Ivan Zimmermann
Biographie

Yann CHAMBERS alias Ivan ZIMMERMANN ou l'inverse.
Infographiste et informaticien webmaster.
Je publie actuellement des romans de fiction comportant tous un fond de réalité alimentée par une scrupuleuse recherche documentaire que j'adapte au gré des histoires afin que le lecteur se transpose aux personnages, imagine l'environnement et ressente les émotions.

mon site internet :
www.yann-chambers.com

Ivan Zimmermann a noté ces livres

4
Indéniablement du talent. Une écriture rapide et directe, une histoire originale, on pourrait dire "gonflée", alimentée à 80% par les dialogues. Je me suis senti un peu perdu dans certaines scènes, peut-être un peu trop speed à mon goût, mais je suppose que c'était le but recherché. Du suspense, là où on ne l'attendait pas et une irrépressible envie de connaître la suite. Un petit défaut : pitié pour nos yeux, l'interlignage et un peu trop serré. Sincèrement vôtre, Ivan
Publié le 20 Mai 2017
5
Hé bien Dany, vous qui n'êtes pas une adepte des thrillers ( vous me l'avez dit ) votre extrait commence comme un roman de Maigret avec des clins d’œil d'illusions mêlées à un peu d'humour. Bref de la dérision, mais du suspense qui donne envie de connaître la suite. Bien vôtre, Ivan
Publié le 05 Mai 2017
5
Salut Michèle ! J'ai fini SAAD. Malgré ma lenteur de lecture, tu me connais, je l'ai lu très facilement, ça glisse tout seul et on a toujours envie de connaître la suite et la suite et ainsi de suite (oui je répète ). Tu m'as fait comprendre, malgré mon expérience ( le mec qui ne veut pas dire qu'il est vieillissant ! ) ce qu'il y avait dans le fin fond des femmes. En fait, j'étais encore naïf et idiot, heureusement que je t'ai lu. Merci pour ce partage, ta plume agréable et sans chichi qui va au plus direct de l'âme. Je t'envoie une note en MP. Bises Ivan
Publié le 01 Avril 2017
5
J'ai bien aimé la tournure de cette nouvelle bien imaginée. Mais, à mon sens les surlignages sont de trop, et l'écriture en gras gâche un peu le texte. Quelques coquilles, mais rien de grave. Qui n'en commet pas ? Dieu peut-être ! Bien vôtre, Ivan
Publié le 09 Mars 2017
5
Bravo à tous. Un excellent palmarès ! Je n'en reviens pas que ma nouvelle "Je voulais te voir"ait été sélectionnée dans les coups de cœur du jury. Mince alors, je pensais que la deuxième envoyée était meilleure. Comme quoi ! Merci et bisous à tous Ivan
Publié le 08 Mars 2017

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

Je suis en train d'écrire un nouveau thriller dont je vous livre ici un petit extrait : ... "Il se redressa en recrachant des filets sirupeux sur les rochers et prit un air dégoûté, presque à vomir. Un sentiment de culpabilité le submergea et un tambour sembla résonner dans son crâne. Son regard ne lâchait pas le lourd paquet encore fiché dans ses deux mains. Il entendit alors le bruit curieux d’un gros bouillonnement. Une grosse bulle venait d’éclater à la surface. Son regard se dévia instinctivement comme attiré par le phénomène. Plissant les yeux, il devina, plus qu’il ne vit, une sorte de forme blanchâtre, encore floue, qui surnageait entre deux eaux. Il se pencha, et là, il se figea, comme si un hurlement de furie s’était propagé dans tout son être. Un masque d’une pâleur extrême venait d’émerger à travers une ride de l’eau ; c’était le visage d’une jeune femme, dont les yeux pâles et troubles, virant au blanc, étaient grands ouverts."

A lire dans les actualités