces livres

5
Bonjour @Constance Dufort. J'ai lu une quarantaine de pages, pour le plaisir de retrouver votre plume, mais ne terminerai pas faute de temps et d'intérêt pour ce genre de récit. N'y voyez aucun jugement de valeur. C'est un avis très perso. Il est rare que j'accroche avec une dystopie. J'ai le même problème avec les thrillers. Il faut que ça bouge tout le temps ou que la psychologie des personnages soit très fouillée d'entrée pour pouvoir m'identifier. Une manie ;-). Côté conseil, opter pour le format A5 serait un gros plus pour le confort de lecture en ligne, d'autant plus que vos interlignes sont réduits. Pour ce qui est du rythme, évoqué par la miss, s'il décoiffe d'entrée, quelques changements seraient bienvenus par la suite, afin de ne pas saturer votre lecteur et de valoriser par des accélérations les scènes qui le méritent. Impression toujours très perso ;-). Reste qu'il est toujours très agréable de retrouver votre style et votre plume. Merci pour ce nouveau partage et bonne fin de journée Amicalement, Michèle
Publié le 21 Janvier 2021
5
Bonsoir, Christiane. Je termine à l'instant votre petit dernier. Douceur d'une plume très féminine, effleurements de sentiments et de situations sont à l'appel... De la demi-teinte à foison... qui provoque des impressions en demi-teintes, du coup ;-). J'ai souvent envie de ruer dans les brancards, quand je vous lis, comme si je voulais sortir d'une forme d'anesthésie poétique, de ce côté très linéaire de votre style... Impression étrange... Dilemme entre se laisser porter et partir à la dérive ou envie de crawler furieusement pour rejoindre la terre ferme ;-)... Merci pour ce singulier partage, fort bien écrit au demeurant, et bonne... j'allais écrire soirée, mais non, vu l'heure, ce sera "bonne nuit". Amicalement, Michèle
Publié le 18 Janvier 2021
5
Bonsoir, Marina. Je n'ai pas grand chose à ajouter au commentaire de Norin qui vous donne une bonne partie des ficelles pour produire un bon thriller. Vous écrivez bien, dans le sens où votre prose est soignée, que grammaire et orthographe ne sont pas massacrées... Mais votre récit est beaucoup trop narratif, linéaire, sans compter la foule de détails qui ont tendance à diluer l'intrigue sans rien lui apporter. Au final, un scénario assez téléphoné que j'ai deviné dès les premiers chapitres... Mais il s'agit là de votre premier roman, et tous les espoirs sont permis, puisque vous maîtrisez notre langue ;-). Faites-vous plaisir encore, mais n'oubliez pas celui de vos lecteurs. Les amateurs de thrillers sont devenus exigeants, de nos jours... Merci pour ce premier partage et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 10 Janvier 2021
4
Mieux ;-), cher Vincent-Emmanuel, et merci d'avoir tenu compte de certaines de mes remarques, même si, dans un récit au passé, que ce soit au Québec ou en France, il faut employer l'imparfait et le plus que parfait pour distinguer les événements plus anciens des autres qui, comme dans votre court récit, sont à l'imparfait et au passé-simple ;-). Bonne fin de journée. Amicalement, Michèle
Publié le 10 Janvier 2021
5
Bonsoir, Jean-Bernard. Vous lire est toujours très dépaysant, car vous vous immergez totalement dans vos romans au point d’embarquer vos lecteurs et de leur offrir un dépaysement des plus plaisants. Cette fois-ci, vous nous servez une véritable saga sur fond d’exode de noblesse polonaise. Un sujet qui m’a interpellée, pour les raisons que vous savez. Tout comme le monde du cirque qui a longtemps exercé sur moi une véritable fascination. Un côté poupée russe avec plusieurs histoires dans l’histoire. J’ai aimé celle, très imaginative, développée autour du médaillon. Toujours ces personnages féminins au caractère trempé, que vous affectionnez. Et puis tous ces sujets connexes que vous développez, l’air de rien, mais dont on sent qu’ils vous tiennent à cœur. Des sujets qui, mine de rien et tels que vous les abordez, sont autant de petits soldats prêts à combattre les préjugés. J’ai toujours l’impression que vous vous faites très plaisir, en écrivant, en pliant scénarios et personnages à vos désidératas, et ce plaisir est très communicatif ;-). Plaisir accentué par votre générosité en matière de multiples happy-ends circonstanciels. Alors Merci pour ce délicieux partage, et au plaisir de me promener, dans quelques mois, dans les méandres de votre imagination. Amicalement, Michèle
Publié le 09 Janvier 2021

Pages