Sarah Meyer
Présentation

Sociologue
Chercheuse

Sarah Meyer a noté ces livres

5
Comme Nadav, j’ai beaucoup d’estime pour Soizic. Nadav dès qu’il voit, rencontre dans la vie ou dans les livres des personnes qui d'une manière ou d'une autre se battent contre l’insoutenable il jubile, car il voit en eux des rebelles, conscients ou inconscients, des rebelles comme l’ait, sans le savoir, Soizic. Ce que vous avez et n’a pas Nadav, c’est votre langue, votre style, les moments d’une intrigue où les choses se défont, rendent l’individu tel qu’il est. Soizic est un exemple. Vous avez un art d’entrer les choses banales au cœur du lecteur sans avoir rien à y ajouter. Il semble que si Soizic a des attitudes, des comportements, « rageurs et agressifs » ce qu’en fin de compte elle cherche, comme nous tous, à être aimée. Merci pour ce beau livre.
Publié le 17 Octobre 2018
5
@nadav Waouh! Je suis ressortie de cette lecture totalement bouleversée, avec comme un vide, un creux au ventre. Une rage. Quelle idée d'écrire de tels récits, même vécus... Bon sang ! Cela devrait être interdit ...et pourtant ! Je ne regrette absolument pas cette lecture, malgré le spleen qui m'a envahie ensuite, une fois la dernière ligne savourée. C'est l'histoire d'un amour entre une femme et deux hommes, l'histoire d'une réussite, d’un polyamour, presque un cri de bonheur. Un récit profondément ancré dans « le communisme de guerre », 1918-1920, la guerre civile, les pogroms, les fusillades, les massacres des « Blancs et des « Rouges », la présence continuelle de la mort, la résignation au destin, l’éradication de l’avenir et le rétrécissement de la vision à l’immédiat. Tout s’écoule autour de l’ancien régime tsariste et du régime bolchevique Amants, ils se retrouvent entre chaque souffle de la révolution qui va engloutir leur amour. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de la découverte. J'avoue, j'ai eu un peu de mal à m'habituer au style de Nadav. Néanmoins, les premières pages passées, l'alchimie s'est réalisée, et j'ai vraiment apprécié ce style moderne, haché et fluide, malgré quelques erreurs de concordance des temps. L'histoire m'a emportée. J'ai vécu avec les personnages. Ce témoignage de la révolution russe, en Ukraine, m’a beaucoup appris. Bref, j'ai adoré ce récit, l'un de ceux que l'on quitte à grand regret avec l’idée de le relire, du moins certains passages qui demeurent d’actualité.
Publié le 15 Octobre 2018
3
@Malzieu J'ai pris plaisir à vous lire, même si je ne suis pas tellement "polar"
Publié le 10 Octobre 2018
5
Un récit qui m'a bouleversé. L'histoire d'amour mêlée aux grands évènements historiques du siècle dernier, plein de bruit de bottes et de fureur meurtrière mais aussi de "l'espérance de l'inespérée" liberté d'aimer, m'a permis de comprendre une période que je ne connaissais mal. Ce livre dévoile une vision de l'histoire qui est souvent occultée par les historiens
Publié le 18 Août 2018