Auteur
Le 29 mai 2014

Envie de faire connaître vos livres papiers ou numériques ?

Du calme, ce n'est opérationnel qu'en Belgique et au Luxembourg, mais cela ouvre des voies. C'est le bookshowing. Le bookshowing propose des ventes directes de livres, façon "démos Tupperware".
Annie Pic, une écrivain passionnée de Science fiction.Annie Pic, une écrivain passionnée de Science fiction.

Basé sur le principe très convivial des réunions Tupperware (vente entre amis), des délégués vont présenter les livres du catalogue à domicile. Lecture de nouvelles ou d’extraits de romans sont au menu. Les auteurs intéressés peuvent également se joindre au commercial faisant la présentation afin de parler de leur(s) livre(s) et de les dédicacer.

Une fois les commandes reçues, la société les fait suivre aux auteurs / éditeurs dont les livres ont été vendus.
Ces derniers envoient alors les livres commandés à l’adresse de Séma Diffusion et lui facturent le prix du livre, diminué du montant de remise convenu.
Séma Diffusion prend  parfois des stocks pour les salons, festivals et marchés, soit en achat direct, soit en dépôt-vente.

Pour les livres numériques, Séma Diffusion propose deux solutions :
La première consiste à ce que l'auteur/éditeur donne accès aux fichiers des livres numériques à Séma Diffusion.
La seconde solution consiste au fait que l’auteur/éditeur garde la mainmise sur la vente des livres numériques, et les envoie lui-même, par mail, aux personnes les ayant achetés.

De plus, les divers partenariats avec les écoles, bibliothèques et ASBL sont  une  formidable opportunité. Les auteurs peuvent y présenter leurs œuvres de façon originale et conviviale. 

C'est aussi un nouveau type de librairie. Car contrairement à une librairie classique qui reste figée, elle pourra à terme, couvrir un très large territoire et un grand public.

À présent, et au vu des offres particulières : promotions, prise en charge des frais de port, avantages divers, dépôt-ventes, etc., et des frais engagés par la société, rémunération des commerciaux, promotions et cadeaux offerts (notamment à l’hôte(sse)), mise en place d’un système logistique, développement de l’outil internet, Il reste à savoir, si le pourcentage demandé par la société Séma Diffusion est abordable ? Laissons nos voisins s'y frotter avant de l'importer.

Annie Pic. monBestSeller.com 

L'origine des Mondes.
Aux frontières de l'âme.

Recueil de Nouvelles fantastiques.

La rubrique "Du côté des auteurs" est la tribune des auteurs monBestSeller. Vous pouvez y partager vos réflexions, articles ou billets d’humeur sur la narration, le numérique, les « trucs » pour se faire repérer ou toute pensée autour de la littérature qui puissent intéresser nos auteurs ET nos lecteurs. Lire l'article.
Si vous voulez vous aussi participer, envoyez-nous vos articles à contact@monBestSeller.com.

Effectivement le monde change. Effectivement un mot francophone serait mieux. Si la culture, l'esprit a quelque chose à gagner dans ces nouvelles techniques de vente, applaudissons. Actuellement, il est certain que nos sociétés ont besoin de réflexion et de philosophie. Est-ce que Twitter sera suffisant pour partager ses idées? Revenons peut-être aux boîtes de conserves et à la ficelle de notre enfance. Nous savons tous que nous devons augmenter la connaissance pour lutter contr l'égoïsme et l'obscurantisme. Avec Stéphane Hessel Indignez-vous! La dernière fois que j'ai rencontré ce personnage c'était le 6 mars 2012 à Genève. L'entretien avait été bref mais il m'avait dit qu'il était temps de réfléchir à une nouvelle gouvernance mondiale. N'oublons pas qu'il avait été rédacteur de la nouvelle Déclaration des droits de l'Homme. Il savait bien comment elle est appliquée et respectée. Je vous invite à m'accompagner dans le défi GEM présenté dans Pour quoi? Pourquoi? Je vais bientôt prendre mon bâton et mes sandales pour promouvoir mon idée. Faut-il être timide quant on a quelque chose à dire? Tous les moyens sont bons. Pourquoi pas une Tea-Party ou en français un Thé dans le salon.... littéraire.

Publié le 01 Juin 2014

Toutes ces nouvelles idées prouvent que la distribution classique des livres est en pleine mutation. J'aurais préféré, plutôt que le "bookshowing", un nom plus francophone.

Publié le 30 Mai 2014