Marina Char
Biographie

Au fond du tiroir de ma table de nuit, où que j’ai habité, depuis l’âge de douze ans, il y a toujours eu mon journal. Quand le carnet sur lequel j’écrivais était terminé, il rejoignait une boite. Quelques quarante-cinq années après le premier, j’ai toujours les boites, au fond de l’armoire.