NEWSLETTER267

Si vous ne pouvez pas visualiser ce message, consultez notre version en ligne
monBestSeller.com NEWSLETTER267
Le 17 Octobre 2018
L'Édito
Amazon ne souhaite pas concurrencer les libraires...

Un livre auto-édité l’est par Amazon dans 60 % des cas. Or Amazon commercialise de manière individuelle ses livres : client par client. Tout comme un libraire vend individuellement ses livres, client par client.

Dans le cas d’un Prix littéraire, la logique voudrait que chaque libraire commande comme un client individuel le livre auprès d’Amazon, et le revende avec une marge à ses lecteurs. Marge malvenue puisqu’il peut l’acquérir directement chez Amazon au même prix que le libraire.

La vocation d’Amazon est une clientèle individuelle, pas de masse. Tout comme les libraires. C'est pourquoi Amazon ne souhaite pas concurrencer les libraires, il souhaite tout simplement les remplacer.

Trop compliqué ? alors reprenons : Pourquoi Amazon ne souhaite pas concurrencer les libraires...
Découvrez derrière cette mécanique primaire, toute la logique  de fond avec Elen Brig Koridven…

 

 

 

» Découvrez l'extraordinaire NEWSLETTER 266
Le Blog

Roman et théâtre : épilogue et dénouement

En dépit des idées toutes faites, l'épilogue n'est ni une conclusion, ni un dénouement. C’était, à ses origines un discours récapitulatif à la fin d'une pièce de théâtre. Aujourd’hui il est plutôt employé pour commenter ce que les personnages sont devenus à la suite du dénouement. Enfin, l’épilogue peut être un ultime chapitre d’ouverture du récit, ce qui peut mener à une révision du sens de la pièce ou du roman.
» Lire l'article
Le Bon Plan
Pack interview à la une

Pack interview à la une

Un interview à la une de monBestSeller, ou vous pourrez expliquer votre livre, vos intentions, vos personnages. Une visibilité pour lancer votre livre, réferencé par Google.

Avec 5000 visiteurs jours, faites en sorte que votre livre soit remarqué et lu.

» Pack Libraire. Pour être réferencé dans les librairies.
Sélection monBestSeller
Humoristique

LES DOCKS EN FOLIE

de cloclo CARRON

Pérégrinations d'une famille de dockers rouennais dans les très désopilantes années 70. Le baron, ses frangins et leu

 
Roman

Deux plumes

de Marie D.

« Si la vie est un roman, prends ta plume et viens écrire avec moi, les plus beaux chapitres. » Josiane Coeijmans.

Théatre

Canevas brouillé sur marrons glacés

de Jean François Lavigne

Depuis quelque temps, la famille Feuillant reçoit d'étranges lettres anonymes. Les visites se multiplient, qui voient dé

 
Nouvelle

DÉSOLÉ... JE SUIS NOUVEAU DANS LES CONTES DE FÉES !

de Eric Pichelingat

Les nouvelles du monde sont mauvaises ? Raison de plus pour s'en remettre au pouvoir libérateur de la "realistic fiction

Journal

Polyamour

de Nadav

Le bonheur d'un Polyamour sous le Révolution russe entre deux hommes et une femme, combattant les contre révolutionnair

 
Autres

Le monde de demain

de Lionel.T

Lionel Truan a été touché par le désir d’écrire! A trente ans, certaines circonstances lui ont procuré l’impulsion qu’i

Dystopie

Si Israël n'avait pas existé

de Ouri Wesoly

1967: après avoir vécu en paix depuis sa création en 1948, la République Arabe de Palestine (RAP) est entrée dans une zo

 
Historique

Le Destin d'Augustine, l'américaine

de Ivan Zimmermann

La vie exceptionnelle et les péripéties d'une petite lingère lorraine qui traverse l'Atlantique avec son mari et son bé

L'auteur de la semaine
 

CLAUDE CARRON
Ancien docker rouennais né en 1951, Claude Carron vous donne une petite image de ce que pouvait bien représenter le mot liberté dans les années 70 sur le port de Rouen.
Claude CARRON auteur de : "On a tué la mère Michel" et  "Et un poulet rouennais sauce pruneaux, un ! " partage des romans gouailleurs, bruts et drôles, ou le mot « populaire » recèle la vraie saveur des gens.
A déguster sans chichi, c'est brut de pomme...

» Voir la fiche de l'auteur
Suivez monBestSeller
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur YouTube Suivez-nous sur Instagram Suivez nos flux RSS