Michel CANAL
Biographie

Riche des enseignements d'une carrière ponctuée de mutations ou séjours en France, Outre-Mer, Afrique et Balkans, je suis venu à l'écriture pour relater une histoire sentimentale en deux tomes :
— L'éveil de Claire - Ou l'émancipation d'une jeune femme trop sage
— L'éveil de Claire - Journal intime
Je n'ai pas la prétention d'être un écrivain. Seulement un auteur qui a eu envie, en relatant une aventure singulière qui fut une gageure, de rendre hommage à cette jeune femme promise à un brillant avenir et disparue trop tôt.
Pour les autres écrits, c'est en fonction des circonstances, ou de l'actualité.

Michel CANAL a noté ces livres

5
Cher @Jack Valmont, cela fait longtemps déjà que je voyais votre nom associé au genre qui nous caractérise, mais je n'avais pas encore pris l'initiative de découvrir vos écrits, ce que je viens de faire avec cette première partie de feuilleton, pour mon grand plaisir. Je salue à la fois votre style, non dénué d'humour, et votre liberté d'écriture... ce que je n'ai jamais osé me permettre car si vous êtes un écrivain prolifique, je ne suis qu'un auteur de circonstance. Il m'avait semblé jusqu'ici que seules les auteurs "femmes" spécialistes du genre savaient et osaient se permettre cette liberté, je constate avec plaisir que vous les égalez. J'ai été heureux de mon initiative et vous remercie pour ce partage. Avec ma plus vive sympathie. MC
Publié le 17 Janvier 2020
5
Encore roulé dans la farine par ton imagination, cher @Duncan Cartwright. Comme d'autres, il m'a fallu attendre la dernière ligne pour comprendre de quoi il s'agissait. Tu as l'art de nous balader avant la chute... et ça a marché ! Tu es le champion des nouvelles. C'est toujours un plaisir de te lire. Amicalement. MC
Publié le 17 Janvier 2020
5
@Didier Leuenberger, encore un exploit de l'imagination débordante d'un écrivain qui se plaît à explorer tous les sujets... fallait y penser ! Quelle personnalité, cette Pauline... et quelle chaude garce ! J'aime les effets de la juxtaposition d'une adolescente moche compensant par un attrait diabolique sur le plan sexuel, dont les prouesses concentrent toute l'attention jusqu'à faire oublier le physique. Un style nouveau aussi, qui démontre une grande facilité d'adaptation pour coller au langage d'une adolescente "trash", style que je comprends et que je respecte au nom de la diversité... mais cher Didier, que se passe-t-il ? Je n'ai jamais trouvé autant de fautes dans vos écrits. Il n'était pas nécessaire de se positionner au niveau de Pauline. Il convient de le faire corriger avant de le publier sur un site payant. Avec toute ma sympathie et mon admiration pour le large spectre de vos écrits (moi qui suis coincé, incapable de sortir de mon style BCBG, propret, formaté). MC
Publié le 09 Janvier 2020
5
La note différenciée du commentaire plus développé a un caractère technique. La longueur de mon commentaire, détaillé pour être pertinent, exige des retours à la ligne que cette fenêtre ne permet pas. Une histoire magnifique, chère @Thalia Remmil, de la même veine que "Tendresse aveugle" publié il y a juste un an, en décembre 2018. Je te souhaite le même succès... un succès dont je ne doute pas. Tu as un talent fou, nourri par ton désir d'écrire, enrichi par ton vécu. Avec toute mon amitié et mon admiration. MC
Publié le 04 Décembre 2019
5
@Fernand Fallou, que ça fait du bien de lire des idées pour ma lettre au Père Noël (que je n'ai pas commencée, on l'aura compris). Beaucoup d'humour... et à lire les commentaires de @Parthemise33, de @Michel T, de @lamish, on voit combien il peut être communicatif. Si le Père Noël n'a pas ce cas d'espèce qui se fait de plus en plus rare, j'en aurais bien une à proposer (j'envisageais de mettre une annonce sur "leboncoin"), mais j'ai bien peur qu'elle ne corresponde pas à ces qualités basiques exigées car elle pense, elle cause, elle rend visite à sa coiffeuse et à son esthéticienne chaque semaine, elle ne peut pas passer devant une boutique sans s'y arrêter... quant à la cuisine, elle a décrété que comme j'étais meilleur qu'elle... on devinera la suite. Par contre, cher Fernand (un prénom que j'aime bien car il est celui d'un grand-oncle qui le portait avec succès), si toutefois le Père Noël avait cette denrée rare en stock, il faudra m'en informer, car je lui en commanderai aussi une après les fêtes. Avec un peu de chance, elle sera soldée. Peut-être même que pour le prix d'une, je pourrai en avoir deux. Amitié. MC
Publié le 27 Novembre 2019

Pages