L'Oeil

217 pages de Didier Bbr
L'Oeil Didier Bbr
Synopsis

Après un passé de délinquant, Rick rencontre enfin une main tendue pour le hisser hors de l’eau.

Il va alors se reconstruire, se remettre en question pour lui même, mais aussi pour plaire à son amour de toujours Natacha.

L’Armée et L’État vont lui permettre de trouver sa voie, les enquêtes spéciales avec de jeunes chercheurs farfelus qui inventent de nouvelles méthodes d’investigation.

Kevin l’informaticien borderline, les frères Bagoud dont Nicolas, un autiste de haut vol, abattent les barrières de la science.

Natacha, travaille pour la police et croise de temps en temps cette équipe pour le plus grand bonheur de Rick.

L’œil est donc une agence un peu atypique de détectives privés.

516 lectures depuis la publication le 29 Octobre 2017

Les statistiques du livre

  85 Classement
  315 Lectures
  -23 Progression
  0 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Loulou PF, merci pour cette première critique constructive, c’est tout ce que j’attends du partage de mon livre.
Je ne ferais pas carrière dans l’écriture, mais je continuerais à prendre ce plaisir que les mots procurent.
Je vais retravailler les personnalités dans la prochaine mouture de ce volume 1 afin de mieux les intégrer dans le 2 que j’ai commencé.
Pour le côté binaire, j’ai probablement du mal m’entourer, car les personnages s’inspirent de caractères en orbite dans les parages ;-).
Merci encore pour les conseils.

Publié le 03 Novembre 2017

Drôle de scénario, un peu naïf, apparemment pas toujours crédible, mais sympathique. Il doit y avoir un peu de vécu ! Il y a de bonnes scènes, dans lesquels on rentre tout à fait, comme celle du métro par exemple. Et d’autres qui mériteraient d’être approfondies, dans l’environnement, la personnalité des personnages, un peu moins « binaires » – le noir et le blanc –, enfin, c’est ce que j’ai perçu. Merci pour le partage.

Publié le 03 Novembre 2017