Lucas Belmont3
Biographie

Lucas Belmont5 - "Doloris" (roman)
Une œuvre singulière et insidieuse.

Lucas Belmont4 - "Enfer Nation" (diptyque)
Une œuvre bouffonne et décadente.

Lucas Belmont3 - "Ricochets" (recueil de nouvelles)
20 nouvelles du couple.

Lucas Belmont - "Un écrivain" (nouvelle)
Une plongée dans l'abî(y)me.

Nouvelles ajoutées au recueil "Ricochets" :
Lucas Belmont8 - "La promesse de l'aube" / Lucas Belmont7 - "Une fin (faim) d'amour"/ Lucas Belmont6 - "Une vie"

Lucas Belmont3 a publié

Lucas Belmont3 a noté ces livres

5
@Catarina Viti Belle allégorie düment renseignée à partir du "s" pour signifier qu'on n'échappe pas à l'écriture si l'on ne veut pas dériver sur des mers hostiles :) L'a(e)ncre est notre salut. Merci pour cette brillante et érudite étude du "s", bonne continuation dans votre recherche sur les lettres latines.
Publié le 19 Octobre 2021
5
@Saint-Bleyras Le parcours d'un homme que la vie a marqué, aux voyages incessants entre l'imaginaire et la réalité, en butte à des rêves d'amour et de solitude, éperdu de nuit et d'aventures, qu'il s'agisse de contemplations ou de deserts menaçants. Un homme perdu entre deux eaux (les deux fleuves) et rassuré de ces deux remparts (belle image empruntée à votre texte), une complainte de la solitude et du plaisir de la partager, l'effusion des sens. Une prose romantique et poétique, un amour des formes et de la forme. Un très beau texte que je n'aurais pas séparé par des paranthèses de points de suspension, mais assemblé d'un seul tenant (avec retour à la ligne) comme autant de dérivations possibles, comme autant de divagations réelles ou imaginaires. Car c'est un voyage et la route change, comme vous l'écrivez, au gré des heures et des rencontres, au fil de la plume donc. Vous aimez les femmes et elles se prêtent à vos mots. Merci pour cette lecture mélancolique et sensuelle.
Publié le 20 Septembre 2021
5
@Jean-François Dion Passionnant! Un commentaire spontané pour vous témoigner toute ma gratitude pour cette immersion que vous m'avez offerte dans ”La Fabrique”. Un texte aussi bien écrit que pensé, aussi profond que visuel, justesse des dialogues (dans le signifiant comme dans le signifié: vos personnages sont bien parlés par ce qu'ils disent), personnages habités et finement étudiés ainsi que leurs interactions (mari/épouse, parents/enfants, célébrité /public/presse etc...) et les rapports de force, de complaisance ou d'affection qui en découlent, des scènes diffciles à écrire (comme les passages intimes du couple Philippe et philippine) et parfaitement réussies, un roman mûr et contemporain, tragique et intemporel en dépit d'une actualité qui valide son sujet ou le précède, intemporel car il est question du prix du mensonge, de l'insoutenable légèreté de l'être et de ses redoutables conséquences sur le vivant. Un beau travail d'écriture, bravo. // Petite remarque concernant la forme: vos paragraphes à l'intérieur des parties sont parfois séparés d'un grand espace et demanderaient peut-être une tête de chapitre.
Publié le 19 Septembre 2021