FANNY DUMOND
Biographie

J'observe, j'écoute et mon imagination m'entraîne dans ce genre de fantaisie.

Je suis tombée dans la potion magique de la lecture à l'âge de 7 ans. Depuis 2012, sous ma plume sont nés quelques romans, nouvelles et autres petites histoires :

- Constance ou la petite souris (2012) - édité
- Et au bout du chemin... (2013)
- Les mémoires de Chatterton (2013) - édité
- Un accroc dans les tournesols (2014)
- Pin up de la galaxie (2015)
- Jour de cohue (éditée sur smart-trip)
- Patchwork (en cours)
- Recueils de nouvelles sur MBS (2015/2016)

FANNY DUMOND a noté ces livres

5
Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro... Ça y est, nous avons définitivement perdu Hermann : une jambe sur Antarès, un bras sur Déneb, une main sur Altaïr, un pied sur Alcor et la tête sur Véga. Que ces étoiles nous le rendent illico presto sinon...
Publié le 16 Janvier 2017
5
@Didier Leuenberger Une écriture poétique pour faire l'amer constat de notre société qui a perdu tous ses repères. Merci Didier pour ce moment de lecture qui malgré sa "catégorie" n'en est pas moins une réflexion très pertinente. Amicalement. Fanny
Publié le 11 Janvier 2017
5
@Didier Leuenberger. Bonjour Didier. J'ai lu attentivement votre nouvelle qui a énormément de résonance en moi. Pour ma part, j'ai réalisé (très tardivement) l'incroyable potentiel de mes fêlures et j'ai toujours refusé de les exposer à un quelconque charcutier de l'âme. Je me suis sauvée par l'écriture, par l'introspection et par une analyse approfondie des "Pourquoi". Et surtout, lorsque j'ai, enfin, réalisé que malgré mon éducation judéo-chrétienne je n'étais pas obligée de pardonner. Depuis, je suis en paix avec moi-même et fais fi de l’incompréhension de ma fratrie. Nous n'avons qu'une vie et profitons-en pour donner de l'amour autour de nous. J'ai vu que vous aviez posté une autre création et je m'en vais de ce pas la lire. Amicalement. Fanny
Publié le 11 Janvier 2017
5
@Hermann Sboniek Vous vous êtes retiré chez les bouddhistes durant votre pause ? J'ai adoré votre façon de narrer la grande roue de la vie. Tout est circulaire, on tourne en rond. Le cycle mort-vie-mort, c'est cela l'éternité ! Excellente année à vous et à bientôt, je l'espère, de lire de nouvelles sboniekeries. Amicalement. Fanny
Publié le 05 Janvier 2017
5
Bonjour Laurent. Je verrais bien ce texte adapté au théâtre. Les décors sont plantés jusqu'à la plante verte. Je ferais la secrétaire qui tape plus vite que son ombre, quant à Bourgeaud pas besoin de chercher bien loin : je connais un vieux con qui n'aurait même pas besoin d'apprendre son rôle ; à croire que tu le connais ;-) J'ai adoré ce tutti frutti de gravité, de burlesque et ce clin d’œil à tes lecteurs avec tes changements de police de caractères plus clairs (je ne sais plus où, pas le courage de tout relire avec cette connexion plus lente qu'un tortue des Galapagos). Prenons garde à ce que l'histoire ne se renouvèle pas. Excellente année à toi ; ça commence fort ! Amicalement. Fanny
Publié le 02 Janvier 2017

Pages