La couleur du présent

181 pages de Gaudry
La couleur du présent Gaudry
Synopsis

Au plus profond de l'Arménie, derrière la géographie, vivent des hommes et des femmes torturés par des cicatrices. En compagnie d'une arménienne, née en France, j'ai parcouru ce pays et des visages sont apparus.

J'ai souhaité, par ce livre, rendre hommage aux victimes des stratégies géopolitiques, à ceux et à celles, nés sur des terres dévastées par les grands empires de l'Histoire, qui ont hérité d'une culture sans frontières.

716 lectures depuis la publication le 25 Mai 2016

Les statistiques du livre

  935 Classement
  51 Lectures
  -45 Progression
  5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bien je vais sauter quelques lignes et continuer alors :)

Publié le 27 Mars 2017

@ Sabrina Alkabah, Bonjour et merci pour votre commentaire. Les scènes crues ne concernent que la partie historique du livre, au début donc et également un chapitre au milieu qui permet "d'actualiser" l'Histoire...Si vous souhaitez plus de renseignements, n'hésitez pas à me contacter via mon site www.philippegaudry.fr . Merci encore.

Publié le 26 Mars 2017

Bonjour et merci pour votre commentaire. Les scènes crues ne concernent que la partie historique du livre, au début donc et également un chapitre au milieu qui permet de faire résonner l'histoire au présent. Si vous souhaitez plus de renseignements, n'hésitez pas à me contacter via mon site www.philippegaudry.fr . Merci encore.

Publié le 26 Mars 2017

Bonjour. J'ai commencé votre lecture et j'aime beaucoup votre style, par contre j'ai du mal avec le réalisme des scènes de violence. Avant de continuer j'aimerais savoir si il y en a beaucoup? J'ai cherché à vous le demander en privé mais je ne trouve pas comment faire.

Publié le 25 Mars 2017

Merci @fab pour votre commentaire qui me touche d'autant plus que vos mots traduisent parfaitement mes intentions. Ecrire comme on voyage reste un défi...Merci.

Publié le 16 Juin 2016
5
fab
Magnifique témoignage. Et il n’est pas nécessaire d’être Arménien pour être touché par vos mots, être pris par cette quête de recherche d’origines, d’histoire. Dans un style tout en sensibilité et très visuel, qu’on lit comme on regarderait un road movie en Arménie qui lutte contre l’oubli.
Publié le 09 Juin 2016