Marie D.
Biographie

Née le 7 mars 1976 à Rochefort sur Mer. A grandi entre l'ile d'Oléron et Poitiers avant de s'installer en région parisienne. Mère de deux enfants. Ecrit depuis son adolescence à titre personnel jusqu'à ce premier roman mélant bribes de vie et fiction.

Marie D. a noté ces livres

5
Récit poignant, sensible. C'est un savoureux mélange de tendresse, de tristesse mais aussi d'humour et de cynisme. Les personnages de Catherine et Mina sont très attachants, leur lien professionnel et/ou amical est tendre, on ressent les émotions de chacune. C'est très bien écrit, on n'a pas envie que ça s'arrête. J'ai adoré. Bien cordialement.
Publié le 08 Janvier 2017
5
J'ai lu ce récit d'une traite, transportée dans un univers oppressant (dans le bon sens du terme), captivant, et menée par une héroïne aventurière, tenace, déterminée dont le portrait me fait penser à une Lisbeth Salander au tempérament moins sombre. Peu adepte d'histoires futuristes, je suis agréablement surprise de l'effet envoûtant de votre plume qu'on lâche à regret une fois la dernière page lue. Je suis admirative de votre imagination et de votre talent d'écriture qui m'a fait passer un très bon moment de lecture, sans temps mort. Bien cordialement.
Publié le 07 Janvier 2017
5
@Hermann Sboniek, J'avais découvert votre écriture truculente dans le "Précis de désangominisme" qui ne m'avait pas laissée indifférente. Curieuse d'avoir de vos nouvelles, je les ai prises, vos news toutes fraîches de début d'année qui cloturent la mienne en y laissant un goût de "reviens-y". Elles sont bonnes, excellentes même ! On rit, on grince des dents, on s'étonne, on frissonne. Vos élucubrations scripturales sont déroutantes, votre imagination, débordante, et tout ceci met de bonne humeur (même si ma biscotte s'est trouvée émiettée au petit déjeuner). Vous m'avez complimentée à la lecture des "Ecrits" (non, je ne fais pas ma pub au passage :)) sur la capacité que j'avais à me mettre dans la peau d'un homme. Mais vous avez la capacité de vous mettre dans la peau d'une petite fille et même d'un magazine ! Je n'ai pas fini ma lecture, je le ferai pour sûr. En deux mots, Hermann "Fboniek", quel talent ! Bien cordialement.
Publié le 21 Décembre 2016
5
@coralie bourgeois Je ne sais comment retranscrire mes impressions sur cet essai qui, contrairement à la tortue, votre tortue, ne peut laisser indifférent. On la suit avidement dans les sphères du temps en faisant connaissance avec des personnages historiques dépeints d'une façon truculente. C'est brillant et déjanté. J'ai aimé.
Publié le 13 Décembre 2016
5
@lamish J'ai lu ce récit d'une traite, me laissant happer par le rythme de votre jolie écriture et par les émotions qu'elle dégage. C'est un conte de Noël moderne qui émeut (voire bouleverse) et qui donne une belle leçon d'humanité. Bien amicalement. Marie D.
Publié le 13 Décembre 2016

Pages