Renaud R
Présentation

lire le plus possible

Renaud R a noté ces livres

4
Elles sont odieuses et folles ses bonnes sœurs, je suis indigné ! la pauvre Adelaide, elle en a vu de toutes les couleurs ! Je hais ces institutions religieuses austères, bidons, autoritaires, sadiques et bien hypocrites! J’en connais d’autres qui en ont soupé des gens comme cela. En tout cas pour terminer sur une note positive, vous pourrez constater au travers de ce commentaire que votre roman ne m'a pas laissé de marbre.
Publié le 30 Septembre 2021
4
Bon en tout cas personne ne rattrape l'autre dans cette famille, ils en tiennent tous et toutes une couche. En gros le résumé, c'est une famille recomposée qui se déchire avec une maman qui s'éloigne inéluctablement de ses grands enfants. Entre la maman immorale, parfois égoïste et intolérante qui trompe son mari tout en mettant les enfants dans la confidence et les enfants qui n'acceptent pas le nouveau mari de leur mère tout en la reniant quasi en la laissant dans la solitude, on peut dire qu'il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. L'ingratitude des enfants franchement parfois cela me donne la gerbe ! Les enfants ont trop tendance à oublier ce qu'ils doivent aux parents qui souvent se mettent en 25 pour rendre heureux leurs progénitures! Tout cela donne un roman triste, profond et plutôt captivant car il met en lumière les côtés parfois sombres de certains humains. C'est vrai qu'on ne dirait pas que votre livre, c'est de la science fiction même si je ne l'ai pas encore terminé.
Publié le 13 Juillet 2021
4
Sans déconner quel monde de merde! Vous parlez de la violence de nos jours qui va du terrorisme Islamiste à bien d'autres violences sur les femmes, les enfants.... Malheureusement vous évoquez ce constat plus que décourageant que les riches deviennent encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres. La croissance ne suffit pas pour endiguer les inégalités. Lorsque vous écrivez des poèmes, vous écrivez bien. Vous parlez du triste sort des migrants qui sont souvent abandonnés à leur propre sort. Comme vous le rappelez justement, les famines, les guerres et les pandémies sont les 3 fléaux de notre temps.
Publié le 22 Juin 2021
4
Bon j'avoue que j'ai plutôt bien aimé l'histoire car les personnages sont intéressants et ont de la personnalité. Puis cette famille est un bel exemple à suivre pour tous les immigrés car le narrateur, Adhémar, il a des parents immigrés d'Italie qui se sont battus pour s'intégrer en France. Le père d’Adhémar est un immigré qui a réussi à devenir Régleur sur machine et qui s'est battu pour que son fils connaisse l'ascenseur sociale. La maman est également une femme respectable car elle semble avoir des valeurs morales solides. Du coup, Adhémar a reçu une éducation exigeante avec des devoirs et des clés pour la réussite sociale. Voilà un beau modèle d'assimilation comme je les aime. Au moins ce sont des gens qui avaient la volonté de s'intégrer et qui étaient prêts à faire de beaux efforts pour cela, cela a de la gueule! Après le père de par son autorité, il a abuse un peu car il veut que son fils se lève tôt même quand ce n'est pas nécessaire. Mais la personnalité du fils est aussi marrante et intéressante à étudier car c'est un petit malin qui sait aussi se préserver et s'accorder des plages de détente. On voit aussi qu'il trouve le moyen jeune de se faire respecter lorsque ses camarades se moquent de ses problèmes d'articulation. Il est intelligent ce gamin car il trouve le moyen de leur faire peur pour imposer le respect. Mais en tout cas le début de l'histoire est accrocheuse et j'avoue que vous m'avez donné plutôt l'envie de découvrir la suite donc c'est un bon point pour vous.
Publié le 01 Mai 2021
4
En tout cas vous ce qui est certain, c'est que vous avez une belle plume! Votre récit est à la fois gai et vivant mais il est également triste. Votre récit est gai car on ne s'ennuie pas en suivant les aventures de votre personnage principal enfant mais il est triste car le pauvre, il s'en prend plein la gueule, on peut dire qu'il a un entourage "crétin" et "inhumain". Il est entouré de gens bien "salauds" avec lui. En tout cas vous avez su rendre intéressant et attachant le personnage principal. On ne peut qu'avoir de l'empathie pour ce jeune garçon qui a une enfance malheureuse avec un entourage qui le juge "laid". Ses parents le dévalorisent sans cesse et sa soeur se moque méchamment de son physique jugé moche par elle et son entourage. Ses grands-parents sont également sévères avec lui donc le petit se réfugie souvent dans le jardin pour échapper à son quotidien vraiment dur. Il a de l’amitié pour des animaux et il aime leur contact, ce qui donne des passages touchants dans votre récit. Ses camarades ne l’épargnent pas non plus et ne se montrent pas bienveillants avec lui. Il est toujours attaqué sur son physique. Dans votre livre, il y a des passages qui sont durs et hards notamment lorsque le narrateur parle de son sexe avec vraiment du dégoût et de la violence. Il se compare à un monstre. Ses passages sont saisissants, à la fois vraiment durs et efficaces car ils montrent à quel point le gosse souffre de l'image qu'il a de lui car toute sa vie son entourage lui en mis plein la gueule! Grâce à vous on est dans les chaussures du gamin et vous avez su retranscrire avec des morts forts et intenses sa profonde souffrance. Merci à vous pour ce beau partage qui a retenu positivement mon attention.
Publié le 26 Avril 2021

Pages